Discours du 24 juin 2016

Discours du Président Damien Castelain au Conseil Métropolitain du 24 juin 2016

Conseil métropolitain du 24 juin 2016
Intervention de Damien CASTELAIN,

Président de la Métropole Européenne de Lille

guilletmets-debut.gif

Je voudrais commencer ce conseil en ayant une pensée pour notre regretté collègue Jean-Claude VANBELLE. Sa disparition va laisser un grand vide pour l’ensemble des Leersois pour qui il s’investissait depuis de nombreuses années.

C’est une grande perte pour sa ville, pour la métropole et pour le groupe MPC au sein duquel il siégeait.

Je vous propose de respecter une minute de silence en sa mémoire.

***

Avant de commencer ce Conseil, je souhaite revenir sur l'événement politique majeur de cette nuit : le vote des Britanniques en faveur du Brexit.

Premières conséquences concrètes, vous l’avez vu : les marchés financiers s’effondrent et la livre sterling s’est retrouvée dès cette nuit à son plus bas niveau depuis trente ans.

Certes s’il est difficile aujourd’hui de prédire à chaud les conséquences à plus long terme, notamment en termes économiques, l’impact sur les marchés financiers est impressionnant et il est probable que l’économie réelle en pâtisse également prochainement.

Et la Métropole Européenne de Lille, vous le savez bien, est concernée en 1er lieu par cette décision :

-       Puisque la Grande-Bretagne est le troisième partenaire commercial de la Région Hauts-de-France (derrière la Belgique et l’Allemagne) et le cinquième investisseur étranger dans notre région ;

-       La frontière britannique se trouve à 100 mètres, à la gare Lille Europe quand vous prenez l’Eurostar ;

-       En 1h20, nous sommes à Londres ;

-       Et nous sommes une Metropole européenne, résolument transfrontalière, avec plus de 80 millions d’habitants consommateurs dans un rayon de 300 kilomètres ;

Bien sûr nous devons respecter le vote des citoyens britanniques mais nous devons aussi rappeler notre vocation européenne et contribuer par nos coopérations et réseaux à construire l'Europe de demain, proches des citoyens. C’est  ce que j’appelle de mes vœux et je sais que l’ensemble des élus métropolitains partage cette vision.

Je suis d'ailleurs très heureux de vous informer que nous accueillerons la 3ème université européenne de l’A.F.C.C.R.E. (Association française du Conseil des Communes et Régions d’Europe) ici en octobre prochain.

Nous continuons notre politique européenne.

 

***

 

Sans transition, je voudrais revenir sur des éléments forts depuis le dernier conseil, puisque c’est tous ensemble que nous dessinons notre métropole jour après jour.

Il y a eu de nombreux projets d’aménagement depuis avril :

- Nous avons posé la première pierre du futur éco quartier de l’Ange Gardien à Quesnoy sur Deûle. Des logements, des commerces et des services, le tout dans un environnement préservé. Vous le savez, Madame le Maire défend ses projets avec une attention particulière sur la performance énergétique. Madame le Maire, bravo pour ce projet sur une friche industrielle qui devrait donc être labellisé écoquartier au niveau national !

- Dans le même esprit de rénovation des friches, les résidences Passerelle et Carrés Verts ont vu le jour à Roncq et sont désormais achevées. Elles vont pouvoir accueillir dans les meilleures conditions des métropolitains. Et là encore, nous avons tenu à conserver de nombreux espaces verts et les bâtiments sont là aussi conçus de telle manière que les résidents vont mieux consommer et moins consommer : économies d’énergie et augmentation du pouvoir d’achat. Et je tiens à saluer l’initiative de Monsieur le Maire de Roncq.

- Nous faisons également l’acquisition de la friche ferroviaire de la SNCF à Saint-Sauveur  à Lille pour développer notre projet majeur pour ce quartier. Et Patrick GEENENS nous présentera tout à l’heure cette délibération importante et structurante pour la ville de Lille.

Là aussi des projets qui illustrent parfaitement ma vision de l’aménagement en privilégiant les zones urbanisées, les friches industrielles et en préservant les espaces naturels et agricoles.

- Nous avons aussi inauguré l’étang des Périseaux à Fâches.

La MEL tient à valoriser ce poumon vert aux portes de la ville. C’est l’occasion de sorties en famille, entre amis, dans un cadre exceptionnel. Ça aussi, c’est à souligner.

 

·      Une métropole dynamique !

- Sur le plan de l’agriculture et pour encourager cette filière économique, nous avons également planté le premier arbre, tout un symbole, de la future zone maraîchère et horticole de Wavrin. Il y a une zone test d’incubation pour la formation de nouveaux agriculteurs et les futures terres à exploiter : 47 hectares tournés vers le bio. Nous y encourageons le renouvellement générationnel, la formation, l’incubation. Il y a les incubateurs d’Euratechnologies, il y a aussi ceux de Wavrin. De quoi renforcer davantage encore notre identité de métropole la plus rurale de France avec 44% de surface utile agricole sur notre territoire.

Cette zone maraîchère et son développement constituent des réalisations concrètes de la stratégie agricole que Bernard DELABY va évoquer dans quelques minutes.

- L’économie est ma priorité : nous allons libérer les énergies et mettre en synergie toutes nos forces vives. C’est d’ailleurs l’objet du plan d’actions pour l’emploi soumis aux votes ce soir par Marc GODEFROY et Vincent LEDOUX.

