Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Retour à la liste
Concertation
Participation
Transports et mobilité
Le 01/06/2021

Prolongation de la concertation sur les déplacements

La concertation sur les déplacements au quotidien en métropole, lancée en avril dernier, est prolongée jusqu'au 13 juin. Participez !

Quelles sont vos attentes sur le sujet ? Avez-vous des idées ? Partagez-les sur la plateforme de participation citoyenne de la MEL.

La MEL a engagé l’élaboration de son Plan de Mobilité. Organiser les déplacements de plus d’1 million d’habitants, auxquels s’ajoutent ceux des usagers du territoire et le transport des marchandises, c’est la vocation de cet outil de planification. La MEL, en tant qu’autorité compétente pour l’organisation des mobilités, est chargée de l’élaborer. Elle y associe nombre de partenaires et d’acteurs du territoire ainsi que les citoyens.

Le plan de mobilité remplacera l’actuel Plan de Déplacements Urbains 2010>2020
Il établira, pour les 15 prochaines années, les orientations de la politique métropolitaine de mobilité et organisera : 
•    le transport de personnes et de marchandises ; 
•    la  circulation et le stationnement ; 
•    les actions à mettre en œuvre pour tous les modes de déplacements. 

La MEL propose une concertation 

L’objectif : recueillir les propositions et avis du grand public pour alimenter les réflexions d’élaboration de la mobilité de demain : comment changer nos habitudes de déplacements, pour des mobilités plus en phase avec nos modes de vie actuels, qui améliorent notre cadre de vie et réduisent leurs impacts sur l’environnement ? 
>>Jusqu’au 13 juin 2021. 
participation.lillemetropole.fr

Ces cinq dernières années, la MEL a déjà proposé de multiples concertations : politique de mobilité, PLU2, PCAET. Elles ont permis de réunir de très nombreuses contributions de citoyens, de partenaires, et d’acteurs du territoire, sur des sujets concernant la mobilité. Elles ont enrichi les réflexions techniques et les échanges politiques, notamment : 
•    en matière de transports collectifs (pour élaborer le Schéma Directeur des Infrastructures de Transports, voté par le conseil métropolitain mi-2019 et constitutif aujourd’hui du projet de plan de mobilité) ;
•    sur les modes doux « actifs » (marche, vélo…) et l’amélioration des espaces publics et du partage de la rue, pour nourrir les politiques métropolitaines sur ces sujets et le projet de Plan de mobilité ;
•    sur l’amélioration de la qualité de l’air, la limitation de la consommation d’énergie et la réduction des impacts sur le climat (comprenant notamment ceux des transports, cadre fixé par le Plan Climat-Air-Energie Territorial (PCAET) métropolitain adopté début 2021 et s’imposant au plan de mobilité).


À savoir

L’organisation des mobilités doit viser à lutter contre le changement climatique en réduisant l’impact des transports consommant de l’énergie « carbonée ». Et à atteindre, au niveau national, la « neutralité carbone » en 2050 fixée par la Stratégie Nationale Bas Carbone. 

Les grands axes :
•    faciliter les déplacements ;
•    assurer à tous le droit de se déplacer à un coût acceptable pour les usagers et les collectivités ;
•    préserver l’environnement en luttant contre le changement climatique et la pollution de l’air ; 
•    améliorer le cadre de vie ; 
•    contribuer au dynamisme et au rayonnement de la métropole ; 
•    équilibrer la place des différents modes de déplacements (piétons, vélos, transports collectifs, voitures…) ;
•    optimiser l’utilisation des réseaux de transports existants et les compléter là où s‘expriment les besoins les plus importants et dans les nouveaux quartiers ;
•    investir dans des transports et des manières de se déplacer plus sobres en énergie et plus respectueux de l’environnement. 

Un levier déterminant : faire évoluer nos habitudes de déplacements
Chaque jour, nos activités nous amènent à nous déplacer. En fonction de nos possibilités, de nos habitudes et de nos contraintes, nous choisissons d’utiliser un ou plusieurs modes de déplacements. Faire évoluer nos habitudes est un levier d’action important pour des mobilités plus respectueuses de notre environnement : par exemple utiliser différemment la voiture, marcher sur les courtes distances, utiliser davantage les transports en commun, le vélo, la trottinette, combiner ces différents modes entre eux…
 

Nos actualités

Toutes nos actualités