Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Les élus de la Métropole Européenne de Lille votent le renouvellement des rames de tramway

Retour à la liste
Mobilité et transports
Le 16/10/2020

Les élus de la Métropole Européenne de Lille votent le renouvellement des rames de tramway

Le 15 décembre 2017, les élus de la Métropole Européenne de Lille attribuaient la nouvelle concession de service public des transports à la société Keolis. Ce contrat, l’un des plus importants de France (2 milliards d’euros sur 7 ans), a pris effet le 1er avril 2018 et prévoit notamment un vaste programme d’investissement et de renouvellement du matériel roulant. Dans ce cadre, les élus de la MEL ont confirmé ce jour le renouvellement de l’ensemble des rames de tramway du réseau.

La fin de vie des 24 rames de tramway actuellement en circulation sur les deux lignes de la métropole est prévue pour 2024. Par ailleurs, avec plus de 51 000 voyageurs par jour en moyenne en 2019, le niveau de fréquentation de ces lignes génère déjà des phénomènes de saturation aux heures de pointe et plus particulièrement sur le tronçon Gare Lille Flandres-Romarin. Or d’ici 2034, en raison de nombreux facteurs (évolutions démographiques, concrétisation de grands projets urbains ou encore dédoublement des rames de métro), ce niveau de fréquentation devrait atteindre 60 000 voyageurs par jour. Sans une augmentation de la capacité offerte par le réseau tramway pour accompagner cette évolution, les problématiques de saturation actuelles pourraient alors s’étendre au-delà du tronc commun, sur la branche Tourcoing notamment.

L’enjeu est donc double : répondre à la nécessité de renouveler les rames de tramway en fin de vie tout en augmentant la capacité de transports du réseau. Parmi les différents scenarii étudiés, celui retenu par les élus propose ainsi le remplacement des 24 rames de tramway actuelles par de nouvelles rames :

  • d’une longueur maximum de 32,4 mètres (contre 29,9 mètres actuellement), ce qui permettrait d’augmenter la capacité unitaire des rames jusqu’à 23%.
  • avec un écartement des portes extérieures de 24,5 mètres maximum, favorisant ainsi une répartition optimale des voyageurs et l’échange voyageurs aux arrêts.

Les études de maîtrise d’œuvre se poursuivent donc sur la base de ce scenario. Elles devront être menées avec le souci constant de minimiser les arrêts d’exploitation.

Par ailleurs, afin d’envisager l’augmentation de la fréquence à moyen et/ou long terme, et donc de la capacité, les élus ont décidé d’intégrer à ces études :

  • la possibilité d’achat de 6 rames complémentaires ;
  • l’amélioration significative de la priorité aux feux des tramways sur les voitures ;
  • le renforcement de la signalisation du tramway.
     

Ces décisions nécessitent de porter l’enveloppe globale du projet à un montant estimé de 150M€. Ce montant sera affiné au regard des études d’avant-projet.

À propos de la MEL

Au service des 95 communes qui la composent, la Métropole Européenne de Lille agit au quotidien pour 1,2 million d’habitants. Elle est compétente dans les domaines essentiels suivants : transport, logement, économie, énergie, espace public et voirie, aménagement et urbanisme, politique de la ville, eau, assainissement, déchets ménagers, accessibilité handicap, nature et cadre de vie, culture, sport, tourisme, crématoriums. Le Conseil de la Métropole, présidé par Damien Castelain depuis sa réélection du 9 juillet 2020, est composé de 188 membres élus pour 6 ans.

Contact presse

Clarisse Neveu

Attachée de presse

cneveu@lillemetropole.fr

03 20 21 65 88