Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Retour à la liste
#Covid19
Le 13/05/2020

Réserve civique métropolitaine : témoignage d’une bénévole

Rencontre avec Mélanie Plouvier, agent de la MEL, qui a intégré la réserve civique métropolitaine. Sa mission : l’aide alimentaire au CCAS de Tourcoing.

Pourquoi vous êtes-vous portée volontaire ?

« Lors de l’annonce de la création de la réserve civique métropolitaine, je me suis immédiatement sentie impliquée et je me suis dit que je devais venir en aide aux autres. C’est dans ma nature, je crois, dans mon caractère, j’aime venir en aide. Évidemment, au début de l’épidémie, je me suis posée de nombreuses questions. Ne connaissant pas bien la maladie, j’étais indécise : était-ce prudent de sortir de chez moi, de rencontrer du public et d’amener éventuellement le virus à la maison ? Après des discussions avec mon conjoint et les informations fournies par le CCAS de Tourcoing quant au respect des mesures d’hygiène, je n’ai plus eu de doute. Et j’avoue que le fait de pouvoir sortir de mon domicile et de retrouver un semblant de vie sociale m’a également confortée dans mon envie de me porter volontaire. » 

Quelles sont vos missions ?

« J’assiste le CCAS de Tourcoing pour l’aide alimentaire. Il faut savoir que les missions proposées par la réserve civique métropolitaine sont en partie sectorisées en fonction de notre lieu d’habitation. Lors de notre inscription, nous avons trois possibilités de secteur d’activité : soutien scolaire, aide alimentaire et aide à l’écoute de ceux qui en ont besoin. La première mission que l’on m’avait proposée était du soutien scolaire auprès de jeunes enfants, non loin de mon lieu de résidence. Mais exerçant déjà le rôle de « maîtresse d’école » à la maison, je souhaitais pouvoir faire autre chose pour me vider la tête ! Suite à ce refus, on m’a proposé de venir en aide au CCAS de Tourcoing qui, dans le cadre du COVID 19, a été contraint de réorganiser son service et également son offre. Il ne reçoit en effet plus de public physiquement, mais continue d’accompagner les personnes en difficulté par téléphone et par l’aide alimentaire. Bien sûr, tout le monde ne peut pas en bénéficier. Elle est réservée uniquement aux personnes en difficultés et dans le besoin, qui répondent à des critères précis.» 

Comment ça s’organise ?

« Ma tâche au sein de ce service est de réceptionner la marchandise de la banque alimentaire tous les mercredis matin, environ 2,4  tonnes à 2,7 tonnes : lait, conserves, purée, riz, pâtes, pots pour bébés, café, sucre, farine, pain, céréales, couscous et quelques produits frais. Il s’agit ensuite de ranger les denrées, de préparer les colis et enfin de procéder à la distribution, sur rendez-vous. Lors de la réception, toute l’équipe se met en marche, nous formons une chaîne afin de décharger les palettes et de tout installer dans les locaux. L’ambiance est très bonne, très solidaire, ce sont des personnes accueillantes et à l’écoute. Je suis très fière de pouvoir effectuer cette mission, cela m’a permis de connaitre le secteur social. Malgré la situation actuelle, cette équipe garde le sourire et reste motivée comme jamais. Je remercie la réserve civique métropolitaine et la MEL de me permettre de vivre ce type d’expérience. » 

>> Plus d’infos sur la réserve civique métropolitaine

 

Nos actualités

Toutes nos actualités
#Covid19
Point de situation Covid-19
Le 28/05/2020

Point de situation du 28 mai

La Métropole Européenne de Lille diffuse deux fois par semaine (lundi et jeudi) un point de situation sur son action dans la lutte contre le Covid-19 sur le territoire métropolitain.

Développement durable
Le 28/05/2020

Préserver nos abeilles

La MEL a lancé une initiative conjointe avec l’association Bio en Hauts-de-France pour attirer les abeilles sur le territoire agricole métropolitain.