Quartier de l'Alma (Roubaix). Crédit photo : Anaïs Gadeau (Ville de Roubaix)
Quartiers de l’Alma, de l’Épeule, du Pile et des 3 Ponts à Roubaix

Le Nouveau Programme de Renouvellement Urbain de Roubaix se répartit sur quatre quartiers de la ville : l’Alma, l’Epeule, le Pile et les 3 Ponts. Il vise en premier lieu l’amélioration des conditions de vie quotidiennes des habitants. Cet enjeu premier trouve sa traduction dans les démarches de gestion urbaine de proximité engagée en partenariat avec les bailleurs sociaux mais également la restauration des conditions quotidiennes de sécurité. Il trouve également sa traduction dans la structuration des forces d’innovation économique endogènes liées à l’économie circulaire.


Quartier de l’Alma, Roubaix

Au nord, ce quartier s’inscrit dans la dynamique de développement du Campus universitaire Blanchemaille situé autour de la gare de Roubaix, ainsi que dans celle du développement d’activité situé autour des anciens locaux de La Redoute (Blanchemaille). Des démolitions de logements locatifs sociaux devenus inadaptés contribueront à dédensifier et à aérer le quartier en développant des espaces verts, une place de marché. Par ailleurs, les restructurations d’immeubles sociaux permettront de retrouver, sur ce quartier, une offre de logements adaptée à la demande actuelle. Enfin, les interventions sur les équipements publics (école, centre social, salle de sports) seront privilégiées afin d’accompagner la transformation du quartier. La transformation du quartier de l’Alma est un projet s’inscrivant dans le temps long. Certains sites, dédiés à terme à une vocation impossible à développer rapidement  feront l’objet d’aménagements de transition support d’un retour d’attractivité et de dynamiques sociales.

Les enjeux du projet :

  • Désenclaver le quartier, le connecter à la gare, au Centre-Ville, au canal et à l’Union. Restructurer la desserte publique et clarifier les domanialités. Requalifier l’espace et agir fortement sur la présence du végétal pour un espace apaisé et de qualité.
  • Renouveler progressivement l’offre résidentielle et tendre vers un rééquilibrage : permettre les parcours résidentiels à l’échelle métropolitaine, restructurer l’ensemble du parc social et agir concomitamment sur l’attractivité de l’habitat privé dégradé.
  • Ouvrir et connecter les grandes entreprises avec le quartier ; créer des passerelles avec les jeunes demandeurs d’emploi.
  • Porter une restructuration au long court avec des temps de latence générant de l’aménagement transitoire, en prenant appui sur les dynamiques locales, faire avec les habitants dans le cadre d’une stratégie de marketing du changement d’image de ces quartiers. Il s’agira ainsi d’anticiper les problématiques amenées par les démolitions en générant des initiatives relevant de l’aménagement transitoire.


Programme

Habitat :

  • Relogement de 670 familles
  • 480 démolitions (logements locatifs sociaux, habitats privés et commerces)
  • Réhabilitations/recyclages : 390 logements (sociaux et habitats privés)
  • 90 productions neuves (logements locatifs sociaux, accession sociale, locatif intermédiaire)

Équipements :

  • Une école,
  • Un centre social multi-site,
  • Une salle de sports
  • Place du marché rue de l’Alma, restructuration de la place de la Grand-mère, développement du Cassel au cœur du quartier, restructuration de l’ensemble des rues

Nombre d’habitants et superficie

  • Quartier de l’Alma : 3 889 habitants (Roubaix : 98 944 habitants)
  • 25 ha

Nombre de logements sociaux actuels

  • 2 650 logements locatifs sociaux (LMH, Vilogia, 3F-Notre Logis)

Maîtrise d’ouvrage

  • Métropole Européenne de Lille, Ville de Roubaix,
  • 3F Notre Logis, Vilogia, LMH
  • Auteur du projet urbain : UAPS

Calendrier

  • Décembre 2020 : convention opérationnelle EPF (Établissement Public Foncier) octobre 2020 et ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine)
  • 2020-2021 : concertation réglementaire
  • 2021-2022 : procédures réglementaires, désignation aménageur
  • 2023 : lancement des travaux

Coût

  • Global (toutes maîtrises d’ouvrages confondues) :133M€
  • Participation MEL : 40M€
  • Subvention ANRU : 37M€
Quartier de l'Épeule. Crédit photo : Anaïs Gadeau - Ville de Roubaix.
Quartier de l'Épeule. Crédit photo : Anaïs Gadeau - Ville de Roubaix.

