Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Les projets financés par l'Union Européenne à la MEL

 

Placée au cœur de l’Europe et à seulement 30 min de Bruxelles, 1h30 de Londres et 3h d’Amsterdam, la Métropole européenne de Lille profite de sa position géographique pour échanger et construire avec ses voisins et avec toute l’Europe. L’Union européenne est un véritable partenaire pour la MEL puisqu’elle finance de nombreux projets qui améliorent le quotidien des métropolitains.

 

 


Les projets européens à la MEL

Le projet ALARM : une coopération franco-belge pour une sécurité sans frontières

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Interreg France-Wallonie-Flandres

Budget de la MEL : 84 972 €

Montant du cofinancement européen : 42 486 € 

Chef de file du projet : SDIS 59 (Service d’incendie et de secours du Nord)

Partenaires du projet : MEL, Préfecture du Nord-Cabinet SIRACEDPC 59 (France), Forum Européen pour la Sécurité Urbaine (FESU) (France), DREAL Nord-Pas-de-Calais-Picardie (France), Institut Scientifique de Service Public (ISSeP) (Wallonie), Federale Diensten van de Gouverneur van West-Vlaanderen (Flandre), zone du Hainaut Est, Centre et Est (Wallonie), zone Westhoek (Flandre), zone Fluvia (Flandre), RPA Hainaut Sécurité (Wallonie), gouvernement flamand - Agence Maritime Services et Côtes (Flandre), Centre Informatique du Hainaut (Wallonie), EMIZ Nord (France), Services du Gouverneur de la Province du Hainaut (Wallonie), Service Public de Wallonie (Wallonie), Préfecture de Zone de Défense Est (France), SDIS 02 (France), SDIS 08 (France), Services du Gouverneur de la Province de Namur (Wallonie), Zone de secours LUX (Wallonie), Agence pour Information Géographique Flandre (AGIV) (Flandre), Zone de secours DINAPHI (Wallonie)

Durée du projet : 5 ans, d'octobre 2016 à septembre 2021

 

Logo projet ALARM

Présentation du projet

Le projet ALARM a pour objectif de développer la coopération franco-belge dans le domaine de la sécurité et de la protection civile par l'amélioration
des secours transfrontaliers entre la France et la Belgique, la coordination des exercices de terrain et la gestion des risques transfrontaliers.

L'ambition du projet s'articule autour de 3 axes majeurs :

- Identifier, analyser et partager l'analyse des risques existants entre les frontières franco-belges.

- Apprendre à collaborer ensemble au quotidien pour agir efficacement en situation d'urgence sur la base d'un schéma transfrontalier.

- Promouvoir une culture citoyenne de la sécurité civile avec la sensibilisation des pouvoirs locaux.

 

Logo projet ALARM

Pour en savoir plus

Le projet BISEPS (Business clusters Integrated Sustainable Energy Packages) : accompagner les entreprises à assumer la réduction des émissions de carbone

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Interreg des 2 Mers

Budget de la MEL : 242 454, 4 €

Montant du cofinancement européen : 145 472, 64 €

Chef de file du projet : Intercommune de Leidal (Belgique)

Partenaires du projet : MEL, WVI (association intercommunale pour le développement régional), POM (agence de développement de la Flandre occidentale), ville de Breda (Pays-Bas), Conseil du comté de West Sussex (Royaume-Uni), CD2E (Centre de développement des écoentreprises (France)

Durée du projet : 4 ans, septembre 2016 à octobre 2021

 

Logo projet BISEPS

Présentation du projet

Le projet BISEPS assiste les clusters d’entreprises dans leur recours aux énergies renouvelables et les aide à créer des synergies au plan énergétique entre elles.
Pour cela, il sera développé, à leur destination, un modèle d’outils BISEPS générique pour déterminer les solutions technologiques optimales à faible carbone, sans avoir à mener des études de faisabilité chronophages et onéreuses.
Dans ce projet, la MEL travaille sur le site-pilote de Ravennes-les-Francs avec 24 entreprises. La MEL est chargée d'identifier les autres parcs d'activités pour lesquels le modèle d'outil BISEPS pourrait être testé.

 

Logo projet BISEPS

 

Pour en savoir plus

Le projet EYES (empowering Youth through Entrepreunarial Skills): ensemble pour aider les jeunes à trouver un emploi

Fiche d'identité

 

Nom du programme européen : Interreg Europe du Nord-Ouest

Budget de la MEL : 403 420 €

Montant du cofinancement européen : 242 051, 57 € 

Chef de file du projet : Eglise évangélique de Westphalie

Partenaires du projet : MEL, Eglise évangélique de Westphalie (Allemagne), Ville de Herne (Allemagne), Municipalité de Tilburg (Pays-Bas), JES city lab (Belgique), Arrondissement royal de Greenwich (RU), Association des Centres Sociaux de Wattrelos (France), Serve the city international (Belgique), Fondation Université catholique de Brabant (Belgique), Université de Greenwich (Royaume-Uni), Université Leuven (Belgique)

