Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Retour à la liste
Culture
Le 02/04/2021

Gilles Defacque, directeur du Prato : "On a revendiqué une liberté"

Il est artiste, créateur du clown dans tous ses états, d’un cirque à l’écoute du monde comme du territoire. À la tête du Prato à Lille, Gilles Defacque s'apprête à passer la main

Le directeur du Prato, « Théâtre international de quartier », labellisé Pôle national cirque en 2010, qualifie le moment de « surréaliste et tragique Pourtant durant le confinement, avec l’équipe sur le pont, on a maintenu des résidences, des stages, on a répété. » À ses côtés, Patricia Kapusta, directrice adjointe, gère une programmation « compliquée », concentrée sur quelques mois. Pour ce duo, tout est particulier cette saison. Notamment parce qu’il transmettra bientôt la maison Prato.

Le cirque aujourd’hui

Patricia Kapusta : Le cirque s’est renouvelé et métissé dans les années 1980, dans le sillage de pionniers comme le Cirque Plume qui souhaitaient aller au plus près des gens et avec le Centre national des arts du cirque de Châlons, référence internationale, qui a milité pour une polyvalence des artistes.

Gilles Defacque : C’est une création dense et riche. Au Prato, on accompagne des artistes très inventifs dès leurs premiers pas professionnels ; on présente leurs recherches comme leurs spectacles aboutis notamment lors des Toiles dans la Ville. On réfléchit à des tournées écologiques. Et on maille le territoire grâce à des structures partenaires. Si le Prato accueille, il joue également de l’université à la prison. Cet ailleurs, c’est une respiration qui donne de la vie et de la curiosité.

La transmission

PK : L’aventure du Prato a débuté dans un entresol avec une salle de 80 places à la Filature [ndlr : quartier de Moulins, à Lille]. Depuis nous avons poussé les murs, triplé la jauge et nous disposons d’un beau plateau. On transmet un bel outil, une équipe stable. Un état d’esprit qui contribue à l’émergence de jeunes artistes.

GD : Le Prato, c’est un arbre, une aventure. On a revendiqué une liberté, le compagnonnage avec des artistes, on s’est autorisé leur naissance, en musique parfois, je pense notamment à nos frères du Tire-Laine. On a tenu la maison. Avec l’équipe, les suivants feront à leur façon. Transmettre, c’est aussi être vivants et libres.

La saison

Avec la saison Africa2020, le Prato (re)programme une plongée vibrante et vivifiante dans la création africaine. Autre temps fort, la 6e édition des Toiles dans la Ville, soutenue par la MEL, « fait circuler les œuvres de mars à juin et le public de la métropole », explique Patricia Kapusta. « Cet écrin pour le cirque contemporain est cousu main, avec nos partenaires et avec les artistes que l’on défend. » 

leprato.fr

En dates

  • 1973 Naissance du Prato autour du théâtre et du clown
  • 1985 Installation à Moulins (Lille), au théâtre de la Filature, proclamé Théâtre International de Quartier
  • 2004 20e festival du Prato pour Lille 2004 Capitale européenne de la culture / Création du Mignon Palace
  • 2011-13 Labellisation Pôle national des arts du cirque / Début des Toiles dans la Ville (20 partenaires, 30 spectacles)

Nos actualités

Toutes nos actualités