Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Zone maraîchère de Wavrin

La zone maraîchère de Wavrin

Pour un maraîchage biologique de proximité, la zone maraîchère et horticole de Wavrin illustre le soutien de la MEL au développement d’une agriculture de proximité et soucieuse de l’environnement.

Inaugurée en 2017, la zone maraîchère et horticole de Wavrin (35 hectares), accueille neuf exploitants maraîchers, horticulteurs et pépiniéristes sur des parcelles entre 1,5 et 6 hectares

Ce projet marque la volonté forte de la MEL de soutenir le développement d’une agriculture respectueuse de l’environnement et d’un approvisionnement en circuit court dans la première métropole agricole de France.

La demande des citoyens en produits locaux et celle des agriculteurs de s’installer sur le territoire confortent cette dynamique.


Pérennité et viabilité

La MEL a notamment permis de faciliter l’accès au foncier agricole aux porteurs de projet. Elle leur a aussi offert un accompagnement à l’installation, par le biais de formations et en favorisant la coopération et la mise en place d’actions collectives (mutualisation de matériel, échanges d’expériences…). Cet espace est un lieu d’échanges et de transferts de savoirs, créateur de synergies entre les agriculteurs.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie agricole de la Métropole, dont l’un des axes est de favoriser l’approvisionnement local des citoyens et de la restauration collective.

Le plus ? Tous les porteurs de projet ont fait le choix de l’agriculture biologique. Une démarche qui valorise et conforte les efforts du monde agricole en faveur du progrès environnemental et vient en réponse à une demande grandissante de la part des consommateurs de produits bio et locaux.


L’ambition de la MEL 

Conforter l’agriculture comme filière économique, inciter les pratiques agricoles durables, structurer l’offre de produits locaux et préserver le foncier agricole.

 


Marine Florent de l’exploitation Les Herbes Folles, l’une des premières installées dans la zone maraîchère

Comment la MEL a-t-elle aidé à votre installation ?

La MEL a facilité notre accès au foncier en nous louant des terres agricoles et un bâtiment technique de 800 m2, commun aux exploitants agricoles de la zone maraîchère. Cela nous permet de conditionner et stocker nos récoltes, de mutualiser notre matériel, de nous rencontrer et d’échanger sur nos différentes expériences. Sans ce soutien technique et l’accompagnement à l’installation dont j’ai bénéficié, je n’aurais pas été en mesure de m’installer tant l’accès aux terres agricoles est difficile. 

Quelle est votre vision de l’agriculture locale demain ?

L’initiative de la MEL de développer des terres agricoles nourricières au sein de la métropole va dans le bon sens. Revenir à une production locale devient une nécessité et cela répond complètement à la demande des consommateurs.

lesherbesfolles.neowp.fr


Wavrin pousse les murs

Forte de son succès, les demandes d’installations en maraîchage continuent d’affluer. Pour faciliter le développement d’une agriculture de proximité, deux projets d’extension de la zone maraîchère sont en cours. Une dizaine de nouveaux hectares de terre seront rendus disponibles d’ici 2022. De nouveaux porteurs de projet pourront s’installer sur la zone à partir de 2021, enrichissant ainsi les structures maraîchères biologiques déjà en place.

 

Repères

  • 35 ha mis en culture
  • 9 exploitants
  • Taille des exploitations : 1,5 à 6 ha
  • 1 hangar agricole de 1 300 m²
  • Coût du projet : 3 M€

 

Vos producteurs en métropole