Bois-Grenier

Bois-Grenier

Commune périurbaine du territoire des Weppes, en proximité directe avec l’Armentiérois, la commune de Bois-Grenier jouit d’une situation attractive, grâce à une politique économique et agricole volontaire, conjuguée à une politique résidentielle importante.

Chiffres clés de la commune

Population : 1 563 habitants 

Superficie : 7,25 km²

Densité : 216 hab/ km² 

Cette situation est confortée par un accès direct aux grands axes (A25 et pôle d’échange multimodal) et la présence de la zone d’activité de la Houssoye, située à cheval entre les communes de Bois Grenier et de La Chapelle d’Armentières. 

La commune s’inscrit directement dans le projet métropolitain à travers le développement de l’offre d’habitat, le maintien et le développement des activités économiques commerciales, locales ou agricoles, ou encore le développement du tourisme « vert ».

Situation de la commune

Bois-Grenier est située à proximité d’Armentières (5,2 Km), de Béthune (24,5 Km) et de Lille (17 Km). L’autoroute est accessible par l’échangeur situé sur le territoire de la Chapelle d’Armentières qui permet de rejoindre facilement Lille et Dunkerque. La RD 22 traverse Bois-Grenier du Nord au Sud et relie la commune à Armentières. La RD 222 la traverse également d’Est en Ouest vers La Chapelle d’Armentières et Fleurbaix. La RD 62 relie le sud de la commune à Radinghem en Weppes.

La commune de Bois-Grenier est limitrophe avec les communes de Radinghem-en-Weppes, de Le Maisnil, de la Chapelle d’Armentières et de Fleurbaix.

comprendre la révision du PLU de Bois Grenier

Le PLU actuel de la commune a été approuvé le 14 septembre 2005 et modifié le 21 juillet 2015.

Objectifs de la révision du PLU :

  • Se doter d'un document constituant un véritable projet de développement durable pour la commune pour les années à venir, reprenant les exigences des lois entrées en vigueur depuis 2005, notamment les lois Grenelle de l'environnement et la loi ALUR, compatible avec le Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) arrêté par le Syndicat Mixte de Lille Métropole le 26 février 2016 ;
  • Favoriser un développement harmonieux en matière d’urbanisation alliant logements et développements de services à la population ;
  • Favoriser l’implantation de nouveaux équipements municipaux, culturels et sportifs ;
  • Promouvoir le développement économique tout en préservant le caractère rural et la qualité paysagère de la commune.

Les sites de la Métropole Européenne de Lille