Agriculture et alimentation
Politique de la ville
Quartiers fertiles
Le 20/06/2023

Découverte des jardins solidaires des Oliveaux à Loos

Quatre terrains aujourd’hui en friche dans le quartier des Oliveaux à Loos vont être renaturés, dépollués, cultivés et mis à disposition des habitants et de jeunes agriculteurs.

Des terres rendues aux habitants

Quatre terrains aujourd’hui en friche dans le quartier des Oliveaux à Loos vont être renaturés, cultivés et mis à disposition des habitants et de jeunes agriculteurs. Les explications de ce projet, lauréat de l’Appel à Manifestation d’Intérêt MEL Fertile, par Simon Deligny de la Fabrique de l’Emploi.

En 2017, le quartier des Oliveaux à Loos, quartier prioritaire de la politique de la ville, était élu par le dispositif national « Territoire zéro chômeur de longue durée » en raison de son taux de chômage élevé. Il allait donc expérimenter la création d’une entreprise à but d’emploi : la Fabrique de l’Emploi, née grâce au soutien de la Métropole Européenne de Lille (MEL). Six ans plus tard, cette même entreprise, qui a désormais le statut de coopérative, est lauréate d’un nouvel appel à projets de la MEL : celui de « Quartiers Fertiles ».

« Notre rôle est d’embaucher en CDI des personnes privées d’emploi depuis plus d’un an et habitant le quartier des Oliveaux, explique Simon Deligny, ingénieur de formation et directeur des opérations à La Fabrique de l’Emploi. Au fil du temps, on s’est rendu compte qu’on avait parmi nos salariés des personnes qui souhaitaient travailler dans le secteur de l’agriculture et qui étaient intéressées par le maraîchage urbain. L’activité a bien fonctionné. On a donc proposé notre candidature à la MEL qui avait lancé un appel à projets pour faire de l’agriculture urbaine et notre dossier a été retenu. »

10 000 m² disponibles

Le projet lauréat sur 3 terrains aujourd’hui en friche à Loos, soit une surface de 10 000 m² disponibles au total, a plusieurs objectifs : renaturer ces espaces verts délaissés dans le quartier des Oliveaux en leur redonnant une fonction et une utilité ; lancer sur ces terrains une production de fleurs et de légumes comestibles qui seront vendus aux habitants du quartier ; amender les sols grâce à du compost ; créer un lieu de vie et de partage pour les habitants du quartier qui pourront venir s’y divertir ou cultiver leurs propres légumes ; enfin, proposer à des nouveaux agriculteurs qui sortent de formation de  tester un modèle sur ces terrains qui deviendraient ainsi des « espaces-tests agricoles urbains ».

La MEL, qui a permis à la Fabrique de l’Emploi de voir le jour, l’aide aujourd’hui sur ce projet en les mettant en relation avec les acteurs du territoire : la couveuse A petits pas, qui permet à des porteurs de projets agricoles de tester leurs modèles, Compétences et Emplois qui développe des activités économiques... « La MEL est aussi une force de frappe quand on veut communiquer plus largement et faire parler de nos projets », rappelle Simon Deligny.

Un calendrier structuré

Aujourd’hui, une première serre centrale a été érigée sur un ancien city-stade dans le quartier des Oliveaux, afin de servir de pépinière et de base de lancement à toutes les autres productions. La consultation des habitants du quartier a aussi démarré pour savoir ce qu’ils veulent sur ces terrains demain. L’expérimentation de renaturation des terres est également lancée avec l’installation de bacs sur l’un des terrains pour planter des arbres et voir comment ils grandissent. 2024 sera une année de développement des activités et en 2025, les  premiers porteurs de projets agricoles pourront être accueillis sur l’espace-test.

Du 28 au 30 avril, la Fabrique de l’Emploi a par ailleurs participé aux 48h de l’agriculture urbaine, avec plusieurs ateliers proposés à la Maison du projet des Oliveaux : vente de plats confectionnés à partir de denrées invendues, atelier de compostage, confection de jardinières en bois, rempotage de semis, plantation en pleine terre et consultation des habitants sur le projet. « L’objectif était de les réunir ce qui est toujours compliqué, précise Simon Deligny, et de parler de ce projet pour que les habitants sachent que c’est en cours et qu’ils vont pouvoir se réapproprier ces terres. »

En savoir plus sur la Fabrique de l'Emploi

En savoir plus sur le dispositif Quartiers Fertiles de la MEL


La Fabrique de l'Emploi lors d'un atelier participatif organisé lors des 48h de l'agriculture urbaine 2023

La Fabrique de l'Emploi lors d'un atelier participatif organisé lors des 48h de l'agriculture urbaine 2023

Nos actualités

Toutes nos actualités

Aménagement de la métropole

Le 24/05/2024

Un nouveau parc à Lomme

Une nouvelle étape du vaste projet de renouvellement urbain des rives de la Haute Deûle débute avec le lancement de l’aménagement de l’îlot du Marais à Lomme.