Durée du projet : 3 ans, de juin 2018 à mai 2021

 

Logo projet EYES

Présentation du projet

En Europe du Nord-Ouest, 14% des jeunes de 15 à 34 ans ne sont ni en emploi, ni en formation, ni scolarisés. Ces jeunes, appelés NEETs (not in employment, education and training), sont difficiles à toucher par les dispositifs classiques d’accompagnement vers l’emploi, et courent un fort risque d’exclusion du marché de l’emploi et de la société. Sur le territoire de la MEL, ce sont 34 % des 15-24 ans qui sont au chômage, et 27,6 % des moins de 30 ans qui vivent en dessous du seuil de pauvreté.

La MEL s’est donc engagée aux côtés de dix autres partenaires pour développer une approche globale et transnationale qui combine le développement de compétences transversales par un coaching personnalisé et la mise en place d’une plateforme digitale dédiée aux besoins des jeunes sans qualification. La MEL s’attachera également à lever les freins à la mobilité des jeunes en développant des échanges internationaux au sein des villes partenaires.

1000 jeunes "NEETs" seront accompagnés pendant les 3 ans. A l’issue du projet, un futur lieu ressources pérennisera l’action et facilitera le lien entre les jeunes et les dispositifs existants d’accompagnement à l’emploi.

 

Logo projet EYES

Pour en savoir plus

Le projet Fast to Market : une coopération franco-belge pour faciliter l’accès des entreprises aux marchés

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Interreg France-Wallonie-Flandres

Budget de la MEL : 318 057, 50 €

Montant du cofinancement européen : 174 931, 62 € 

Chef de file du projet : IDETA (Wallonie)

Partenaires du projet : MEL, Réseau Entreprendre (Wallonie), ADICTECT Pas-de- Calais CEEI (France), Transalley (France), Héraclès CEEI (Wallonie), la Maison de l’Entreprise (Wallonie), Spl Ruches d’entreprises Nord de France (France) et IEG (Wallonie)

Durée du projet : 3 ans, de juin 2018 à mai 2021

 

Logo projet Fast to Market

 

Présentation du projet

Le projet Fast to Market propose une méthodologie basée sur les fondements du marketing de l’innovation. C'est un accélérateur d'accès au marché transfrontalier pour les entreprises de la zone France Wallonie Flandres.

Il s’adresse tant aux porteurs de projets qu’aux jeunes entreprises ou qu’aux entreprises en croissance. Le projet se concentre sur les profils d’entreprises prioritaires pour le développement de la zone franco-wallonne : les entreprises à haut potentiel et potentiel médian (création d’emplois, innovation) actives dans des secteurs d’activités stratégiques.

L’investissement de la MEL au sein de Fast to Market  lui permettra de développer son réseau d’acteurs économiques à l’échelle transfrontalière ainsi que de renforcer les compétences des entreprises du territoire grâce à une meilleure connaissance du marché belge.

 

Logo projet Fast to Market

 

Pour en savoir plus

Le projet I-KNOW-HOW (Integrated KNOWledge & coaching service to support people with cancer in How to remain in Or return to Work) : aider les personnes atteintes d’un cancer à se maintenir dans un emploi ou à réintégrer un emploi

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Interreg des 2 Mers

Budget de la MEL : 317 640€

Montant du cofinancement européen : 190 584 €

Chef de file du projet : Université des sciences appliquées d'Artevelde (Belgique)

Partenaires du projet : MEL, Institut de recherche de Zeeland (Pays-Bas), Université HZ des sciences appliquées (Pays-Bas), Rother Volontary action (Royaume-Uni), The Sara Lee trust (Royaume-Uni), Startpoint inclusive entrepreneurship (Belgique), Emino (Belgique), Centre Oscar Lambret (France)


Durée du projet : 3 ans et 7 mois, de février 2019 à septembre 2022

 

Logo projet I KNOW HOW

Présentation du projet

Le projet I-KNOW-HOW, que la MEL a intégré en novembre 2020, a pour but de permettre aux personnes recevant un diagnostic de cancer de rester ou de retourner au travail. Pour cela, des services pour les employeurs, les employés, les professionnels du domaine médical et les coaches de travail seront créés. La MEL travaillera essentiellement pour les services dédiés aux employeurs : après avoir identifié les entreprises adhérentes à la démarche, elle co-constuira une boîte à outils à leur destination et les aidera à se l’approprier.

Enfin, la MEL proposera des recommandations relatives aux politiques publiques pour l’ensemble du partenariat afin de permettre le maintien et le retour à l’emploi des personnes atteintes de cancer.

