Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

L'eau

Qui distribue l’eau potable ?

La Métropole Européenne de Lille est en charge de la distribution d’eau potable. Sur son territoire, 2 opérateurs sont présents : Iléo et Noréade.

Prix et qualité de l'eau

Quel est le prix de l’eau potable ?

Sur le territoire de la MEL, le prix de l’eau au 31 décembre 2017 est de 3,92€/M3.

Il est homogène sur l’ensemble du territoire, quel que soit le distributeur. Il se décompose de la manière suivante :

  • Consommation d’eau (part MEL ) : 7,96 %
  • Abonnement et consommation d’eau (part opérateur) : 28,50 %
  • Redevance assainissement (MEL) : 37,36 %
  • Autres redevances (agence de l’eau, VNF…) : 19,06 %
  • TVA : 7,12 %

Pourquoi le prix de l’eau potable varie-t-il selon les régions ?

Le prix de l’eau potable varie selon les régions en fonction de plusieurs critères : les contraintes géographiques, les contraintes techniques, la proximité des ressources, le classement en zone sensible, etc.

Eau du robinet, eau de source, eau minérale, quelles différences ?

  • L’eau du robinet est une eau rendue potable par traitement. L’origine de cette eau peut être souterraine (nappe phréatique) ou de surface (rivière).
  • Une eau de source est une eau souterraine non traitée, naturellement potable et protégée. Elle répond à la législation des eaux potables.
  • Une eau minérale naturelle est une eau microbiologiquement saine. Elle provient d'une nappe souterraine dont la composition et la température sont stables au cours du temps.

Est-ce que toute ma famille peut boire l’eau du robinet ?

Oui ! Tous les minéraux nécessaires à notre organisme sont présents, sans excès. Mise à disposition et contrôlée en permanence, elle peut être bue quotidiennement et sans modération par tous.

Pour rappel, il est toujours préconisé, quelle que soit la qualité de l’eau du robinet, de privilégier l’eau en bouteille pour la préparation des biberons pour les nourrissons de moins de 6 mois.

Pourquoi l’eau du robinet peut-elle avoir un goût de chlore ?

Le chlore est une garantie de pureté bactériologique de l’eau. Il est un désinfectant qu’on ajoute à l’eau potable pour réduire ou éliminer la présence de micro-organismes, tels que les bactéries et les virus.

Le chlore est-il dangereux pour la santé ?

Non. Le chlore est volatil. Faites l’expérience ! Si vous constatez un goût de chlore dans l’eau de votre robinet, mettez l’eau en carafe au réfrigérateur : le goût aura disparu au bout de vingt minutes !

Que signifie une eau du robinet « dure » ?

La dureté de l'eau correspond à la teneur en sels de calcium et de magnésium dissous dans l'eau. Cette teneur en sels minéraux dépend de la nature géologique des sols traversés par l'eau.

Dans notre région, par conséquent dans notre Métropole, l’eau est dure, même si les traitements mis en place ces dernières années ont permis de réduire ce taux de manière conséquente.

Pour vous, comme pour vos équipements électroménagers, une bonne eau doit être équilibrée, c’est-à-dire ni trop douce ni trop dure. Plus une eau contient de calcium et de magnésium plus elle est dure. Son inconvénient ? Laisser des dépôts sur les canalisations (tartre). Pourtant, le calcium et le magnésium sont bons et essentiels pour la santé.

À l’inverse, moins une eau contient de calcium et de magnésium, plus elle est douce. Une eau trop douce peut devenir un agent corrosif pour la tuyauterie.

Afin de protéger vos équipements et maintenir la qualité de l’eau lors de sa distribution, l’eau doit donc être juste assez dure pour qu’une couche protectrice de carbonate de calcium se dépose sur les parois des canalisations, les isolants en partie de l’eau transportée.

Gérer les fuites

Que faire en cas de fuite d’eau ?

Tout d'abord, il faut localiser la fuite.

  • Si la fuite se situe au niveau de votre compteur ou avant votre compteur : coupez l’eau et contactez votre distributeur d’eau (Iléo ou Noréade, selon votre lieu d’habitation). Le numéro figure sur votre facture.
  • Si la fuite se situe après votre compteur, sur votre installation privée : coupez l’eau et contactez le cas échéant votre plombier ou votre agence de location ou votre propriétaire.

Comment déceler une fuite après compteur ?

  • Cessez d'utiliser de l'eau pendant 30 min (coupez le lave-vaisselle, lave-linge, ne tirez pas la chasse d'eau, n'ouvrez aucun robinet)
  • Relevez l'index de votre compteur d'eau notamment les chiffres rouges sur fond blanc ou blanc sur fond rouge qui correspondent aux litres consommés
  • Au bout des 30 minutes, relevez de nouveau l'index de votre compteur d'eau.
  • Si les chiffres ont changé alors il y a une fuite sur votre installation après compteur. Sinon il n'y a pas de fuite.

