Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Retour à la liste
Participation
Le 05/11/2020

Lutte contre le bruit : donnez votre avis

La MEL améliore son Plan de prévention du bruit dans l’environnement adopté en 2015. Vous pouvez consulter le projet jusqu’au 17 janvier.

La Métropole a engagé un projet de nouveau Plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) pour la période 2021 à 2025. Il propose d’agir en faveur de la réduction du bruit dû à ses infrastructures routières.  

Afin de recueillir l’avis de la population, il est consultable en ligne jusqu'au 17 janvier sur la plateforme de participation citoyenne de la MEL ainsi qu’au siège de la MEL, sur rendez-vous compte-tenu du contexte sanitaire. Son adoption par le conseil métropolitain aura lieu au premier trimestre 2021.

Connaitre pour combattre

La MEL avait mis en place, en 2015, un premier PPBE par lequel elle s’engageait à mener des actions en faveur de la connaissance et de la réduction du bruit engendré par ses routes. Ce qui a permis d’identifier, d’une part, les secteurs dans lesquels la population est la plus exposée, et d’autre part les principales sources de bruit. Ainsi que les moyens à déployer pour résorber ces « zones à enjeux ». Le futur PPBE métropolitain passera notamment par la finalisation du travail de documentation de ces zones.

Un plan d’action volontariste

La MEL envisage de déployer un programme d’actions sur les zones à enjeux les plus gênantes. Ce programme dépasse les obligations réglementaires : 

  • en y modifiant si possible les conditions de circulation, en influant sur la quantité de trafic et la vitesse autorisée ; 
  • dans certains cas, des travaux de voirie permettront également de réduire le bruit à la source, par la remise à neuf du revêtement voire la construction d’écrans acoustiques ;
  • dans les cas les plus complexes où les solutions à la source seront insuffisantes, les propriétaires des bâtiments exposés seront accompagnés et aidés dans la réalisation de travaux d’isolation phonique des huisseries. 

En chiffres

7% des habitants de la métropole (75 800 personnes environ) sont exposés à des niveaux sonores supérieurs aux seuils réglementaires, toutes sources de bruit confondues. La circulation routière sur les voies métropolitaines est à l’origine du bruit dans 80% de ces cas.

>> Consulter le projet de PPBE de la MEL
 


Carte stratégique du bruit

Carte stratégique du bruit
Carte stratégique du bruit

> Cliquer sur la carte à gauche pour accéder à la carte stratégique du bruit ou suivez ce lien.
 

Nos actualités

Toutes nos actualités