 

Logo projet I KNOW HOW

Pour en savoir plus

Le projet Nicivalys : une coopération franco-belge pour renforcer la stratégie transfrontalière des espaces naturels de la Lys

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Interreg France-Wallonie-Flandres

Budget de la MEL : 14 250 €

Montant du cofinancement européen : 14 250 €

Chef de file du projet : Ville de Comines-Warneton (Belgique)

Partenaires du projet : MEL

Durée du projet : 1 an, de juin 2018 à juin 2019

 

Logo projet Nicivalys

Présentation du projet

Nicivalys est un projet de coopération franco-belge qui concerne la pose d'un réseau de 10 mâts et plateformes afin de favoriser la nidification de la cigogne blanche dans la vallée de la Lys transfrontalière.

 

Logo projet Nicivalys

Pour en savoir plus

Le projet Tous Eco-Citoyens ! (TEC !) : une coopération franco-belge pour le développement de la Trame Verte et Bleue et l’éducation à la biodiversité

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Interreg France-Wallonie-Flandres

Budget de la MEL : 159 054, 38 €

Montant du cofinancement européen : 79 527, 19 € 

Chef de file du projet : Province de Flandre Occidentale (Flandre)

Partenaires du projet : MEL, Groupe ornithologique et Naturalise du Nord-Pas-de- Calais (France), Espace Naturel Lille métropole (France), Hainaut Développement Gestion (Wallonie), INAGRO (Flandre), Pays des Moulins de Flandre (France), regionaal landschap Ijzer & Polder vzw (Flandre), regionaal landschap West-Vlaamse heuvels vsw (Flandre), Communauté de Communes de Flandre intérieure (France), Ville de Comines-Warneton (Wallonie), Vlaamse Landmaatschappij (Flandre), ville de Mouscron (Wallonie), regionaal landschap Vlaamse Ardennen (Flandre)

Durée du projet : 4 ans, de juillet 2016 à juin 2020

 

logo projet TEC

Présentation du projet

La MEL et ses partenaires travaillent ensemble jusqu'en 2020 dans trois directions :

- Réaliser des plans d’action écologique en faveur d’espèces et habitats représentatifs de l’environnement eurométropolitain. Trois habitats et quatre espèces ou familles d’espèces ont été retenus : le bocage et les haies, les vergers, les bords de champs ; la chouette chevêche, le triton crêté, la Gorge Bleue, les busards, le bruant jaune, le Lérot, le moineau friquet.

- Mener à bien des actions et des événements visant à sensibiliser le public eurométropolitain à la biodiversité locale. 

- Faire connaître au plus grand nombre les initiatives menées dans ce cadre.

 

logo projet TEC

Pour en savoir plus

Le projet Tripod II (Transregional projet for Innovation and Promotion Of Design II) : développer la compétitivité des Petites et Moyennes Entreprises (PME) grâce aux ressources du design

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Interreg France-Wallonie-Flandres

Budget de la MEL : 236 550 €

Montant du cofinancement européen : 130 102 € 

Chef de file du projet : Lille Design (France)

Partenaires du projet : MEL, ADITEC Pas-de-Calais (France), Ruches d’entreprises Nord de France(France), Héraclès (Wallonie), Wallonie Design (Wallonie), Ecole Nationale Supérieure des Mines de Douai - Incubateur APUI (France), CCI Grand Lille (France), Design Innovation (Wallonie), Designregio Kortrijk (Flandre), Progress/ Maison du Design (Wallonie), IDETA (Wallonie), Flanders Inshape (Flandre), Université de Mons (Wallonie)


Durée du projet : 4 ans, octobre 2016 à septembre 2020

 

Logo projet Tripod II

Présentation du projet

Pour permettre effectivement d’accroître, au sein des entreprises, l’innovation, la différenciation et la création de valeur et donc la compétitivité, les actions suivantes vont être menées :
- L’accompagnement des entreprises dans la démarche du design.
- La formation des entreprises au management des ressources du design.
- La création, la diffusion et la mutualisation d’outils pour la compréhension et l’intégration du design dans les activités des entreprises.
- La structuration pour les designers (Club designers) et le développement d’opportunités d’affaires transfrontalières (Meeting Design Transfrontalier).

 

Logo projet Tripod II

 

À propos du design

Il n’existe pas de définition unique et définitive du design car celui-ci évolue sans cesse en fonction des époques, des cultures et des apports des designers.

L’alliance française des designers le définit comme « un processus intellectuel créatif, pluridisciplinaire et humaniste, dont le but est de traiter et d’apporter des solutions aux problématiques de tous les jours, petites et grandes, liées aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux* ».

*http://www.alliance-francaise-des-designers.org

 

Pour en savoir plus

Le projet Valys : une coopération transfrontalière franco-belge pour le développement du territoire de la vallée de la Lys

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Interreg France-Wallonie-Flandres

Budget de la MEL : 922 500, 00 €

Montant du cofinancement européen : 507 375,00 € 

Chef de file du projet : Province de Flandre Occidentale (Flandre)

Partenaires du projet : MEL, Ville de Kuurne (Flandre), ville de Wevelgem (Flandre), intercommunale de Leiedal (Flandre), Province de Flandre Orientale (Flandre), ville de Harelbeke (Flandre), ville de Kortrijk (Flandre), ville de Menen (Flandre), ville de Wervik (Flandre), ville de Comines (Wallonie)

Durée du projet : 5 ans, de janvier 2016 à mars 2021

 

Logo projet Valys

Présentation du projet

Dans la continuité du projet européen Interreg Corrid’or, le projet Valys vise à valoriser le parc transfrontalier paysager « Leivallei-parc de la Lys ».

