Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Délégation permanente à Bruxelles

Délégation permanente à Bruxelles 

Objectif : faire davantage entendre sa voix auprès des institutions
 

La Métropole Européenne de Lille (MEL) est la 2è métropole française à disposer d’une représentation permanente auprès des institutions européennes à Bruxelles. Elle entend ainsi peser davantage à l’échelle internationale et faire entendre sa voix au moment où se prépare la nouvelle période de programmation financière 2021-2027.

Le poids des métropoles sur la scène européenne est croissant. De plus, la concurrence se fait de plus en plus vive dans la participation aux appels à projets européens qui permettent de faciliter l’innovation dans le développement économique, social et urbain. L’implantation de la MEL à Bruxelles souligne ainsi la volonté de la MEL, 4ème métropole de France, de s’affirmer comme une métropole de référence en Europe. Mais aussi de renforcer ses liens avec les institutions et d’initier de nouveaux partenariats au niveau européen.
 


Accroitre le rôle des régions et des villes dans les politiques européennes

A l’occasion de l’inauguration de la délégation permanente auprès des Institutions européennes, en juillet 2018, Damien Castelain, président de La Métropole Européenne de Lille (MEL), a signé la déclaration de l’Alliance pour la Cohésion, aux côtés de Karl-Heinz Lambertz, président du Comité européen des régions, de Claude-France Arnould, ambassadeur de France auprès du Royaume de Belgique, et de Rudi Vervoort, ministre-président de la région Bruxelles-Capitale. 

Cette signature traduit le souhait de la MEL de mener une politique de cohésion à la fois plus forte et plus souple. Une politique qui laisse une réelle autonomie aux collectivités pour agir au plus proche des préoccupations des citoyens et de leur vie quotidienne. Comment ? En accroissant le rôle des régions et des villes dans l'ensemble des politiques européennes.
 


L’Alliance pour la cohésion rassemble tous les acteurs qui considèrent que la politique de cohésion européenne doit rester un des piliers de l’avenir de l’Union européenne dans le cadre de son budget pour l’après-2020. 
Ce mouvement a été lancé en octobre 2017 par le Comité européen des régions, en coopération avec les principales associations européennes des villes et des régions. L’objectif : défendre une politique de cohésion forte, efficace, visible et disponible pour toutes les collectivités territoriales

5 500 signataires

Collectivités régionales et locales, députés européens, ministres des états membres de l’Union européenne, associations professionnelles, universités, syndicats… l’Alliance réunit à ce jour près de 5 500 signataires. Tous les acteurs qui souhaitent défendre et préserver la politique de cohésion dans le prochain cadre budgétaire à long terme de l’Union sont invités à rejoindre l’Alliance en signant sa déclaration.

>> Plus d’infos sur l’Alliance pour la cohésion
>> Lire la déclaration