Que faire en cas d’eau en cave ?

Si l’eau est claire et sans odeur : appelez votre distributeur d’eau.

S’il ne s’agit pas d’une fuite avant ou après compteur, vous pouvez contacter l’unité territoriale dont vous dépendez qui procèdera à un prélèvement car il peut aussi s’agir d’eau de nappe.

L'assainissement

Je souhaite être branché à l’égout ou mettre en conformité mon branchement. A qui m’adresser ?

Le propriétaire de l’habitation doit formuler une demande écrite auprès de l’Unité territoriale dont dépend la commune, en précisant ses coordonnées (nom, adresse et numéro de téléphone).

A réception de cette demande, un enquêteur de la MEL prendra contact avec lui pour fixer un rendez-vous sur site et lui expliquer les démarches à entreprendre. La demande peut être envoyée directement par e-mail ou via le formulaire en ligne.

Pour les constructions neuves, il convient de joindre à votre demande un plan masse de votre projet d’habitation et la copie de l’arrêté d’obtention du permis de construire. Il est possible dans certaines configurations d’obtenir des subventions de l’Agence de l’Eau Artois Picardie pour se raccorder au réseau public de collecte. Des critères ont été préalablement définis.

Pour savoir si vous êtes éligibles à une subvention, n’hésitez pas à le mentionner dans votre demande à l’Unité territoriale.

Que dois-je faire pour vérifier si ma maison est bien raccordée à l’égout ?

Dans le cadre d’une vente, les services métropolitains interviennent uniquement sur la partie publique du réseau d’assainissement ; ils vous renseigneront sur la présence ou non d’un réseau public de collecte des eaux usées à proximité de votre habitation.

Un assainisseur privé pourra, quant à lui, vérifier la partie privée de vos installations d’assainissement.

Pour information le certificat de bon raccordement n’est pas un document obligatoire du diagnostic immobilier en zone d’assainissement collectif desservi.

Mon branchement à l’égout est bouché, l’eau ne s’évacue plus. Qui dois–je prévenir ?

Si le problème se situe en domaine privé, il vous appartient de contacter un vidangeur privé qui réalisera l’intervention à vos frais.

Sinon vous pouvez contacter l’Unité territoriale d’Assainissement dont dépend votre commune. Une enquête de terrain permettra de déterminer la cause de ce dysfonctionnement.

Si l’obstruction est située en domaine public, nos services interviendront gratuitement pour rétablir l’écoulement.

Assainissement non collectif

Ma maison est équipée d’un système d’assainissement non collectif. Quelle différence avec le réseau public d’assainissement ?

Sur le territoire métropolitain, il existe 2 grandes manières de traiter les eaux usées.

  • L’assainissement non collectif : Il s’agit du système d’assainissement des habitations non reliées au réseau public d’assainissement (les égouts). La collecte, le traitement et le rejet des eaux usées au milieu naturel s’effectuent sur la parcelle même de chaque habitation.
    L’objectif de cette épuration est de préserver les ressources en eau, le patrimoine naturel et la qualité de vie en évitant les rejets directs au milieu naturel. Ce système est souvent utilisé en milieu rural.
     
  • L’assainissement collectif : Ici, les eaux usées sont d’abord collectées dans le réseau public d’assainissement (les égouts) pour être acheminées vers une station d’épuration qui traitera les eaux usées avant rejet au milieu naturel. Ce système est le plus courant sur la métropole car utilisé en milieu fortement urbanisé. La concentration de population et donc d’eaux usées à traiter, explique la construction de réseau d’assainissement de grande capacité.

Vous pouvez vous renseigner auprès de l’unité territoriale en charge de votre commune afin de connaître le zonage d’assainissement dont vous dépendez. Vous saurez alors si vous êtes en assainissement collectif ou en assainissement non collectif.

J’ai un projet d’assainissement non collectif. Je souhaite faire contrôler ou j’ai un problème avec mon installation. Qui dois – je contacter ?

Pour toutes ces questions, votre interlocuteur est le service public d’assainissement non collectif
Contacter le SPANC : spanc@lillemetropole.fr
Tél : 03.20.21.28.59
1 rue du ballon CS 59749 Lille cedex.

Il pourra vous informer sur les procédures, vous conseiller et vérifier la conception, la réalisation et le bon fonctionnement des ouvrages. Le service effectue une vérification périodique. Elle porte sur le bon écoulement des effluents, l’accumulation normale des boues, etc.

Selon le Code Général des Collectivités Territoriales (article R. 2333-126), la MEL percevra des redevances spécifiques à l’assainissement non collectif.

Infiltrations ou odeurs

J’ai un problème d’eau en cave. Que faire et qui contacter ?

Vous pouvez contacter l’Unité territoriale d’Assainissement dont dépend votre commune.

Selon le cas, une enquête de terrain pourra permettre de déterminer la cause de ce dysfonctionnement.