Le projet se concentre sur deux axes principaux, à savoir l'instauration d'un dialogue avec les citoyens et le renforcement des éléments paysagers et naturels de la vallée de la Lys.

Au total, ce sont 9 sites qui bénéficieront d’aménagements en 2020 et 2021. Parmi ces réalisations, une passerelle piétonne sera construite à Bousbecque avec comme particularité d’être transfrontalière. En effet, elle permettra de rejoindre le centre-ville de Bousbecque, situé en France, à la voie verte, située en Belgique. Le projet de réaménagement du parc de l’Orchidée à Comines constitue, quant à lui, un bel exemple de co-construction et de concertation dans la mesure où les citoyens sont invités à donner leur avis sur ce projet par le biais d’ateliers participatifs.   

Enfin, le programme Interreg France-Wallonie Flandres permettra de financer d’autres aménagements comme la création d’entrées vers le chemin de halages, l’installation du mobilier et de la signalétique, la réalisation de travaux paysagers et de plantations.

 

Logo projet Valys

Pour en savoir plus

Le projet Enacting the Commons : apprendre des communs en Europe pour transformer l’action publique

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Erasmus + 

Budget de la MEL : 74 494, 00 €

Montant du cofinancement européen : 74 494, 00 €

Chef de file du projet : la 27ème Région (France)

Partenaires du projet : MEL, ANIS, CAE CLARA (société coopérative culturelle), POP UP, SavoirsCom1, villes de Grenoble et de Brest

Durée du projet : 2 ans, de octobre 2018 à octobre 2020

 

Logo projet Enacting the commons

 

Présentation du projet

La notion de « communs » désigne l’ensemble des ressources communes comme l’espace public, les ressources naturelles, l’environnement, les logiciels libres… Depuis peu, le mouvement des communs, qui consiste pour un groupe de citoyens à réguler la gestion, l’usage et l’enrichissement de ces ressources a pris de l’ampleur. Face au développement de ce mouvement, il est difficile pour les administrations publiques de déterminer leur rôle.

Dans ce contexte de gouvernance partagée avec les citoyens, l’objectif du projet est d’organiser des mobilités à travers l’Europe pour explorer la notion des communs afin de répondre notamment à ces questions :

- Comment la notion des communs interroge-t-elle l’action publique ?*

- Quel est le rôle des collectivités, des administrations et des élus dans le mouvement des communs ?*

- Comment équiper les acteurs publics pour leur permettre de concevoir et mettre en oeuvre des politiques et services publics prenant en compte ces notions, dans un cadre renouvelé de gouvernance ?*

https://www.rtes.fr/enacting-the-commons-projet-erasmus

 

Logo projet Enacting the commons

 

Pour en savoir plus

Le projet Com.Unity.Lab : un transfert de bonnes pratiques pour aider les quartiers de la Politique de la Ville

Fiche d'identité

Nom du programme européen : URBACT

Budget de la MEL : 52 000 €

Montant du cofinancement européen : 44 200 €

Chef de file du projet : Ville de Lisbonne (Portugal)

Partenaires du projet : MEL, Villes de Bari (Italie), Aalborg (Danemark), Lublin (Pologne), Ostrava (République Tchèque), Sofia (Bulgarie), La Haye (Pays-Bas)

Durée du projet : 2 ans et demi, décembre 2018 à juin 2021

 

Logo programme URBACT

Présentation du projet

Le projet européen « Com.Unity.Lab »  s’inscrit dans le programme européen d’échanges et d’apprentissages entre villes «  URBACT » dont l’objectif est d’élaborer des solutions pour faire face aux grands enjeux urbains.

Huit villes européennes, dont la MEL, appartiennent à ce réseau. Elles vont toutes tenter de reproduire sur leur territoire les bonnes pratiques identifiées au sein de la ville de Lisbonne. Ces bonnes pratiques ont pour but de renforcer l’autonomie et le pouvoir de décision des personnes résidant dans les quartiers de la Politique de la Ville. La MEL se concentrera sur la mise en œuvre de l’une des quatre bonnes pratiques identifiées, à savoir un système de subvention innovant, dans les quartiers de veille active. Les trois autres outils sont une cartographie, la création de bureaux délocalisés dans les quartiers et une plateforme collaborative de gestion des fonds européens.