Quartier de l’Épeule, Roubaix

Dans ce secteur ouest, la partie sud du quartier prévoit des démolitions de logements locatifs sociaux devenus inadaptés, et qui rendront les espaces verts existants plus lisibles. Une nouvelle place verra le jour, entourée d’une école, d’un centre social et d’un pôle de services publics. Le couvent des Clarisses s'intégrera à cet ensemble. D’autres interventions importantes sont prévues sur l’habitat ancien dégradé et les commerces situés rue de l’Épeule.

Les enjeux du projet :

  • Favoriser la mixité : permettre les parcours résidentiels à l’échelle métropolitaine, restructurer et requalifier les grands ensembles de logements sociaux et poursuivre vers le sud la stratégie de diversification engagée au premier Programme de Renouvellement urbain financé par l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) autour de la gare de Roubaix,
  • Redonner une attractivité à la rue de l’Épeule : restructurer les logements privés et renforcer son identité commerciale,
  • Poursuivre la trame verte et bleue roubaisienne : faire du quartier un lieu attractif,
  • Ouvrir le quartier, dans toute sa profondeur, au reste de la ville par la restructuration complète des espaces publics, la création de centralités (de cœur de ville) et leur connexion au parc prolongé.


Programme

Habitat :

  • Relogement de 560 familles
  • 350 démolitions (logements locatifs sociaux, habitats privés et commerces)
  • 245 réhabilitations/recyclages
  • 50 productions neuves (logements locatifs sociaux, accession sociale, locatif intermédiaire)

Équipements :

  • Un centre social, une école et leur parvis
  • Aménagement du parc Brondeloire et la résidentialisation du groupe BELL
  • Restructuration/requalification de l’ensemble des voiries

Nombre d’habitants et superficie

  • Quartier de l’Épeule : 4 701 habitants (Roubaix : 98 944 habitants)
  • 20,5 ha

Nombre de logements sociaux actuels

  • 1312 logements locatifs sociaux (LMH, Vilogia)

Maîtrise d’ouvrage

  • Métropole Européenne de Lille, Ville de Roubaix, LMH
  • Auteur du projet urbain : Atelier 981

Calendrier

  • Décembre 2020 : convention opérationnelle EPF (Établissement Public Foncier) octobre 2020 et ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine)
  • 2020-2021 : concertation réglementaire
  • 2021-2022 : procédures réglementaires
  • 2023 : lancement des travaux

Coût

  • Global (toutes maîtrises d’ouvrages confondues) :106M€
  • Participation MEL : 29M €
  • Subvention ANRU : 39M €
Quartier du Pile. Crédit photo : Anaïs Gadeau - Ville de Roubaix.
Quartier du Pile. Crédit photo : Anaïs Gadeau - Ville de Roubaix.

Quartier du Pile, Roubaix

À l’est, le secteur du Pile est caractérisé par un habitat ancien individuel particulièrement petit et dense qui fonde son identité singulière. Le projet s’inscrit dans la continuité du Programme Métropolitain de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PMRQAD). Il se concentrera sur la requalification du parc privé d’habitat ancien dégradé qualifié d’habitat social de fait ainsi que sur sa dédensification par la création des petits espaces publics végétalisés. L’enjeu du projet est ainsi d’ouvrir ce quartier très enclavé sur le Centre-Ville Par la rue très passante Pierre-de-Roubaix et sur la Canal de Roubaix support de la trame Verte et Bleue de Roubaix.

Les enjeux du projet :

  • Après des interventions dans le cadre du Programme de Renouvellement urbain (2007/2014) et dans la continuité des interventions en cours dans le Programme Métropolitain de rénovation des quartiers anciens dégradés (PMRQAD) en cours depuis 2012, le NPNRU est l’occasion pour le quartier du Pile de poursuivre sa requalification afin de répondre à 3 enjeux :
  • Finaliser et pérenniser l’action engagée par le PRU1 et le PMRQAD par des interventions de requalification volontariste d’îlots d’habitat ancien dégradé à l’Est du quartier
  • Ouvrir le quartier sur le reste de la ville vers le canal au Nord et vers le centre-ville et la rue Pierre de Roubaix au Sud.
  • Créer de nouveaux espaces publics de proximité afin de poursuivre la dédensification du quartier et l’amélioration du cadre de vie des habitants.


