Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

La Métropole Européenne de Lille soutient financièrement l’aménagement d’un démonstrateur des agricultures et alimentations de demain sur le campus renouvelé d’Yncréa Hauts-de-France

Retour à la liste
Développement économique
Le 16/10/2020

La Métropole Européenne de Lille soutient financièrement l’aménagement d’un démonstrateur des agricultures et alimentations de demain sur le campus renouvelé d’Yncréa Hauts-de-France

Junia Hauts-de-France, nouvelle identité de la marque Yncréa Hauts-de-France, est une école d’ingénieur incontournable de la métropole lilloise qui dispose d’un savoir-faire reconnu dans les domaines de l’innovation, de la transition énergétique et sociétale. Elle mène également un programme ambitieux en termes de Recherche et de Développement, au service du développement des entreprises et acteurs du territoire, notamment à travers son programme de démonstrateurs. Ces lieux, au sein desquels coopèrent chercheurs, enseignants, étudiants et parfois des entreprises, valorisent les résultats d’expérimentations menées. L’objectif est de faire émerger des solutions innovantes pour répondre aux transformations profondes du système d'enseignement supérieur et de la recherche (transformations des publics, des métiers et des relations au monde industriel).

Pour répondre à ces enjeux, Yncréa Hauts-de-France fait évoluer son campus, implanté dans le quartier Vauban, pour l’aménager autour de 4 démonstrateurs. Parmi ceux-ci, l’objectif est de développer, au cœur du Palais Rameau de Lille, le premier démonstrateur européen des agricultures et alimentations de demain. Celui-ci participe pleinement à la dynamique du site d’excellence Euralimentaire porté par la MEL autour des enjeux de fabrique alimentaire (ou comment organiser la filière du producteur au consommateur en favorisant la consommation de produits locaux et de saison) et la Food tech (ou comment accueillir et accompagner les startups dans l’alimentaire). Le campus en est une terre d’expression.

Parce que la Métropole Européenne de Lille (MEL) soutient le développement de campus innovants et attractifs et le déploiement sur son territoire de démonstrateurs à l’échelle réelle, les élus métropolitains ont voté ce jour un soutien financier de 2 millions d’euros pour l’aménagement et la création d’une structure de recherche au sein du Palais Rameau.

« Soutenir l’aménagement du campus d’Yncréa Hauts-de-France participe de notre volonté d’intensifier notre partenariat avec les universités de la métropole et, d’autre part, de poursuivre nos actions en matière d’agriculture pour proposer une alimentation saine et locale, ce qui constitue une préoccupation majeure pour les métropolitains. C’est une ambition au cœur de la dynamique notre site d’excellence Euralimentaire. Ce sont, je le pense, des leviers essentiels pour une métropole attractive, innovante mais également ouverte sur l’Europe. » déclare Bernard Haesebroeck, Vice-Président de la Métropole Européenne de Lille en charge de l’Economie et Emploi, Recherche et enseignement supérieur.

Un campus renouvelé pour Yncréa Hauts-de-France

Yncréa Hauts-de-France regroupe 12 bâtiments, d’une superficie totale de 60 000 m², au cœur du quartier Vauban de Lille. L’école d’ingénieur souhaite aujourd’hui créer un campus renouvelé, qui s’articulera autour de 4 démonstrateurs, réprésentant un vaste programme immobilier, d’un montant total de 138 millions d’euros, qui permettra à Yncréa Hauts-de-France d’innover en termes de recherche, de formation et de partenariats entreprises.

L’aménagement de l'ilot Rameau, tiers-lieu et démonstrateur des agricultures et alimentations de demain, est le chantier qu'entreprendra Yncréa Hauts-de-France.

Focus sur l’ilot Rameau : le démonstrateur des agricultures et alimentations de demain

Yncréa Hauts-de-France souhaite développer, au cœur du Palais Rameau à Lille (complexe d’une surface totale de 9285 m²) le premier démonstrateur européen des agricultures et alimentations de demain. Il permettra de mettre en valeur les nouvelles techniques en matière d’agronomie, de robotique, de numérique (gestion de la data), d’environnement et de circuits courts. Ce tiers-lieu, ouvert à tous, s’appuiera  sur de nouvelles méthodes de transmission du savoir, pour agréger les compétences et énergies créatrices au service du territoire métropolitain. 

À terme, l’ambition est que ce démonstrateur des agricultures et alimentations de demain devienne un site de référence à Lille dans les domaines de :

  • La Recherche & Développement, dédiée à l’agriculture et l’alimentation ;
  • La production agricole collaborative ouverte à tous ;
  • La formation et la transmission du savoir ;
  • L’open innovation et de création d’entreprises. 

Dans le détail, cet ilot Rameau se composera de :

  • Espaces de recherche et de développement dédiés d’une part, aux productions agricoles respectueuses de l’environnement, des ressources en eau, en énergie et des milieux naturels, sans traitement phytosanitaire. Et d’autre part, dans le prolongement de cet espace des productions agricoles in situ, au développement de nouvelles innovations en matière de nutrition, de santé et d’alimentation, en lien avec les consommateurs.
  • Un espace d’interface créative composé d’un Makerlab[1], d’un espace de préparation et d’un Fab’Lab[2] culinaire.
  • Un espace tiers-lieu, vitrine d’Yncréa Hauts-de-France, pour ouvrir l’école aux entrepreneurs et habitants de la MEL.
  • Un espace dédié à l’incubation, qui accueillera notamment les startups incubées par le site d’excellence métropolitain Euralimentaire, dédié aux produits frais, locaux, de saison et à leur logistique.

Le coût global de l’aménagement du Palais Rameau est de 25,8 M€. Sur le volet aménagement et création d’une infrastructure de recherche, d’un montant total de 7,236 M€, l’exécutif métropolitain a voté ce jour un soutien financier de la MEL à hauteur de 2 M€.

 

[1]  Regroupe des ateliers collectifs de fabrication équipés d’outils traditionnels et de machines numériques.

[2] Lieu ouvert au public où il est mis à disposition toutes sortes d'outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d'objets.

À propos de la MEL

Au service des 95 communes qui la composent, la Métropole Européenne de Lille agit au quotidien pour 1,2 million d’habitants. Elle est compétente dans les domaines essentiels suivants : transport, logement, économie, énergie, espace public et voirie, aménagement et urbanisme, politique de la ville, eau, assainissement, déchets ménagers, accessibilité handicap, nature et cadre de vie, culture, sport, tourisme, crématoriums. Le Conseil de la Métropole, présidé par Damien Castelain depuis sa réélection du 9 juillet 2020, est composé de 188 membres élus pour 6 ans.

Contact presse 

Charlotte Roussel

croussel@lillemetropole.fr

03 20 21 67 82


À télécharger