Le cas échéant, l’enquêteur pourra mettre du colorant pour voir le cheminement de l’eau et ainsi déceler des éventuelles fuites. Cependant, s’il s’agit d’un jaillissement d’eau claire ou fuite d’eau à proximité du compteur d’eau potable, l’usager est invité à contacter directement son distributeur d’eau qui procédera à une recherche de fuite.

J’ai un problème d’odeur dans mon habitation ou dans la rue devant chez moi (odeur d’eaux usées ou de produits chimiques). Que faire et qui contacter ?

Avant toute chose, il importe de localiser la provenance de l’odeur. Les odeurs viennent de l’intérieur de votre habitation et il n’y a pas de fuite apparente ? La MEL n’est pas compétente pour intervenir. Avez-vous vérifié les siphons de douche ou d’éviers ? Il en faut sur chaque évacuation car l’eau contenue dans les siphons bloque la diffusion des odeurs venant du réseau. Il est possible que les siphons se soient désamorcés en raison des chaleurs ou du manque d’utilisation.

Il suffit donc de faire couler un peu d’eau pour les remplir à nouveau. Les odeurs viennent de l’extérieur de l’habitation et il n’y a pas de problème apparent d’écoulement des eaux (le réseau n’est pas bouché, toutes les eaux de l’habitation s’évacuent normalement). Les services métropolitains nettoient les bouches d’égout tous les ans, cependant des odeurs peuvent ponctuellement venir de la bouche d’égout située devant chez vous.

Si cette odeur apparaît en cas d’orage et suite à un temps sec prolongé, elles devraient disparaître dès la première pluie. S’il s’agit d’une odeur d’hydrocarbures ou de solvants, contactez l’unité territoriale concernée. Un enquêteur fera un 1er diagnostic par téléphone. Le cas échéant, il se rendra sur site.

S’il s’agit d’une odeur de gaz : appelez votre distributeur de gaz.

Les égouts

Les égouts débordent dans la rue. Qui prévenir ?

Contactez l’Unité territoriale d’Assainissement dont dépend votre commune. Nos services interviendront dans les meilleurs délais pour rétablir l’écoulement. Il peut s’agir soit d’un débordement du collecteur d’assainissement (des eaux usées sortent des plaques situées sur la chaussée) soit d’un problème de récupération des eaux de pluie au niveau des bouches d’égout (stagnation des eaux en voirie du fait du colmatage de la bouche d’égout).

Dans les deux cas, l’Unité territoriale est compétente. Cependant, vous pouvez nous apporter votre aide en vérifiant la propreté de votre fil d’eau. Les déchets issus du nettoyage de celui-ci ne doivent pas être jetés dans la bouche d’égout !

En cas d’orage très violent, les égouts peuvent exceptionnellement déborder. Dans ce cas, il est important de vous mettre à l’abri. L’eau sera naturellement absorbée par les égouts lorsque les précipitations s’arrêteront.

J’ai aperçu des rats sortant de bouches d’égout. Qui prévenir ?

Contactez votre commune. En effet, sur le domaine public, la propreté urbaine et la dératisation relèvent de la compétence de la commune.

J’ai repéré une plaque d’égout manquante ou cassée. Qui prévenir ?

Vous pouvez contacter votre commune qui mettra en sécurité et appellera l’unité territoriale concernée pour effectuer les réparations s’il s’agit bien d’une plaque d’assainissement. Dans le cas contraire votre demande sera redirigée vers le service (ou le concessionnaire) compétent.

J’ai fait tomber mes clés dans une bouche d’égout. Qui peut m’aider à les récupérer ?

Les voyez-vous dans la bouche d’égout ? Si la réponse est oui, vous pouvez essayer de les attraper avec un crochet sans prendre de risque et sans essayer d’ouvrir la plaque. Attention : Une fois tombées dans la bouche d’égout, il est impossible de récupérer des clefs emportées par le flux du collecteur.

Bon à savoir

Que faire à mon retour après une période prolongée d’absence (congés, autres…) ?

Après une longue période d’absence, pensez à ouvrir vos robinets pour évacuer l’eau qui a stagné dans vos canalisations avant toute utilisation pour des usages alimentaires.

Dois-je protéger mon compteur d’eau du gel en hiver ?

Oui ! Votre compteur d’eau est frileux en hiver ! Il importe donc de le protéger car vous êtes matériellement responsable de votre compteur. Pour le protéger des dégradations dues au gel d’hiver, voici quelques petits conseils :

  • Pour un compteur en fosse : une plaque de polystyrène de 5 cm d’épaisseur minimum, de dimensions adaptées à celles de la fosse. Elle permettra au compteur de bénéficier de la chaleur relative de sous-sol. Une fermeture du dessus de la fosse empêchera les courants d’air de passer
  • Pour un compteur installé à l’intérieur de votre habitation : une protection par coffret calorifugé étanche retardera l’arrivée du froid. Ce coffret doit, dans la mesure du possible, couvrir le branchement dès sa sortie du sol.