Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Retour à la liste
POC
Le 06/02/2020

Réinventer l’accès au musée

Co-construire des outils numériques de médiation pour valoriser la richesse des musées de la métropole et développer l’accès à la culture, c’est l’enjeu du POC Musées numériques.

Ce POC est porté par le service Culture de la MEL, en lien avec des professionnels et des usagers qui poussent peu les portes des musées.

« Alors que les musées cherchent de plus en plus à créer de nouvelles expériences de visite, ils demeurent peu attractifs pour une partie du public. Pour d’autres, c’est une institution dont il est parfois difficile de franchir les portes, admet Blanche Bardon, chargée de mission culture à la MEL. L’idée, c’est de favoriser l’appropriation du patrimoine et d’enrichir l’expérience du visiteur grâce au numérique. »  Le projet de la MEL s’appuie sur le pass musées (la C’ART) qui regroupe quatorze musées et centres d’exposition du territoire* travaillant en réseau. Il permet de les accompagner dans le développement de nouvelles expériences de visites et s’inscrit également dans la programmation européenne FEDER qui leur permet de travailler sur la mutation numérique. En s’engageant dans la démarche de Lille Métropole 2020, Capitale mondiale du design, l’équipe musées et arts visuels du service Culture de la MEL a souhaité se recentrer sur les besoins des visiteurs. « Le design nous permet de conjuguer différents regards, ceux des professionnels et des gens auxquels on essaie de s’adresser. Avec ce projet de POC, on enrichit les points de vue pour créer de nouvelles expériences de visite et permettre à chacun de (re)découvrir son patrimoine. Parce que le rôle intrinsèque du musée, c’est de s’adresser au plus grand nombre », détaille Blanche Bardon, cheffe de projet du POC Musées numériques.

Une expérience de co-construction

Le public associé au POC ? 25 habitants de Villeneuve d’Ascq, issus d’un quartier Politique de la Ville. Après la découverte des musées et des collections, les volontaires créeront leurs prototypes de parcours numériques de visite, aidés par des professionnels de musées et les designers d’Upcycle Commons et Museomix. Ces prototypes entrent en phase de test en ce début d’année « pour se caler sur la programmation de Lille Métropole 2020, Capitale mondiale du design ». L’expérimentation débute avec six visites des musées métropolitains (musée de la Bataille de Fromelles, musée de l’Hospice Comtesse (Lille), La Manufacture (Roubaix), le LaM (Villeneuve d’Ascq), le Palais des Beaux-Arts (Lille) et à La Piscine (Roubaix)) entre novembre 2019 et février 2020. Elle se prolongera dans des ateliers de co-construction, animés par les designers, pour matérialiser les expériences vécues aux musées sous la forme d’objets (bornes de visite, applications mobiles par exemple…). Fruits des découvertes et des envies des habitants, ces prototypes devraient donner envie de découvrir sous un nouveau jour les musées de la Métropole, d’en ouvrir toujours plus largement les portes et d’y vivre de nouvelles aventures.

Accompagnement design 

Museomix et Upcycle Commons.

Acteurs 

La MEL, les professionnels du réseau la C’ART - *Le LaM, le musée de la Bataille de Fromelles, lille3000, le Palais des Beaux-Arts de Lille, le musée de l’Hospice Comtesse, le musée d’Histoire Naturelle (Lille), La Piscine, la Condition Publique, la Manufacture, le Fresnoy et le MUba Eugène-Leroy à Tourcoing et l’Institut du monde arabe-Tourcoing, le Forum Départemental des Sciences (Villeneuve d’Ascq) et la Villa Cavrois (Croix) –, les médiateurs, un groupe d’habitants de Villeneuve d’Ascq.

Nos actualités

Toutes nos actualités