 

Pour en savoir plus

Tast'in Fives : la cuisine comme source de rénovation urbaine de la friche industrielle Fives Cail Babcock

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Actions Innovatrices Urbaines (AIU)

Coût total du projet : 6 200 000 € dont 139 821 € portés par la MEL

Montant du cofinancement européen : 4 998 846, 31 € au total dont 111 856, 80 € pour la MEL

Chef de file du projet : Ville de Lille

Partenaires du projet : MEL, Société de Restauration et Rénovation de Lille, Institut Supérieur d’Agriculture (ISA), Centre National de la Recherche Scientifique, Association « Les sens du Goût », Fédération du Nord du Secours Populaire français, Maison de l’Emploi de Lille, la Sauvegarde du Nord, le Centre d’Innovation des Technologies sans Contact, Rencontres Audiovisuelles, CCAS, Epareca, A table citoyens !

Durée des travaux : 3 ans, de mars 2017 à février 2020

 

Logo Tast'in Fives

Présentation du projet

Depuis 2012, un projet ambitieux de rénovation urbaine se dessine en vue de transformer les 20 hectares de la friche industrielle « Fives Cail Babcock ».

Parmi les nombreux projets développés sur la friche, une Halle gourmande dite « tast’in Fives » regroupe divers équipements en lien avec la thématique de l’alimentation.

La Halle gourmande sera composée des équipements suivants :

- Un « food court » qui est un espace regroupant plusieurs restaurants aux cuisines variées. Après avoir fait leur choix, les clients pourront rejoindre des places assises dans des salles communes.

- Une cuisine solidaire qui est un lieu intergénérationnel et inter sociétal où  se rencontrent des personnes partageant leurs connaissances et compétences culinaires avec d’autres en quête de savoir-faire.

- Une cuisine incubatrice à destination de jeunes entrepreneurs soucieux de tester leur future activité en conditions réelles.

- Une serre agricole dont le but est de tester des modèles économiques de production agricole en milieu urbain ainsi que d’offrir des activités pédagogiques.

 

Logo Tast'in Fives

Pour en savoir plus

Aire de covoiturage de Wervicq-Sud

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 101 745, 34 €

Montant du cofinancement européen : 48 838, 00 € 

Autre(s) cofinancement(s) : Financement des Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) d'un montant de 29 481 € 

Durée des travaux : 8 mois, d’octobre 2018 à juin 2019

 

Logo FEDER

Présentation du projet

Dans le cadre de son schéma de covoiturage, la MEL entame la réalisation d’une aire de covoiturage de 25 places à Wervicq sud. Cette dernière est définie comme structurante sur le territoire de la Métropole notamment grâce à son implantation, proche des pôles d’habitat, son accessibilité routière directe et la présence d’autres services de mobilités tels que des arceaux vélos et des fourreaux pour l’installation de bornes de recharge électriques.

 

Logo FEDER

Aménagement cyclable du carrefour de l'Alsace-République-Armentières à Roubaix : favoriser une mobilité urbaine multimodale durable et sécurisante

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 254 683, 25 €

Montant du cofinancement européen : 113 478 € 

Autre(s) cofinancement(s) : Dotation de Soutien à l'Investissement Local (DSIL) d'un montant de 64 800 €

Durée des travaux : 9 mois, de septembre 2017 à juin 2018

 

Logo FEDER

 

Présentation du projet

Le projet soutenu par l’Union européenne a permis la création des pistes cyclables unidirectionnelles larges de deux mètres de part et d’autre de l’avenue d’Alsace. De même, le réaménagement du carrefour des sas vélos sur les quatre branches du carrefour ont vu le jour et les traversées contigües piétons-vélos ont été matérialisées. Pour finir, des espaces partagés avec une priorité donnée aux piétons ont été mis en place aux angles du carrefour pour améliorer l’accès au métro. Les trottoirs ont été élargis, les circulations piétons, vélos et voitures sont plus lisibles pour une circulation multimodale facilitée dans la métropole.

 

Logo FEDER

 

 

Aménagement de l'EuroVélo 5 sur la commune de Haubourdin

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 202 617, 67 €

Montant du cofinancement européen : 97 256 €

Autre(s) cofinancement(s) : Région Hauts-de-France d'un montant de 44 575 €

Durée des travaux : 9 mois, de juin 2017 à mars 2018

 

Logo

Présentation du projet

Afin de rendre continu l’itinéraire de l’EuroVélo n°5 (Londres-Brindisi) au sud de Lille, la MEL prévoit de résorber des maillons manquants situés sur la communes de Haubourdin. Ainsi, deux tronçons seront réalisés au sud (800 m) et au centre de la commune. Le projet prévoit la réalisation de l’infrastructure Vélo Route (une voie de 3 m de large pour les piétons, les cyclistes, les cavaliers et les PMR, un passage sous pont de la RD 341, des placettes et belvédères), la pose de l’ensemble des équipements associés (mobilier de sécurité, mobilier d’agrément et les plantations) tout en assurant  le raccordement aux voies existantes.

