Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Mieux trier pour mieux recycler : la Métropole Européenne de Lille, pionnière en valorisation organique, propose aux métropolitains un compost Made in MEL

Retour à la liste
Déchets
Le 29/04/2022

Mieux trier pour mieux recycler : la Métropole Européenne de Lille, pionnière en valorisation organique, propose aux métropolitains un compost Made in MEL

Ce jeudi 28 avril 2022, en visite au sein du Centre de Valorisation Organique (CVO) de la Métropole Européenne de Lille (MEL) situé à Sequedin, Damien Castelain, Président de la MEL, a annoncé la mise à disposition de sacs de compost pour les particuliers dans les déchèteries du territoire. À travers cette mesure, la MEL souhaite impliquer les métropolitaines et les métropolitains dans une démarche d’économie circulaire, favorisant le retour à la terre des biodéchets. Cette action s’inscrit notamment dans la poursuite d’un objectif du nouveau schéma directeur des déchets ménagers : réduire de 15% le poids des ordures collectées et en valoriser les deux tiers.

Les biodéchets, une richesse valorisée par la MEL

Exploité depuis 2018 par SÉQUOIA filiale de SUEZ, le CVO de la MEL contribue activement à la transition écologique et énergétique du territoire. En 2021, le site a traité 75 000 tonnes de déchets organiques issus de la collecte en porte-à-porte, des déchèteries, de la restauration scolaire ou encore des services municipaux des espaces verts. C’est la plus importante performance du centre depuis son lancement en 2007, après une année 2020 de travaux pour l’optimiser. Il s’agit d’un équipement de pointe qui a été capable de produire 19,2 GWh de biogaz réinjecté dans le réseau urbain et 23 521 tonnes de biocompost. À terme, le CVO pourra traiter jusqu’à 108 000 tonnes de déchets organiques et donc produire davantage de gaz et de compost ce qui le place dans les 10 premières unités de valorisation en France.

Afin de créer un compost de qualité, la MEL invite chacune et chacun à suivre les gestes de tri recommandés, afin que le plastique non biodégradable et le verre notamment ne soient pas jetés dans la poubelle des déchets organiques. Ce processus permet, à l’issue de la valorisation, de retrouver un produit final de meilleure composition.

 

Un renforcement de l’économie circulaire

Destiné en grande partie au secteur agricole pour la fertilisation des sols, 10% de la production de compost du CVO sont proposés gratuitement aux habitantes et habitants de la MEL à travers les déchèteries. Jusqu’alors en vrac et dans seulement 8 sites, ce compost sera disponible dès le 29 avril en sacs de 40L sur les 5 autres déchèteries ce qui en facilite aussi le transport par des particuliers et l’utilisation à domicile.

Progressivement, à partir de 2023, la MEL proposera à l’ensemble des 500 000 foyers du territoire une solution de tri à la source des biodéchets en conformité avec la loi et principalement :

Des poubelles biflux pour séparer les biodéchets des autres ordures résiduelles,

Le déploiement de système de compostage collectifs ou individuels.

Dès 2019, la MEL a lancé l’expérimentation des composteurs individuels avec près de 7 600 kits distribués à des ménages de l’ensemble des 95 communes.

« Territoire d’innovations pour le développement durable, la Métropole Européenne de Lille peut se féliciter de s’être très tôt dotée de l’un des plus importants équipements pour valoriser les déchets organiques. Notre CVO atteint une excellente performance, souligne Damien Castelain, Président de la MEL. Cette structure nous délivre des services très concrets : la production de gaz, injecté dans le réseau général, participe à faire rouler nos bus et chauffer des maisons ou des écoles. Le compost bénéficie aux agriculteurs locaux qui fertilisent leurs champs. Dorénavant, ce compost sera facilement accessible aux métropolitaines et aux métropolitains pour leur propre usage. Cette offre pourra s’accroître l’année prochaine et donc je nous appelle, toutes et tous, à mieux trier, pour mieux composter et ainsi mieux consommer avec un fertilisant naturel fabriqué sur la MEL, par la MEL et donc pour les habitants ».

« Nous sommes fiers d’accompagner la MEL dans la transition énergétique de son territoire en contribuant, via le CVO, à la production d’une ressource locale essentielle à chacun. Et nous tenons à témoigner de notre engagement dans l’apport de solutions technologiques et sociétales au service de la réduction et de la valorisation des déchets », déclare Maximilien Pellegrini, Directeur général délégué SUEZ en charge des activités France.


À propos de la Métropole Européenne de Lille

Au service des 95 communes qui la composent, la Métropole Européenne de Lille agit au quotidien pour 1,2 million d’habitants. Elle est compétente dans les domaines essentiels suivants : transport, logement, économie, espace public et voirie, aménagement et urbanisme, politique de la ville, eau, assainissement, déchets ménagers, accessibilité handicap, nature et cadre de vie, culture, sport, tourisme, crématoriums. Le Conseil de la Métropole, présidé par Damien Castelain depuis le 18 avril 2014, est composé de 184 membres élus au suffrage universel direct pour 6 ans.


Contacts presse