Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Retour à la liste
MEL Makers
Le 08/09/2020

MEL Makers 2020 : Passeur d'objets

Les MEL Makers reviennent pour une troisième saison. La MEL soutient haut et fort 10 entrepreneurs locaux qui innovent dans le domaine du surcyclé. Rencontre avec Emmanuel Denis de Passeur d'objets.

Passeur d’objets – Lille

Le pitch : Passeurs d’objets est né de la passion de son créateur pour la rénovation de meubles vintage et le zéro déchet. L’entreprise surcycle, depuis le mois de mars, des chaises, des tables et des petits objets de déco avec des matériaux écoresponsables issus de la valorisation des déchets et/ou de culture locale. « J’ai commencé par utiliser des produits (solvants, peintures) les plus respectueux de l’environnement. Et j’ai ensuite rencontré des industriels qui développent des matériaux innovants comme l’innolin. Fait à base de lin, de liège et d’amidon de maïs, biodégradable, cela pourrait être le Formica 2.0 ». L’envie : surcycler et transmettre plutôt que jeter, et faire redécouvrir la valeur patrimoniale et esthétique d’objets oubliés ou jetés.

Un financement participatif : « Pour donner de la visibilité à ce projet, pouvoir redonner vie à du beau mobilier et faire entrer le zéro déchet décoratif chez les gens ».

En coulisses : De l’univers des assurances à celui du mobilier, il y a un monde. Pour sauter le pas et façonner son projet, Emmanuel Denis s’est formé aux techniques du bâtiment et a expérimenté. Nouveaux produits, nouveaux gestes, jusqu’au résultat escompté. Convaincu qu’il est possible de proposer du mobilier esthétique, de qualité à une gamme de prix abordable, il a installé son atelier au Saint-So Bazaar, nouveau quartier général de l’économie créative.

L’inscription dans l’économie métropolitaine : le créateur s’est associé avec une boutique zéro déchet à Lambersart (Ethics), travaille notamment avec Etnisi (Roubaix) sur un projet de table à base de matériau issu de coquilles de moules et prépare un partenariat avec un centre de réinsertion par le travail roubaisien. « L’écosystème métropolitain est très riche et porteur, il y a de nombreuses synergies à opérer, c’est prometteur ».

Pour soutenir le projet d'Emmanuel, c'est par ici.

Suivez Emmanuel sur Instagram.

Passeur d'objets - MEL Makers 2020
Passeur d'objets - MEL Makers 2020

Nos actualités

Toutes nos actualités