 

Logo

La passerelle Château Rouge - Plan vélo

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 412 910 €

Montant du cofinancement européen : 188 051 €

Autre(s) cofinancement(s) : Région Hauts-de-France d'un montant de 39 177 €

Durée des travaux : 10 mois, de janvier 2016 à novembre 2016

 

Logo

Présentation du projet

Une passerelle de 32 tonnes et longue de près de 33 mètres, a été posée à côté du pont Bailey existant avenue du Château-Rouge située à Marcq-en-Baroeul. Des aménagements de voirie ont accompagné la mise en place de cette passerelle.

Il s’agit ainsi de limiter les conflits d’usage entre automobilistes, cyclistes et piétons mais aussi d’assurer la traversée en toute sécurité pour les 800 cyclistes et piétons traversant le canal chaque jour.

Cette opération avait pour objectif de :

-      Favoriser l’accès à l’EuroVéloroute 5, notamment aux habitants des communes de Marcq-en-Baroeul et Wasquehal, ainsi qu’aux riverains du grand boulevard.

-      Répondre à la demande en sécurisant un des accès d’un établissement scolaire fréquenté par plus de 3000 élèves.

-      Favoriser l’utilisation des modes actifs et participer ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 

Logo

Le projet d'aménagement modes doux rue de la Distillerie à Wambrechies

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 1 416 790 €

Montant du cofinancement européen : 680 058 € 

Durée des travaux : 1 an et 1 mois, d’août 2017 à septembre 2018

 

Logo FEDER

Présentation du projet

L’opération portée par la MEL consiste en la réfection et l’élargissement du pont de la Distillerie via un encorbellement en ossature métallique et l’aménagement des accès modes doux à l’ouvrage. Ce pont est le seul ouvrage à Wambrechies qui permet à tout type d’usager (voiture, piétons, cyclistes, poids lourds, bus) de franchir la Deûle et le port fluvial.

Les nouveaux aménagements permettront d’assurer la circulation aisée et sécurisée des modes actifs. Les travaux ont été complexes car, d’une part, ils nécessitaient la coordination de multiples acteurs (services de la MEL, prestataires du marché, ville de Wambrechies, Voies Navigables de France…) et d’autre part, il a fallu maintenir la circulation et préserver les réseaux de télécommunications durant la durée des travaux.

 

Logo FEDER

Aménagements cyclables sur la rue Javary, le pont de Fives et la rue Pierre Legrand à Lille

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 997 800, 35 €

Montant du cofinancement européen : 193 673 €

Autre(s) cofinancement(s) : Contrat Plan Etat Région (CPER) d'un montant de 299 340 € ; DSIL d'un montant de 305 227 €

Durée des travaux : 1 an et 4 mois, d’août 2017 à décembre 2018

 

Logo

Présentation d'un projet

La MEL prévoit l’aménagement du réseau modes doux sur le secteur Javary-Fives-Legrand à Lille afin d’offrir un itinéraire continu et sécurisé aux usagers sur une longueur de près d’un kilomètre. L’élargissement des trottoirs, la sécurisation des traversées, la réalisation de pistes cyclables et la connexion avec le réseau existant permettront d’effacer les coupures urbaines créées par les axes ferrés et routiers et d’inciter ainsi les déplacements à vélo ou à pied.

 

Logo

 

Projet d'aménagements modes doux rue Sadi Carnot à Ronchin

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ du Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 971 243 €

Montant du cofinancement européen : 239 870, 10 € 

Autre(s) cofinancement(s) : Fonds de Soutien à l'Investissement public Local (FSIL) d'un montant de 440 000 €

Durée des travaux : 1 an et 2 mois, de juillet 2018 à septembre 2019

 

Logo

Présentation d'un projet

L’aménagement « mode doux » rue Sadi Carnot à Ronchin, grâce à la levée des différents points durs, permettra d’assurer une continuité du réseau cyclable et piéton ainsi que d’organiser et de sécuriser des flux modes actifs tout le long de la rue Sadi Carnot.

 

Logo

Stratégie numérique métropolitaine Phase 1 (rédaction, expérimentation et mise en oeuvre)

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 1 969 083 €

Montant du cofinancement européen : 1 181 450 € 

Durée des travaux : 2 ans et 4 mois, de mars 2015 à juillet 2017

 

Logo FEDER

Présentation du projet

En adoptant sa stratégie  #Résolument digitale ! mi-2016, la MEL a souhaité faire du numérique un vecteur du développement de son territoire. Cette volonté s’est traduite par l’adoption de 13 orientations stratégiques et 53 actions, impactant directement les politiques métropolitaines (aménagement, transports, culture,…). La première phase de mise en œuvre de cette stratégie, soutenue par les fonds européens (FEDER), a porté sur les 4 leviers d’action suivant :

- Un volet lié au pilotage et à la coordination de la stratégie digitale, intégrant principalement la consultation et l’animation avec les acteurs du secteur.

