Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Retour à la liste
Politique de la ville
Le 02/09/2021

Coup de pouce

Pour cette rentrée, coup de chapeau au programme Émergence qui accompagne 50 nouveaux jeunes talents dans leurs études supérieures. Rencontre avec Nabil, lauréat, qui débute une alternance.

Ils s’appellent Nabil, Nora, Younes, Léa… Ils seront demain médecin, avocat(e), orthophoniste, communicant... Et tous sont ou ont été accompagnés le temps de leurs études par le dispositif Émergence orchestré par le bailleur social Aréli et soutenu par des partenaires engagés (entreprises, fondations, État, collectivités dont la MEL, pilote du contrat de ville métropolitain, universités, écoles).

Nabil Badraoui

Lauréat de la promotion 16 de 2018, 22 ans, étudiant en 4ème année à l'ISTC

Quel est votre projet professionnel ?

Je suis actuellement une 4ème année à l'ISTC, école lilloise de communication et de marketing, partenaire du programme. Après un stage d’été chez Decathlon au service « Connaissance clients utilisateurs » en tant que responsable de la veille stratégique, je poursuis mon cursus avec un master en alternance dans cette même entreprise au même poste. J’y suis également assistant chargé d’étude. À long terme, je souhaite travailler dans la stratégie d’entreprise pour aider à mettre en œuvre une communication, atteindre des objectifs et gérer des crises.

De quel coup de pouce du programme Émergence avez-vous bénéficié ?

J’ai postulé au programme car je souhaitais être accompagné au cours de mes études, bénéficié d’un suivi et de conseils pour pouvoir me projeter. Par ailleurs, je souhaitais intégrer l’ISTC mais n’en avais pas les moyens. Depuis que je suis heureux lauréat, le programme m’a aidé financièrement et personnellement. Il m’a poussé à aller plus loin, notamment grâce aux échanges avec ma marraine, Domitille Delambre, manager retail chez Decathlon. Avec elle, j’ai affiné mes besoins. Ses conseils m’ont tiré vers le haut, permis de découvrir le monde de l’entreprise et notamment d’être opérationnel lors de mes premiers entretiens.

Dans quelles actions citoyennes êtes-vous engagé ?

Dans ce domaine également, Émergence m’a permis d’aller plus loin. Depuis deux ans, je participais à des maraudes et étais bénévole à La boîte à mots, association qui permet aux enfants de libérer la parole. Je suis aujourd’hui président de l’association « Lacom »dédiée à faire la promotion de l’école qui cette année s’est tournée vers les étudiants qui souffraient d’isolement (recensement des propositions d’aides, bons plans coworking proposés par des entreprises, paniers marché/repas….). L’association a également relayé le projet 1 lettre 1 sourire qui a proposé d’adresser des lettres aux étudiants isolés. Résultat ? 200 lettres envoyées et 700 € récoltés.

Quel est votre regard sur ce projet ?

Le côté humain du projet m’a séduit. Les valeurs de solidarité et d’excellence sont partagées entre les lauréats, l’équipe, les tuteurs. J’ai gagné en maturité, en responsabilité et en ouverture d’esprit en tentant soutenu par le dispositif une expérience à l’international en Indonésie de février à août dernier en pleine crise du covid.

Le programme

L’idée ? Proposer aux talents issus des quartiers prioritaires de poursuivre les études qu'ils souhaitent. Concrètement ? Des bourses de 1 000 à 6 500 € par an sont accordées aux lauréats durant cinq années d’études supérieures, souvent longues, sélectives et/ou coûteuses afin qu’ils accèdent aux filières de leur choix. Les bacheliers bénéficient également d’un coaching individuel - avec notamment le parrainage d’un professionnel et le tutorat d’un étudiant plus âgé. En parallèle, une connexion avec le monde professionnel (rencontres, création d’un réseau, ateliers pratiques, aides pour une recherche de stage ou d’emploi…) leur permet de dessiner un avenir à leur mesure et de contribuer à promouvoir la diversité en entreprise. Selon le principe de réciprocité, les lauréats s’engagent à afficher une motivation au top et à se mobiliser pour un projet citoyen. Donner du temps pour les autres (aide aux devoirs, interventions auprès de sans-abri, soutien à des enfants qui traversent des moments difficiles…) durant l’accompagnement crée un cercle vertueux. Au final, c’est toujours la jeunesse qui gagne.

En chiffres

Lancé en 2002, le programme connaît depuis un joli succès. Pour preuve, près de 750 lauréats au compteur, dont 250 accompagnements en cours.

www.areli.fr/le-programme-emergence/le-programme-emergence

Candidater pour 2022

C’est pour moi si je suis en terminale en septembre et vise une mention au bac, suis futur(e) boursier(e) du Crous, issu (e)des quartiers prioritaires, habite depuis au moins un an en région Hauts-de-France, suis prêt(e) à tout mettre en œuvre pour réussir mes études et mon intégration professionnelle et à m’engager dans une action ou un projet citoyen.

La sélection ? Après une réunion d’information collective entre février et avril 2022, il faudra compléter un dossier de candidature et participer aux épreuves orales de sélection.

Soutenir le projet

Pas de projet sans partenaires engagés. Émergence est soutenu par des entreprises, des fondations d’entreprises, l’État, des collectivités dont la MEL, pilote du contrat de ville métropolitain, des universités et des écoles. Le challenge commun : financer chaque année 50 accompagnements !

Nos actualités

Toutes nos actualités
Développement durable
Énergie
Le 20/09/2021

Webinaire EuraClimat

La MEL propose une série de webinaires, « les jeudis d’EuraClimat ». Le prochain est fixé le 30 septembre sur le thème de l’énergie au cœur des enjeux climatiques.