L'entretien du patrimoine

L'entretien du patrimoine

Le patrimoine géré par la MEL est conséquent et varié. Il existe près de 5 000 km de réseau routier sur la métropole avec autoroutes, routes, rues et autres voies. A cela, s’ajoutent : 640 ouvrages d’art, 135 000 panneaux de signalisation, 10 000 ensembles de jalonnement, etc.

Qui entretient quoi ?

  • Les autoroutes, routes nationales et voies rapides urbaines sont construites et entretenues par l’Etat. Le territoire métropolitain est traversé par 5 autoroutes : A1, A23, A25, A22 et A27, et par une voie rapide urbaine (Voie rapide urbaine du boulevard périphérique est).
  • Les routes départementales relèvent désormais de la compétence de la MEL depuis janvier 2017. Le Grand boulevard, la rocade Nord-Ouest (qui relie Lomme à Tourcoing), le contournement Est de Roubaix figurent parmi les axes les plus importants.
  • Les rues et les places sont sous la responsabilité de la MEL.
  • Les chemins ruraux sont entretenus par les communes directement.
  • Les voies privées sont entretenues par les propriétaires directement.
  • L’éclairage public et le mobilier urbain (potelets, bancs) sont entretenus par les villes. Les ouvrages d’art (ponts et passerelles) sont entretenus par la MEL. Ils font l’objet de campagnes de surveillance tous les 3 ans environ et des inspections détaillées tous les 9 ans.