- Un volet lié au développement du programme UCITY. Ce programme a permis le déploiement de tout un bouquet de services numériques mutualisés, autour des technologies sans contact, sur l’ensemble du territoire métropolitain. Ces services consistent par exemple à fournir aux usagers une application de géolocalisation pour obtenir des informations liées aux transports ou aux équipements du territoire (MELCOME), à développer une solution numérique pour faciliter la visibilité des commerces (ENJOY-MEL), à mettre en place un pass tourisme donnant accès à 45 sites différents (CITY-PASS), à formaliser une plateforme d’interopérabilité pour les services de vie quotidienne des usagers, à mettre en place une communication et une formation nécessaire à la diffusion et à l’appropriation des outils.              

- Un volet qui vise à mettre en œuvre un réseau de tiers lieux numériques. Ce réseau doit permettre de consolider des lieux existants mais aussi de soutenir l’émergence de nouveaux lieux dédiés à la création, à la médiation numérique, à l’encouragement de l’entreprenariat et aux nouvelles formes de travail.

- Un volet expérimental lancé sur les villes de Lille, Marcq-en Baroeul, Tourcoing et Roubaix et ayant vocation à être essaimé sur le territoire métropolitain.

 

Logo FEDER

Pour en savoir plus

Stratégie numérique métropolitaine Phase 2

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 2 832 335, 00 €

Montant du cofinancement européen : 1 699 401, 00 € 

Durée des travaux : 1 an et 11 mois, de septembre 2017 à août 2019

 

Logo FEDER

Présentation du projet

En adoptant sa stratégie  #Résolument digitale ! mi-2016, la MEL a souhaité faire du numérique un vecteur de développement pour son territoire.  Dans le cadre de la deuxième phase de mise en œuvre de cette stratégie, la MEL, avec le soutien du FEDER, a souhaité développer 11 nouveaux projets sur différents volets d’action :

- Un premier volet directement lié à la stratégie digitale et à son animation, par le biais notamment de la communauté d’innovation du Grand Barouf Numérique.

- Un second volet lié à l’animation des acteurs du territoire et intégrant l’organisation des «  jeudis du numérique » et la structuration d’un réseau de tiers lieux métropolitains.

- Un troisième volet  portant sur les projets d’e-administration (ex : Opendata), mutualisés entre plusieurs communes de la MEL et ayant vocation à servir l’ensemble des usagers du territoire métropolitain.

- Un quatrième volet visant à favoriser l’innovation inclusive à travers l’expérimentation L.I.V.E menée par les villes de Tourcoing, Roubaix et Marcq-en-Baroeul ou encore grâce au programme « MEL is sport » rebaptisé depuis « hellolille.sport ».

- Un cinquième volet lié à la culture avec deux projets, le TRINUM à Lomme (pôle des arts et cultures numériques) et le développement des nouveaux usages dans les principaux musées de la Métropole.

- Un sixième volet enfin portant sur la transition numérique des commerçants du territoire grâce au projet « Enjoy-MEL ».

 

Logo FEDER

Pôle d’échanges multimodal de Don Sainghin-en-Weppes – Projet d’extension du parking relais

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 3 112 042, 04 €

Montant du cofinancement européen : 1 285 895, 00 € 

Autre(s) cofinancement(s) : Etat d'un montant d'1 million d'euros ; Région Hauts de France d'un montant de 72 500 €

Durée des travaux : 1 an et 6 mois, de janvier 2019 à juin 2020

 

Logo HdF

 

Présentation du projet

Le pôle d’échange multimodal de Don Sainghin-en-Weppes est un espace où se côtoient différents modes de transports : trains, bus, voitures, marche à pied, vélo… Depuis une dizaine d’années, ce pôle, et en particulier la gare, connaît une augmentation de sa fréquentation, ce qui entraîne une saturation des aménagements et des espaces publics à proximité.

Pour pallier cette difficulté, la construction d’un parking en superstructure ainsi que la réorganisation des places de stationnement au sol verront le jour, ce qui permettra d’étendre la surface du parking relai.  Concrètement, ce sont 177 nouvelles places qui seront créées, la capacité totale du parking passant ainsi de 289 places à 466 places dont 12 places PMR.  A terme, des bornes électriques de recharge seront installées.

 

Logo HdF

SEDIMEL

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 1 591 920  € HT

Montant du financement européen : 1 114 345 €

Durée totale des travaux : 2019 à 2020

 

Logo FEDER

 

Présentation du projet

Le projet Sédimel s’inscrit dans la démarche nationale « Sédimatériaux », soutenue par la Région Hauts-de-France, et qui vise l’émergence de filières de valorisation des sédiments de dragage notamment dans le domaine des travaux publics.

Le FEDER a soutenu une première expérimentation sur le territoire de la MEL en finançant la réalisation de 3 ouvrages « tests »  sur Tourcoing, Bondues et Leers, pour les applications « coulis » et « hydrocyl ». Le projet relève d’une logique d’économie circulaire : il consiste à rendre aux sédiments leur statut de ressource au lieu de les traiter comme de simples déchets. Si ces tests s’avèrent concluants, le recours à ce type d’applications pourrait être généralisé sur les chantiers de la MEL et diffusé à d’autres collectivités.

