Bassins de rétention d'eau

Bassins de rétention d'eau

Les bassins de rétention d'eau de Brondeloire et de Melbourne

L’urbanisation du territoire et l’imperméabilisation des surfaces qui en a découlé a fortement modifié le cycle naturel de l’eau.

Les conséquences sont nombreuses et significatives : inondations, dégradation de la qualité de l’eau des milieux récepteurs (rivières, fleuves, nappes), altération du cadre de vie en milieu urbain.

En conséquence, la MEL mène depuis plusieurs années une démarche proactive en matière de gestion du risque inondation sur le territoire.

C’est ainsi que 200 000m3 de bassins de stockage, soit l’équivalent de plus de 50 piscines olympiques ont été construits. Deux nouveaux bassins voient le jour : Brondeloire à Roubaix et  Melbourne à Tourcoing.

Ces bassins bi-mode,  véritables cathédrales d’orages,  ont vocation à retenir les fortes précipitations mais sont aussi capables de récupérer les premières eaux des surverses des réseaux d’assainissement unitaires. Par un jeu de vannes, elles peuvent  les renvoyer en priorité à la station d’épuration pour qu’elles soient traitées et éviter ainsi qu’elles n’aillent se répandre directement dans l’environnement

  • Bassin Brondeloire
  • Bassin Brondeloire
  • Bassin Melbourne
Bassin Brondeloire

Bassin de Brondeloire

En chiffres :

Volume de 23 500 m3, 37 m de diamètre, 27 m de profondeur, 6 pompes, l’eau pourra y entrer au rythme de 17 m3 par seconde,

Coût des travaux : 10 M€ HT ( dont 730 000 euros de subventions et de 1,3 million d’avances remboursables de la part de l’Agence de l’eau )

Les travaux ont été confiés à SOGEA sous maîtrise d’ouvrage MEL Direction Eau et Assainissement

Les travaux ont débuté en janvier 2017 et se sont terminés en octobre 2018.


Bassin de Melbourne

En chiffres :

Volume de 25 000 m3, 44 m de diamètre, 23 m de profondeur,12 pompes, l’eau pourra y entrer au débit maximum de 11,6 m3 par seconde.

Coût des travaux : 15,8 M€ HT

Les travaux ont été confiés au groupement Bouygues  Batiment Nord Est – Spie Fondations – Satelec – Sade  sous maîtrise d’ouvrage MEL Direction Eau et Assainissement

Ils ont débuté en septembre 2017 pour une durée de 29 mois.

Partenaires financiers : Agence de l’Eau Artois Picardie ; Etat (au titre du pacte Etat Métropole)