Prévention de la délinquance

Prévention de la délinquance

La MEL a pris la compétence d’animation des dispositifs locaux de prévention de la délinquance élargissant son champ d’actions en matière de politique de la ville et d’accès aux droits.


Les axes de travail prioritaires

Un Schéma Métropolitain de prévention de la délinquance a été adopté par le Conseil Métropolitain de Sécurité et de Prévention pour la période 2017-2020.

Suite à un diagnostic territorial, la MEL a défini plusieurs axes de travail prioritaires :

  • La prévention de la radicalisation,
  • La lutte contre la récidive,
  • La prévention de la délinquance déclinant du plan départemental (lutte contre les violences intrafamiliales, amélioration de la tranquillité publique, lutte contre la délinquance chez les jeunes),
  • La lutte contre la délinquance transfrontalière,
  • La prévention des addictions,
  • La sécurisation du réseau et lutte contre la fraude dans les transports,
  • La prévention routière,
  • La création d’un Observatoire Métropolitain de Sécurité et de Prévention.

La gourvernance

La gouvernance de la prévention de la délinquance est partagée entre les institutions et les acteurs concernés (la Police, la Gendarmerie, le Département, la Préfecture, l’Education Nationale, les Services Pénitenciers d’Insertion et de Probation, les Associations…).

Cette gouvernance prend forme au sein de trois instances pour assurer le bon fonctionnement des actions :

  • L’assemblée plénière du CMSPD qui rassemble l’ensemble des acteurs et constitue l’instance active des partenariats.
  • Le comité restreint, en charge de la mise en œuvre opérationnelle des axes du Schéma et du suivi des actions.
  • Des groupes de travail par thématique pour piloter les actions adaptées.  

Quelques actions déjà menées

  • Le plan d'actions territorialisé de prévention de la radicalisation, annexé au Contrat de Ville, a été voté le 19 octobre 2017 pour recenser et prévoir des actions de sensibilisation à destination du grand public et des professionnels,
     
  • Des sessions de formation des professionnels à la détection et à la prévention de la radicalisation,
     
  • La création d'un guide métropolitain de prévention des violences intrafamiliales ainsi que 3 spots de sensibilisation,
     
  • L'organisation le 15 novembre 2018 d'un forum sur le Travail d'Intérêt Général pour expliquer, lever les freins et lutter contre la récidive,
     
  • Enfin, un Forum sur le Travail d’Intérêt Général, réunissant les acteurs de terrain, sera organisé dans les locaux de la MEL en vue de lutter contre la récidive sur le territoire. Les actions suivantes seront déployées à l’horizon 2020.