Friche Saint-Sauveur

Une étape inédite pour Saint-Sauveur

lundi 25/01/2016 Archivé

L’ensemble du périmètre de la ZAC Saint Sauveur a fait l’objet d’un protocole d’accord entre l’Etat, la SNCF réseau, la MEL et la ville de Lille pour l’acquisition définitive des 13 derniers hectares de l’ancien pôle ferroviaire de la SNCF. Une friche qui va permettre l’édification d’un nouveau quartier en cœur de métropole.

  • La MEL participe à 7,8 millions d’euros à l’acquisition de ces terrains. La friche Saint Sauveur intéresse d’autant plus la Métropolequ’elle représente parfaitement le symbole renouvellement urbain dans laquelle la MEL est engagée. MEL

    La MEL participe à 7,8 millions d’euros à l’acquisition de ces terrains. La friche Saint Sauveur intéresse d’autant plus la Métropolequ’elle représente parfaitement le symbole renouvellement urbain dans laquelle la MEL est engagée.

  • Le site St-Sauveur de 23 hectares, au sud-est de la ville de Lille re-présente une opportunité foncière exceptionnelle pour le territoire. MEL

    Le site St-Sauveur de 23 hectares, au sud-est de la ville de Lille re-présente une opportunité foncière exceptionnelle pour le territoire.

  • La MEL et la Ville de Lille portent un projet d’habitat ambitieux pour développer et renforcer ce secteur central de la métropole. MEL

    La MEL et la Ville de Lille portent un projet d’habitat ambitieux pour développer et renforcer ce secteur central de la métropole.

  • MEL
  • Audrey Linkenheld, députée du Nord et conseillère municipale déléguée au plan lillois de l’habitat, Thierry Repentin, délégué interministériel à la Mixité sociale dans l’habitat, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Jean-François Cordet, Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais Picardie, Préfet du Nord, Damien Castelain, président de la Métropole Européenne de Lille, Jacques Rapoport, président de SNCF Réseau MEL

    Audrey Linkenheld, députée du Nord et conseillère municipale déléguée au plan lillois de l’habitat, Thierry Repentin, délégué interministériel à la Mixité sociale dans l’habitat, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Jean-François Cordet, Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais Picardie, Préfet du Nord, Damien Castelain, président de la Métropole Européenne de Lille, Jacques Rapoport, président de SNCF Réseau

  • MEL
  • MEL
  • Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat MEL

    Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat

  • MEL
  • MEL
  • MEL

Comme l’a rappelé Damien Castelain, président de la MEL : «  il y a 48 729 demandeurs de logements dans la Métropole ». Le logement est donc une priorité pour la Métropole Européenne de Lille qui projette la construction de 6000 logements chaque année. Le site Saint Sauveur, comptera à terme plus de 2500 logements de tous types ; c’est donc tout naturellement que la MEL est impliquée dans cette opération.
 
Cette signature importante réunissait le ministre de la Ville, de la jeunesse et des sports, Patrick Kanner, Damien Castelain, président de la MEL, Jacques Rapoport, président de SNCF réseau, Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat, Audrey Linkenheld, députée du Nord et conseillère municipale déléguée au plan lillois de l’habitat et Jean-François Cordet, Préfet de région. Un événement d’autant plus important que les négociations sur le prix de cession du terrain ont été longues et difficiles.
 
Finalement, comme le rappelle le ministre, « ce sont des partenaires qui ont fait le choix du bon sens » ; pour la moitié de la valeur vénale, le terrain a finalement été acquis.
Depuis longtemps, « la MEL suit attentivement ce dossier » rappelle son président puisqu’elle a participé au financement des études réalisées pour le site.
Aujourd’hui, la MEL participe à 7,8 millions d’euros à l’acquisition de ces terrains. La friche Saint Sauveur intéresse d’autant plus la Métropole Européenne de Lille qu’elle représente parfaitement le symbole renouvellement urbain dans laquelle la MEL est très engagée.

Cet après-midi fut aussi l’occasion d’une signature unique en son genre : celle d’une cession d’un terrain de l’Etat à titre gratuit. Ces 1500 m2 dits du « château du CETE » vont faire l’objet d’une destruction/reconstruction pour l’édification d’un nouveau CHRS à la place de l’actuel bâtiment.
Ce projet social abritera 50 logements et pourra accueillir 45 places en réinsertion et des lits de soins.
Ce projet de reconstruction d’une valeur de 2,9 M€ hors cession de l’Etat a été financé par la MEL à hauteur de 16,5%.

Et aussi...
Archivé

AMI : l'agriculture urbaine sous toutes ses formes

La MEL, avec l’appui de ses partenaires, lance un appel à manifestation d’intérêt (AMI) au sein du quartier Concorde (boulevard de Metz). Présentez vos projets d’agriculture urbaine afin de mener de premières expérimentations au sein du quartier.

En savoir plus
Archivé

La MEL et la ville de Lille lancent une consultation pour réinventer Euraflandres.

Euraflandres, c’est le futur visage du quartier des gares. Un réaménagement qui fait la part belle au piéton, aux espaces publics et à l’organisation des flux de transports.

Direction Lille
 

Institution

Aménagement du territoire

Aménagement du territoire

La Métropole Européenne de Lille développe son territoire pour conjuguer villes et villages avec qualité et attractivité.

Les missions et actions en matière d'aménagement du territoire
Compétences

Les sites de la Métropole Européenne de Lille