Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

La Métropole Européenne de Lille renforce son soutien à PreciDIAB

La Métropole Européenne de Lille renforce son soutien à PreciDIAB

Ce 11 octobre, la Métropole Européenne de Lille (MEL) a confirmé son soutien à PreciDIAB. L’objectif de cet institut de recherche et de soin est de repenser intégralement le parcours de santé des personnes souffrant du diabète, ainsi que les modalités de leur prise en charge, notamment grâce à l’intelligence artificielle. La MEL renforce ainsi son soutien en faveur de cet institut, qui mène depuis plusieurs années des recherches dans ce domaine, et contribue à la montée en puissance de son projet de recherche.

La Métropole Européenne de Lille souhaite faire de l’enseignement supérieur et de la recherche un enjeu stratégique de la métropole. À ce titre, elle soutient plusieurs projets du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA) parmi lesquels PreciDIAB, futur « Centre National de Médecine de Précision », au titre de l’innovation et de l’excellence.

À travers l’ensemble de son programme de recherche, PreciDIAB ambitionne de devenir un pôle de recherche à vocation mondiale pour le traitement et la prévention de l’obésité et du diabète, conformément à l’ambition affichée par le Président Damien Castelain à l’occasion de son discours du 25 janvier 2018 pour les 50 ans de la MEL. L’institut s’appuie sur les outils de la médecine de précision et aborde la maladie de façon innovante, notamment vis-à-vis des risques spécifiques encourus par les patients. Pour ce faire, il met en place un programme coordonné pour améliorer la prévention et le soin des différents types de diabète.

Le projet de l’institut PreciDIAB, dont Philippe Froguel est le leader scientifique, est porté par le CHU de Lille, l’Université de Lille, Eurasanté, l’Institut Pasteur de Lille, l’I-SITE Université Lille Nord Europe, en lien avec INRIA, l’INSERM, le CNRS, la Société Francophone des Diabétiques et la Fédération française des diabétiques. Porté par les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et soutenu par les collectivités territoriales et une quarantaine d’industriels régionaux ou internationaux, il s’appuie par ailleurs sur des laboratoires et des équipes cliniques d’excellence.

À terme, il est attendu que l’excellence des travaux de recherche menés sur le diabète permette des avancées dans des domaines de recherche connexes tels que les neurosciences ou les maladies cardio-vasculaires. Une large partie de l’écosystème métropolitain de recherche en santé est engagée dans cette dynamique.

« Au plus près des métropolitains, la Métropole Européenne de Lille s’engage à lutter contre le diabète. C’est donc naturellement que nous renouvelons et renforçons notre soutien à PreciDIAB, qui par son approche multifonctionnelle, sa gestion de données biologiques, cliniques et socio-économiques et sa dynamique de recherche portée par des équipes projets qui ont déjà démontré leur savoir-faire à l’international, permettra d’aborder la maladie autrement.» affirme Damien Castelain, Président de la Métropole Européenne de Lille.

La MEL a confirmé son soutien en faveur de PreciDIAB en votant une subvention de 10 millions d’euros sur 5 ans, d’octobre 2019 à fin 2024, à la Fondation I-SITE Université Lille Nord Europe.

Cela permettra la création de cohortes, la mise en place de programmes de prévention et la structuration de partenariats autour d’un club d’industriels, PreciDIAB initiative, coordonné par Eurasanté. Dans ce cadre, la MEL apporte également son soutien financier à 7 des 12 lots qui composent le programme PreciDIAB, au titre de leur innovation. Le montant total de l’investissement pour le projet de PreciDIAB est de 58 millions d’euros.

 


À propos de la MEL

Au service des 90 communes qui la composent, la Métropole Européenne de Lille agit au quotidien pour 1,2 million d’habitants. Elle est compétente dans les domaines essentiels suivants : transport, logement, économie, espace public et voirie, aménagement et urbanisme, politique de la ville, eau, assainissement, déchets ménagers, accessibilité handicap, nature et cadre de vie, culture, sport, tourisme, crématoriums. Le Conseil de la Métropole, présidé par Damien Castelain depuis le 18 avril 2014, est composé de 184 membres élus au suffrage universel direct pour 6 ans.


Contact presse