Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Retour à la liste
Aménagement de la métropole
Le 02/06/2021

Gare d'eau : c'est le grand départ pour les péniches

Alors que la gare d'eau se prépare à une requalification, les bateaux ont quitté les lieux mercredi 2 juin pour laisser place au chantier qui démarre en septembre

Agitation inhabituelle dans le quartier Bois Blancs, mercredi 2 juin. Les riverains affluent vers le canal pour voir l'attraction de la journée : le départ des péniches. Si la curiosité l'emporte sur les quais, c'est une certaine émotion qui flotte à bord des bateaux. "Lorsque les moteurs sont lancés, on est pressé de partir, mais on ressent une pointe de tristesse, avoue François, qui vit tous les jours sur son "Joyau" avec sa famille. On aime cette jetée." Fred, lui, a noué les amarres du "2" il y a vingt ans. La péniche de 70 tonnes n'avait plus quitté les lieux depuis huit ans. "On en profite pour réparer la coque, on part en chantier à Gand."  

Quelques coups de klaxon, des vrombissements de moteur et voilà les péniches qui franchissent les obstacles, comme le pont à Fourchon exceptionnellement levé, sous les yeux et les téléphones des curieux. Il faudra attendre l'hiver 2022 pour voir à nouveau des bateaux à quai sur le site qui fait face à EuraTechnologies.

Dès septembre, le chantier de démolition va démarrer, suivi de la reconstruction de la jetée neuve de 113 m de long et 5 m de large, aux normes. Cette requalification de la gare d'eau prévoit la réalisation d'une halte nautique de 25 anneaux. Un investissement de 5,5 millions d'euros pour la MEL, en pleine reconquête des cours d'eau.

Le départ des péniches à la gare d'eau

Nos actualités

Toutes nos actualités