Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Eurométropole : le transfrontalier à l’œuvre

Eurométropole : le transfrontalier à l’œuvre 

Avec ses deux millions d’habitants, ses 152 communes réparties sur un territoire de 3 550 km², l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai est la plus importante métropole transfrontalière d’Europe. Elle rassemble 14 partenaires institutionnels français et belges. Son ambition : être reconnue dans le monde entier.
 

Créée le 28 janvier 2008, l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai, (à ne pas confondre avec la Métropole Européenne de Lille !), est un Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT) qui réunit 152 communes françaises et belges. Située au cœur de l’Europe, elle travaille à répondre aux défis mondiaux et à affirmer son attractivité européenne et internationale. 

Les missions de l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai se déploient autour des thèmes du développement économique et des nouvelles technologies, du climat et de l’énergie, et de l’apprentissage en alternance. Un programme d’échanges linguistiques et d’autres thèmes de coopération entre écoles primaires sont également en cours de développement. Ses autres missions ? Améliorer le lien ferroviaire pour une mobilité transfrontalière durable, communiquer sur la richesse et l’accessibilité des événements culturels et protéger l’environnement à travers le programme « espace bleu » (gestion de la qualité des eaux des nappes phréatiques).


Quatorze institutions sont représentées au sein de l’Eurométropole : 

  • Côté français : l’État, la région Hauts-de-France, le département du Nord, la Métropole Européenne de Lille ;
  • Côté belge : l’État fédéral, la région et la communauté flamandes, la province de Flandre occidentale, l’intercommunale LEIEDAL (arrondissement de Kortrijk), L’intercommunale wvi (arrondissements de Roeselare, Ieper et Tielt), la Wallonie (région wallonne), la fédération Wallonie-Bruxelles, la province de Hainaut, l’intercommunale IDETA (arrondissement de Tournai et Ath, communes de Lessines, Silly et Enghien), l’intercommunale IEG (arrondissement de Mouscron et commune d’Estaimpuis).

Qu’est-ce qu’un GECT ?

C’est un groupement coopératif doté de la personnalité juridique. Il agit au nom de ses membres (États, collectivités régionales et locales et organismes de droit public), issus d’au moins deux états de l’Union européenne. 
L’ambition d’un GECT est de faciliter et de promouvoir la coopération transfrontalière, transnationale et interrégionale. Ses missions ont pour objectif de renforcer la cohésion économique et sociale : mise en œuvre de projets cofinancés par la Communauté européenne, réalisation d’actions de coopération transfrontalière avec ou sans intervention de la Communauté européenne...  
Il existe actuellement 37 GECT en Europe.
 

>> Plus d'informations