Un nouvel accès en construction à Porte des Postes

Porte des Postes : nouvel accès

mardi 05/01/2016 Archivé

Les travaux de création d’un nouvel accès sont en cours à la station Porte des Postes, sur la ligne 1 du métro. Après une année consacrée aux dévoiements de réseaux, le chantier de gros œuvre a commencé. Il durera plusieurs mois. Seul impact pour les usagers : le déplacement des arrêts de bus de quelques mètres.

Porte des Postes en novembre, une importante phase de terrassements. © MEL

Porte des Postes en novembre, une importante phase de terrassements.

De nouvelles normes, concernant les dispositifs d’évacuation des stations de métro en cas d’urgence, imposaient la création d’une sortie supplémentaire pour la salle des billets de la station Porte des Postes. La Métropole européenne de Lille (MEL) a voulu aller plus loin, en améliorant aussi le confort des usagers par la création d’un nouvel escalier mécanique (qui n’est pas considéré comme une évacuation).
L’émergence, dont les travaux ont maintenant bien commencé, comportera donc, côte à côte, un escalier fixe et un escalier mécanique.
Située à l’angle de la rue des Postes et du  boulevard Victor Hugo, elle offrira, en outre, une correspondance plus rapide vers les arrêts de bus du boulevard, sans avoir à traverser la rue des Postes.

Un chantier long et complexe


Le percement de ce nouvel accès ne présente aucune spécificité technique particulière. Il n’en reste pas moins un chantier long et complexe.

Avant de démarrer l’ouvrage, il a fallu préparer le terrain. C’est-à-dire déplacer plusieurs canalisations et fourreaux enterrés : électricité, gaz, eau, téléphone, câble… La plupart des chantiers en zone urbaine dense doivent composer avec ces travaux préliminaires. Ils prennent du temps, parce qu’ils nécessitent la coordination de nombreux intervenants. Les concessionnaires de ces réseaux n’ont pas forcément inscrit ces chantiers dans leurs priorités.

Aucune découverte de vestiges ou de nappe phréatique n’étant venue perturber le dévoiement des réseaux, on pouvait entrer dans le vif du sujet. Les travaux de gros œuvre ont commencé il y a plusieurs semaines. On peut les résumer en quelques étapes.
• Première étape, le terrassement : on creuse ; on maintient les terres autour du trou au moyen de  pieux dans lesquels on glisse des panneaux de béton, ce que l’on appelle des parois berlinoises.
• Deuxième étape, le percement : on crée l’ouverture dans la paroi souterraine de la station par sciage du voile de béton. Une entreprise spécialisée a effectué cette opération début décembre.
• Troisième étape, le gros œuvre : on installe des coffrages avant de couler la dalle de sol, de monter les parois et de poser la dalle de plafond. On assure ensuite l’étanchéité de l’ensemble avant de remblayer.
Les entreprises devraient avoir terminé l’ensemble de ces opérations mi-2016.

Commenceront alors les travaux de second œuvre, qui apportent les finitions : carrelage, peinture, pose de rampes, garde-corps… Interviendront ensuite les entreprises chargées de la pose de l’escalier mécanique, des portes automatiques, de l’éclairage, de la signalétique. Ces équipements sont bien sûr reliés au Poste de Commande Centralisée (PCC) du métro, qui doit surveiller leur état de fonctionnement en temps réel.

Et aussi...
Archivé

Deux nouveaux escaliers en construction à Oscar-Lambret

D’importants travaux sont en cours depuis plusieurs semaines à la station Oscar-Lambret.

En savoir +
Archivé

Vers une nouvelle étape

Une première étape du chantier de la nouvelle ligne 1 a pris fin en novembre. Il s’agit de la mise en place de nouvelles façades sur les demis quais non encore exploités.* Toutes les stations en sont désormais équipées.

ligne 1 du métro
 

Grands projets

La nouvelle ligne 1 : plus de de fluidité, plus de confort, plus de services

La nouvelle ligne 1 : plus de de fluidité, plus de confort, plus de services

30 ans après sa mise en service, la ligne 1 du métro fait l’objet d’un important programme de modernisation. Menés depuis 2013, ces travaux répondent à la hausse constante du trafic de la ligne 1 ; ils visent à anticiper sa saturation future, par une augmentation de sa capacité de transport.

En savoir plus sur la nouvelle ligne 1

Les sites de la Métropole Européenne de Lille