Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Retour à la liste
Aménagement de la métropole
Info métropole
Le 19/02/2021

Renaturation de la branche de Croix

La MEL a acté la restauration complète de la branche de Croix et des espaces qui l’accompagnent.

La « branche de Croix » couvre le territoire anciennement marécageux de la vallée de la Marque. Ce territoire a accueilli plusieurs voies de transports entre Lille et Roubaix, Tourcoing : une voie ferrée, un canal, les Grands Boulevards et une voie rapide urbaine.

Par le passé, tout le long de la branche, plusieurs grands sites industriels se sont installés. Ils ont depuis été démolis et ont laissé place à de vastes friches. La branche de Croix est un canal inutilisé depuis plusieurs décennies, dont le fonctionnement est totalement artificiel et dégradé d’un point de vue hydraulique, écologique et paysager. Son état est aujourd’hui incompatible avec les objectifs de restauration de la trame verte et bleue métropolitaine.

Or le site offre un fort potentiel en matière de renouvellement urbain, à proximité des centres villes de Wasquehal et de Croix (métro), du grand boulevard à Villeneuve-D'ascq (tram). La fermeture et le départ des activités industrielles et logistiques créent l’occasion de repenser ce territoire à la fois à l’échelle locale et à l’échelle métropolitaine. Le projet vise à recréer une continuité eau et nature en ville et à repenser cette zone comme un lien entre les communes, à imaginer une nouvelle offre urbaine et naturelle, à offrir un cadre de vie de qualité aux habitants actuels, nouveaux et futurs. Les travaux visent également à remédier durablement aux dysfonctionnements hydrauliques de la Marque dans ce secteur et à contribuer au redéveloppement de l’armature végétale qui y est encore relativement forte.

 

La nature des travaux

Projection

En 2016, le conseil métropolitain a voté le lancement d’une étude de maîtrise d’œuvre pour la restauration de la branche de Croix.

Le projet s’appuie sur le principe de renaturation qui vise à supprimer les ouvrages non indispensables pour retrouver un fonctionnement autonome et permettre de recréer des conditions propices au développement des milieux naturels et ses paysages associés, des usages de plein air, de détente et de déplacement mode doux…

Ce projet prévoit notamment :

  • le curage et le reprofilage des berges,
  • la suppression du seuil du port et la réhabilitation complète de la confluence avec la Marque,
  • la remise à ciel ouvert d’une partie de la section enterrée en amont,
  • la suppression de la station de relevage, la réalisation de nouveaux ouvrages de franchissement (pont et passerelles),
  • la reprise (rénovation) du système d’assainissement,
  • la création d’une voie verte longeant toute la branche,
  • la plantation des berges et la création de milieux écologiques variés.

Les communes de Croix et Wasquehal prévoient par ailleurs la mise en place d’éclairages publics, d’équipements de jeux, de loisirs et de sports sur long de la voie verte longeant la branche. Les travaux seront réalisés sous la maîtrise d’ouvrage de la MEL dans le cadre du marché qui va être engagé pour réaliser les travaux. Le coût prévisionnel des travaux relevant de la compétence de la MEL est de 25 020 000 € TTC, celui de compétence Villes est de 180 000 € TTC pour Croix et 120 000 € TTC pour Wasquehal.

Nos actualités

Toutes nos actualités