Lutte contre la vacance commerciale et développement du commerce de proximité la MEL teste le dispositif « Ma boutique à l’essai »


Le Conseil Métropolitain a adopté ce jour la mise en place sur son territoire du dispositif « Ma boutique à l’essai » qui permet de lutter contre la dévitalisation des centres-villes et de favoriser l’installation de commerces de proximité dans les communes. Un an après avoir décidé d’un fonds de concours dédié aux initiatives communales dans ce domaine, la MEL réaffirme ainsi son rôle de facilitateur et d’accompagnateur des projets communaux pour la sauvegarde du tissu commercial de proximité.

 

 

Le dispositif « Ma boutique à l’essai »

« Ma boutique à l’essai » est un dispositif porté par la Fédération des Boutiques à l’Essai, association loi 1901 créée en 2014. Il vise à proposer à un porteur de projet de tester son idée de commerce dans un local vacant pendant une période de 6 mois, renouvelable une fois à des conditions avantageuses (loyer modéré, possibilité de prêt d’honneur à taux 0 etc.). L’objectif est de pérenniser le commerce dans le local en proposant au créateur un accompagnement spécifique tout au long de son projet grâce à un réseau de partenaires locaux
En adhérant à la Fédération des Boutiques à l’essai, la MEL permet ainsi aux communes de son territoire volontaires de pouvoir mobiliser cet outil pour redynamiser leur centre-ville. Le dispositif est également décliné dans les quartiers prioritaires avec « Ma Boutique, Mon Quartier ». 
Pour Frédérique Seels, Vice-Présidente de la MEL en charge de l’économie, du commerce et de l’artisanat :
« Le commerce, c’est le moteur de la vie locale. Favoriser son développement c’est offrir aux habitants de nos quartiers la possibilité d’accéder à des produits de qualité près de chez eux. Après avoir voté un fonds de concours dédié, la MEL réaffirme aujourd’hui avec le dispositif « Boutiques à l’Essai », son rôle de facilitateur et d’accompagnateur des projets communaux pour la sauvegarde et la création du tissu commercial de proximité. »

 

La mise en place du projet 

L’adhésion de la MEL au dispositif permet d’inscrire la démarche dans un partenariat structuré et visible.

La première étape consiste, pour les communes volontaires, à identifier des locaux vacants prioritaires. Après une négociation du loyer avec les propriétaires, une convention est signée entre ces derniers et la Fédération des Boutiques à l’essai, reprenant notamment les conditions d’occupation du local. 

La seconde étape vise à promouvoir le local (vitrophanie, communication) et à lancer un appel à candidature. Dans le cadre d’un comité de sélection du porteur de projet réunissant les acteurs locaux (associations, bailleurs, assurances, collectivités, etc.), un candidat sera retenu par la commune. Il sera alors accompagné dans son installation pour une période de 6 mois renouvelable 1 fois. 

Si l’essai du commerçant est concluant, un bail plus long pourra lui être proposé.