Campagne de prévention contre les violences intrafamiliales

Prévention contre les violences intrafamiliales

vendredi 19/10/2018

1 femme sur 10 est victime de violences au sein de son couple. Une statistique à laquelle n’échappe pas le territoire de la MEL qui, dans le cadre des actions menées au sein du Conseil métropolitain de sécurité et de prévention de la délinquance, lance le 24 octobre prochain une campagne de prévention contre les violences intrafamiliales

guideviolences_181019.jpg

La MEL rappelle ainsi son implication dans la lutte contre les violences faîtes aux femmes, grande cause nationale 2018.

Les violences faites aux femmes en chiffres

Ces violences concernent tous les milieux sociaux, tous les âges, tous les couples…

En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans, qui au cours d’une année sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire intime, est estimé à 225 000 femmes.
93 000 femmes sont victimes de viols et/ou de tentatives de viol sur une année.

9 femmes sur 10 connaissent l’agresseur. 1 femme sur 10 est victime de violences au sein des couples.

Les violences ? Parlons-en !

Vous n'êtes pas responsable. Ne restez pas isolé.

Le 3919 est un numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de toutes formes de violences (violences conjugales, violences sexuelles, violences au travail, mutilations sexuelles féminines, mariages forcés) ainsi qu’à leur entourage et aux professionnels concernés. ll assure une écoute, une  information et, en fonction des demandes, une orientation adaptée vers les dispositifs locaux d’accompagnement et de prise en charge.

Une campagne de communication contre les violences intrafamiliales

La MEL lance une campagne de prévention contre les violences intrafamiliales. Objectifs : éveiller encore davantage les consciences et faire sortir les victimes de leur isolement.

Pour lutter contre ce fléau, au-delà des actions de long terme à mener en matière d’éducation, il est indispensable de « faire sauter les verrous qui condamnent les victimes à l’isolement », a expliqué Anne Voituriez, vice-présidente de la MEL à la Politique de la ville, et à la Prévention de la délinquance. La Métropole a ainsi piloté un groupe de travail rassemblant la Préfecture du Nord, le Parquet de Lille, le Conseil Départemental de l’Accès au Droit du Nord, le Département, et les associations Solfa et Louise Michel. Ses travaux ont abouti à la création d’un guide et de trois films. Des outils dont l’objectif est double : repérer encore davantage les victimes, et les orienter vers les structures d’aide. « Il est inacceptable que la situation perdure, or l’on sait que lorsque les victimes sont identifiées, elles s’en sortent très majoritairement. Il faut donc insister sur l’information, pour que chacune des victimes puisse pousser les portes des structures d’aide, en toute discrétion. Et que les témoins sachent à qui s’adresser », a poursuivi Anne Voituriez.

Les 3 films seront diffusés dans 60 cinémas métropolitains à compter de mercredi 23 octobre.

 

Et aussi...

Lille Métropole 2020 : un décollage, pas un atterrissage

La MEL, Capitale Mondiale du Design 2020, est allée à la rencontre de 300 entrepreneurs, lors d’une réunion plénière exceptionnelle du comité Grand Lille ce 7 décembre. 

En savoir plus

Partageons le design

À un an de l’ouverture officielle de Lille Métropole 2020 Capitale Mondiale du Design, la MEL invite les acteurs du territoire à inventer demain. 

En savoir plus
 

Kiosque

Publications

Les sites de la Métropole Européenne de Lille