Aménagement numérique

Aménagement numérique

La MEL veille à l’accès aux technologies numériques pour tous. Elle gère depuis début 2011 l’aménagement numérique pour la partie construction des réseaux. Elle accompagne ainsi les investissements des opérateurs de télécommunication dans le déploiement du très haut débit fixe (majoritairement via la fibre optique) mais aussi mobile (via la 4G et 5G).



Déploiement du Très Haut Débit fixe

La Métropole Européenne de Lille accompagne les investissements des opérateurs de télécommunication dans le déploiement du très haut débit fixe (majoritairement via la fibre optique).

Qu’est-ce que le Très Haut Débit fixe (THD) ?

Cette évolution technologique répond aux besoins croissants des usages en matière numérique. Le THD est aujourd’hui défini par les autorités européennes à un débit de 30 Mbits / s minimum.

Trois types de réseaux délivrent le THD selon la nature de la technologie du réseau présente sur la commune :

  • réseau téléphonique historique
  • réseau câblé“ Fiber to the last amplificator” (FTTLa). Fibre jusqu’à la dernière armoire de rue. Il s’agit d’une technologie mixte : fibre optique – câble coaxial
  • réseau de fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) “ Fiber to the home ”. Fibre jusqu’à l’abonné en 100 % fibre optique.

4 spécificités métropolitaines en aménagement numérique fixe

  • En 2011, 137 000 foyers connaissent une situation de souffrance numérique (moins de 2 Mbit/s en ADSL)
  • Un périmètre équipé par le réseau câblé modernisé : une potentialité de 380 000 foyers répartis sur 34 communes.
  • Un périmètre gigantesque à équiper en FTTH : 522 500 foyers à connecter répartis sur 90 communes.

Une construction des réseaux majoritairement dans un contexte d’investissement des opérateurs privés. Exception pour les 5 communes des Weppes qui ont rejoint récemment la MEL. Celles-ci bénéficieront d’un investissement public du Syndicat Mixte La Fibre 59 62 via son délégataire Cap fibre.

Exemples d’usages en matière numérique :

  • navigation rapide sur internet
  • usages simultanés d’appareils connectés (ordinateur, tél. portable, télévision, tablette)
  • télétravail
  • télésanté
  • formation à distance
  • jeux en réseau
  • vidéos à la demande - domotique, etc. 

Déploiement du Très Haut Débit Mobile

La Métropole Européenne de Lille accompagne les investissements des opérateurs de télécommunication dans le déploiement du très haut débit mobile (via la 4G et la 5G).

Qu’est-ce que le Très Haut Débit mobile ?

Aucune autorité publique n’a fixé les débits crêtes de référence pour qualifier le THD mobile.

La norme 3G++ est censée, dès à présent, offrir un service avec un débit théorique maximum pouvant atteindre 42 Mbit/s en voie descendante et 10 Mbit/s en voie montante.

Pour les réseaux mobiles et de radiocommunication, les normes de type 4G sont considérées comme faisant partie des accès très haut débit.

Les normes 4G, en partie déployée, et 4G+ permettent ou permettront d'obtenir des débits descendants allant respectivement jusqu'à 300 Mbit/s et 1 Gbit/s.

La norme 5G (en cours de définition) se présente comme la génération des réseaux de demain, qui ne s’intéresse plus uniquement au monde des opérateurs de la téléphonie mobile et des communications « Grand public » mais ouvre de nouvelles perspectives d’applications et d’usages dans une société ultra connectée. Les familles d’usage permises autoriseront des communications entre une grande quantité d’objets connectés, assureront une communication ultra-fiable nécessaire au développement des véhicules autonomes par exemple.

À savoir

Les services de communication électroniques ne sont plus des services publics mais participent à l’aménagement du territoire. Voilà pourquoi vos collectivités continuent de soutenir l’investissement des acteurs privés.