 

Logo FEDER

 

Rénovation du patrimoine - La Condition Publique à Roubaix

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 2 255 750 € HT 

Montant du cofinancement européen : 1 804 600 € 

Durée des travaux : 2019 à 2021

 

Logo FEDER

 

Présentation du projet

La Condition Publique est ancien site de conditionnement textile construit en 1902 dans le quartier du Pile à Roubaix. Classé à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1998, le bâtiment a été réaménagé en 2004 dans le cadre de l’événement « Lille capitale européenne de la culture » pour devenir une manufacture culturelle, à la fois lieu de vie, de travail et de diffusion artistique.

En 2017, la MEL, propriétaire du bâtiment, a décidé d’engager une nouvelle phase de rénovation de la Condition Publique pour accompagner le développement de ses activités et renforcer l’attractivité du quartier.  Ce vaste chantier patrimonial, massivement soutenu par le FEDER, comprend le traitement des façades du côté de la rue Monge ainsi que la rénovation complète de l’emblématique « rue couverte » et de sa verrière.

 

Logo FEDER

 

Liane 5 - Phase 1

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 8 399 277 €

Montant du financement européen : 1 178 514 €

Autre(s) financement(s) : Etat, Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France (AFITF) via l’appel à projets « transports collectifs et mobilité durable »

Durée totale des travaux : 3 ans, de 2017 à 2020

Logo

 

Présentation du projet

Les travaux en cours sur l’actuelle ligne 12, qui relie Haubourdin à Marcq en Baroeul en passant par Loos, Lille et la Madeleine, doit permettre aux usagers un gain de temps moyen de 13 minutes, d’augmenter la fréquentation de la ligne mais aussi d’améliorer la qualité du service, sa fréquence et sa visibilité.

Actuellement, les travaux d’aménagement en cours concernent les communes d’Haubourdin, Loos et la Madeleine. D’autres aménagements sont programmés dans les quartiers Faubourg de Béthune et Wazemmes de la ville de Lille.

 

Logo

Pour en savoir plus

Pôle d'échanges multimodal de la gare de Tourcoing - Construction d'un parking relais

Fiche d'identité

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 4 721 352 € HT

Montant du financement européen : 1 735 336 €

Autre(s) financement(s) : Etat via la DSIL d'un montant de 400 843 €, Région Hauts-de-France d'un montant de 414 585 €

Durée totale des travaux : 15 mois, de mai 2020 à juillet 2021

 

Logo HdF

 

Présentation du projet

Afin de répondre à l'augmentation importante de la fréquentation de la gare de Tourcoing, qui est passée d'une gare locale avec 400 passagers par jour en 2015 au statut de deuxième gare de la métropole après Lille Flandres/Lille Europe avec plus d'un million de voyageurs en 2017, et en faciliter l'accessibilité et l'intermodalité, le Conseil Métropolitain a voté la création d'un pôle d'échanges multimodal.

Pour ce pôle d'échanges, la MEL prévoit notamment la construction d'un parking-relais. Il s’agit d’un parking silo constitué de 9 demi niveaux, largement ventilé avec une ossature en béton armé, situé avenue Alfred Lefrancois à proximité immédiate de la gare. 270 places seront ainsi créées, dont 221 places gratuites réservées aux usagers des transports en commun et 49 places de stationnement public payant.

 

Logo HdF

Pôle d’échanges multimodal de la gare de Tourcoing – Aménagement des espaces publics

Fiche d'identité

 

Nom du programme européen : Programme opérationnel régional FEDER-FSE-IEJ Nord-Pas-de-Calais 2014-2020

Coût total du projet : 3 176 426 €HT

Montant du financement européen : 1 588 212 €

Autre(s) financement(s) : Région Hauts-de-France d'un montant de 635 285 €

Durée totale des travaux : 16 mois, d'août 2020 à novembre 2021

 

Logo HdF

 

Présentation du projet

Afin de répondre à l'augmentation importante de la fréquentation de la gare de Tourcoing, qui est passée d'une gare locale avec 400 passagers par jour en 2015 au statut de deuxième gare de la métropole après Lille Flandres/Lille Europe avec plus d'un million de voyageurs en 2017, et en faciliter l'accessibilité et l'intermodalité, le Conseil Métropolitain a voté la création d'un pôle d'échanges multimodal.

Pour ce pôle d'échange, la MEL prévoit notamment la requalification des espaces publics : aménagement d'un large parvis arboré dédié aux piétons et cyclistes, aménagement d'une gare bus en site propre, réorganisation des voiries jouxtant la place Sémard afin de sécuriser et d’encourager les déplacements en modes doux et en transports en commun tout en limitant la place des véhicules motorisés.

 

Logo HdF