Programme

Habitat :

  • Relogement de 140 familles
  • 140 démolitions (logements locatifs sociaux, habitats privés et commerces)
  • 50 réhabilitations/recyclages
  • 45 productions neuves (logements locatifs sociaux, accession sociale, locatif intermédiaire)

Équipements :

  • Création de nouveaux espaces publics en lien avec les îlots d’habitat privés (mail et place Paul Bert, mail Jules Guesde, parvis Belfort)
  • Création d’un nouveau parc boulevard Beaurepaire pour ouvrir le quartier sur le canal.

Nombre d’habitants et superficie

  • Quartier du Pile : 9 541 habitants (Roubaix : 98 944 habitants)
  • 3,5 ha

Nombre de logements sociaux actuels

  • 640 logements locatifs sociaux (LMH, Vilogia, Sohila)

Maîtrise d’ouvrage

  • Métropole Européenne de Lille, Ville de Roubaix, SPLA La Fabrique des Quartiers, EPF Hauts de France
  • Auteur du projet urbain : UAPS

Calendrier

  • Décembre 2020 : convention opérationnelle EPF (Établissement Public Foncier) octobre 2020 et ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine)
  • 2020-2021 : concertation réglementaire
  • 2021-2022 : procédures réglementaires
  • 2022-2027 : relogements
  • 2030 : aménagement

Coût

  • Global (toutes maîtrises d’ouvrages confondues) :33M€
  • Participation MEL : 16M€
  • Subvention ANRU : 7M€

 

Quartier des Trois Ponts. Crédit photo : Anaïs Gadeau - Ville de Roubaix.
Quartier des Trois Ponts. Crédit photo : Anaïs Gadeau - Ville de Roubaix.

Quartier des Trois Ponts, Roubaix

À l’Est de Roubaix, le quartier des Trois Ponts est le quartier de type Grand ensemble de Roubaix. Sa transformation a été engagée lors du premier programme de Renouvellement urbain qui a permis de restructurer la partie ouest du quartier. Il s’agit aujourd’hui de finaliser l’intervention en restructurant la partie Est le long de l’avenue Brame.

Les enjeux du projet :

  • Dans la continuité des interventions réalisées lors du premier programme de renouvellement urbain, le projet poursuit les objectifs suivants :
  • Conforter la vocation et l’attractivité du territoire: finir la transformation du quartier sur sa frange Est, consolider la trame urbaine, requalifier les logements sociaux maintenus au Sud ;
  • Anticiper et répondre aux problématiques soulevées par les démolitions : aménager des usages transitoires sur ces espaces ;
  • Consolider et optimiser l’accès aux services publics notamment à travers la création d’équipements socio-éducatifs ;
  • Interconnecter davantage le quartier à la trame verte et bleue et au parc des sports de Roubaix.


Programme

Habitat :

  • Relogement de 390 familles
  • 327 démolitions (logements locatifs sociaux, habitats privés et commerces)
  • 70 réhabilitations/recyclages

Équipements :

  • 2 nouveaux équipements municipaux (Pôle Familles et Pôle Jeunesse)
  • Transformation de l’avenue Brame en un boulevard urbain bordé d’un un large mail planté, aménagement d’un parvis desservant le futur lieu jeunesse rue d’Anzin et prolongation de la rue de Liège pour connecter l’avenue Kennedy à l’avenue Brame
  • Création d’espaces de jardins publics pour les enfants de la crèche Noyon sur les actuelles tours D et E

Nombre d’habitants et superficie

  • Quartier des Trois Ponts : 3 000 habitants (Roubaix : 98 944 habitants)
  • 14 ha

Nombre de logements sociaux actuels

  • 2 418  logements locatifs sociaux (LMH)

Maîtrise d’ouvrage

  • Métropole Européenne de Lille, Ville de Roubaix, LMH, Adoma
  • Auteur du projet urbain : Cabinet Brasse

Calendrier

  • 2020-2021 : concertation réglementaire
  • 2020-2023 : relogements
  • 2021-2023 : études de maîtrise d’œuvre
  • 2023-2025 : aménagement

Coût

  • Global (toutes maîtrises d’ouvrages confondues) :36M€
  • Participation MEL : 2,6M€
  • Subvention ANRU : 22,6M€