AMI gestion transitoire de la friche St Sauveur

Appel à manifestation d'intérêts pour la gestion transitoire de la friche St-Sauveur

POURQUOI ET COMMENT OUVRIR LA FRICHE SAINT-SAUVEUR ?

La Métropole Européenne de Lille et la Ville de Lille engagent en 2018 l’aménagement de la friche Saint-Sauveur. Cet aménagement est conduit par la SPL Euralille. Il s’agit de transformer sur 15 ans l’ancienne gare de fret en un nouveau quartier de centre-ville. La première phase du chantier qui dure jusqu’en 2025 prévoit la réalisation de 600 logements, du Saint-So Bazaar (un espace de travail atypique dans le prolongement de l’équipement culturel), d’un gymnase, de la future piscine olympique métropolitaine, du parc de la vallée et de nombreux espaces publics qui relieront les quartiers Centre et Moulins. En parallèle de ces travaux, les collectivités et la SPL souhaitent ouvrir la friche au public. Il s’agit de faire vivre ces espaces comme des espaces publics, d’y tester de nouveaux usages et de nouvelles activités. Cela en compatibilité avec le projet en construction, un projet qui se veut habité et mixte, un projet du temps libre, écologiquement responsable. Elle répond à la philosophie de l’équipe de maîtrise d’oeuvre : « la vie d’abord, les espaces publics ensuite et enfin les bâtiments ». Les différents temps de concertation ont fait émerger une demande citoyenne pour une plus grande appropriation de la friche. Cette appropriation a commencé avec la ferme urbaine de lille3000 et la programmation du St SO Bazaar. Les ateliers de concertation, conduits en 2017, ont fait ressortir plusieurs thématiques de programmation et d’animation des espaces publics : la nature en ville, le sport et les activités physiques, l’art et les loisirs, enfin, la création d’espaces de convivialité. Ces thématiques peuvent alimenter la programmation des espaces publics en gestion transitoire.

La gestion transitoire se mettra en oeuvre de manière progressive et en adéquation avec les premiers chantiers.

L’objectif est de tester cette gestion transitoire à l’été 2018 sur un périmètre qui comprend l’emprise du futur cours et la partie nord du parc de la vallée. Après 2018, la gestion transitoire pourra s’étendre à d’autres secteurs de la friche avec des projets qui se succèderont. Pas à pas, des aménagements frugaux, la mise en place d’activités dans des lieux dédiés, l’achèvement des premiers bâtiments et l’arrivée des premiers habitants contribueront à enrichir la prise de vie des espaces publics.

CONSTRUIRE UNE PROGRAMMATION PARTAGEE

Cet appel à manifestation d’intérêts a pour objet d’inviter chacun et chacune à proposer des projets de gestion transitoire. Les aménagements nécessaires à la réussite de ces projets devront respecter une certaine sobriété du fait de leur caractère temporaire. Ces réponses devront chercher une bonne adéquation avec les objectifs des collectivités et l’environnement du quartier. Elles pourront intégrer les thèmes proposés dans le cadre de la concertation. Elles prendront en compte l’offre culturelle et la proximité de la Gare Saint Sauveur, l’offre de nature avec la ferme urbaine et la création demain du futur parc de la vallée, l’offre de développement économique avec la création du Saint-So Bazaar, et, enfin, l’offre de restauration qui se développe autour du parc JB Lebas. Nous souhaitons que les projets s’ouvrent à tous les publics et s’inscrivent dans une logique de développement durable. La construction partagée de la programmation commence par le recueil des avis et des besoins. Tous les imaginaires sont possibles : les projets peuvent être ponctuels ou plus pérennes, se dérouler en été ou en hiver, porter sur une partie importante de l’emprise ou sur un secteur plus restreint, concerner des enjeux d’aménagement et de mobilier plus durables ou des dispositifs d’animation plus éphémères.

POUR RÉPONDRE À L’APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊTS

Acteurs associatifs, collectifs, entreprises et particuliers peuvent répondre à cet appel. Pour cela, nous vous demandons de préciser dans votre réponse les éléments suivants :

  • le nom de votre/vos structure(s) porteuse(s) du/des projet(s),
  • la présentation du/des projet(s) et thématiquedans laquelle il(s) s’inscri(ven)t,
  • éventuellement des références sur votre/vos structures et/ou sur le projet porté,
  • les objectifs, cibles et votre vision du projetou de l’ensemble des projets proposés
  • les publics visés
  • le lien avec le tissu associatif, culturel, artistique et économique local,
  • le modèle économique envisagé,
  • la place nécessaire, localisation et aménagement souhaités (si vous avez déjà une idée)
  • la temporalité imaginée

Les réponses sont attendues au plus tard le 29 janvier.

Elles sont à adresser :
par courrier à
A l’attention de AMI ST SO
SPL Euralille
Tour de Lille, 18e étage boulevard de Turin
59 777 EURALILLE

par mail à
contact@spl-euralille.fr

Il ne s’agit pas de dépôts de candidature mais bien de réponses à un appel à manifestation d’intérêts. Après le 15 janvier, nous organiserons avec les porteurs de projet, la maîtrise d’oeuvre urbaine et les représentants des collectivités un atelier de travail. Cet atelier aura pour objet de définir les actions de gestion transitoire à engager au premier semestre 2018, à créer des synergies entre les porteurs de projets et à déterminer les modalités de mise en oeuvre spatiales et calendaires des dispositifs de gestion transitoire.

Plan de projet urbain

(c)
pdf
Appel à manifestation d'intérêts AMI-gestion-transitoire-St Sauveur.pdf

Les sites de la Métropole Européenne de Lille