Pour cela, la MEL doit évidemment être présente aux côtés des entrepreneurs et des entreprises, quelles que soient leurs tailles, parce que, vous le savez bien, ce ne sont pas les hommes politiques qui créent des emplois, ce sont les entreprises. Nous avons eu un bel exemple, avec mon cher collègue ex-Maire de Baisieux, mon cher Francis, à SOMMER, entreprise qui réalise des textiles spécialisés comme le tapis rouge de Cannes, celui de l’Euro ou celui du sommet de l’OTAN. Barack OBAMA a donc foulé les tapis de Baisieux ! Cette entreprise implantée à Baisieux a changé de positionnement de marché pour continuer de se développer et de grandir dans la métropole.  C’est là aussi l’aide de la métropole. Nous avions délibéré 500.000 euros il y a quelques mois pour renouveler le matériel et le voir fonctionner a été un ravissement.

 

·      Une métropole impliquée dans la sécurité de ses habitants

- Nous avons mis en place le mois dernier notre conseil métropolitain de sécurité et de prévention de la délinquance à l’initiative du vice-Président Francis VERCAMER. Un dispositif en écho à notre compétence politique de la ville et qui a été salué par le ministre de l’Intérieur en personne, venu conclure cette rencontre. Bernard CAZENEUVE a également inauguré notre Centre Opérationnel et de Commandement et a félicité notre coopération unique avec les services de l’Etat. La Préfecture et la police peuvent en effet disposer en temps réel des images de nos 1 860 caméras, filmant les bâtiments métropolitains, les routes ou le réseau de transports en commun.

 

- Petite anecdote : sur le plan de la sécurité nous sommes aussi la première métropole à soutenir la création d’une brigade équestre. Brigade dont nous finançons la résidence au centre équestre de Ronchin, mon cher Patrick, et que nous avons « inaugurée » en avril avec des chevaux de traits impressionnants qui aident à assurer la sécurité et notamment lors des événements, de l’Euro2016 par exemple.

·      Une métropole animée et rayonnante !

- Quand on parle du Stade Pierre-Mauroy en ce moment, on pense instantanément Euro 2016. Nous avons en effet la chance d’accueillir ce 3ème événement sportif mondial dans notre métropole. Depuis 15 jours on croise dans nos rues des Français de tout l’hexagone mais aussi des Suisses, des Slovaques, des Ukrainiens, des Gallois, des Irlandais, des Italiens, des Anglais, des Russes, … Vous le voyez, la MEL est là aussi européenne pour cette fête!

Après 15 jours, nous avons déjà un premier bilan, et il est résolument positif !

- Plus de 175 000 spectateurs au stade Pierre-Mauroy et il reste 2 matches ;

- 2 000 jeunes métropolitains invités par la MEL grâce à la fondation UEFA pour l’enfance et qui ont pu assister à différents matchs grâce aux places mises à disposition des CCAS des différentes communes ;

- Plus de 220 000 personnes sur notre Fan Zone et 500 demandes d’accréditations des journalistes rien que sur la Fan Zone.

- La fête est au rendez-vous… et les retombées économiques, je l’espère aussi car ces nombreux fans visitent notre territoire, consomment, remplissent nos hôtels, se restaurent… Et c’est bien tout l’intérêt car ça rentre dans le cadre de notre nouvelle compétence de promotion du tourisme. Les premières orientations issues de la concertation touristique ont d’ailleurs été rapportées récemment au Stadium, un équipement majeur puisque nous avons même eu un entrainement de l’équipe de France au Stadium.

- Retombées économiques, oui c’est extrêmement important car nous avons reçu dernièrement les résultats d’une étude commandée par la FIBA Europe sur l’impact économique de l’Eurobasket. Nous avons les chiffres pour la MEL : plus de 206 000 spectateurs se sont déplacés pour assister aux rencontres dans l’arena du stade. Selon la FIBA, les chiffres affichent un impact économique de près de 62 M€ pour la métropole et 42% des visiteurs qui envisagent de revenir à Lille dans les prochaines années !

- En dehors des grands événements, les métropolitains ont de multiples occasions de voir du sport et de haut niveau : nous avons accueilli ici à la MEL nos championnes :

- des championnes de France en rugby, en water polo, en hockey sur gazon en salle,

- des vice-championnes d’Europe en basket,

- des championnes d’Europe en tennis de table,

- et bien sûr les équipes masculine et féminine du LOSC qui visent le top dans leur championnat respectif !

Et c’est là aussi l’importance du rayonnement la MEL au-delà de ses frontières. Saluer aussi l’ensemble de nos champions qui vont partir au JO à Rio ! Un rayonnement qui va de pair avec l’attractivité de notre territoire : une vision que nous retrouverons ce soir dans la délibération-cadre sur le rayonnement et l’ouverture au monde de la MEL portée par Martine AUBRY, absente ce soir pour raisons de santé et nous l’excusons.

- Une ouverture sportive mais aussi culturelle : comment ne pas citer ici la grande réussite de notre exposition Modigliani au LaM qui a attiré près de 200 000 visiteurs ! Un chiffre qui a dépassé toutes les estimations et qui a été salué par toute la presse nationale, générale et spécialisée. Mon cher Olivier, nous avons un grand challenge pour avoir dans trois ans une exposition aussi importante que Modigliani. Le défi est de taille et nous saurons le relever en 2019 !

 

·      Ensuite une délibération sur la métropole résolument digitale qui vous sera présentée par Akim Oural.

Une métropole ouverte sur le monde et une métropole connectée au monde : au dernier conseil je vous présentais notre appli MELCOME, qui comptabilise déjà plus de 7 000 téléchargements, très encourageants. Je salue également l’ensemble des entreprises et services pour avoir organisé aujourd’hui à la MEL un village numérique.

Grâce aux outils numériques, nous améliorons nos services aux métropolitains : plus proches, plus réactifs et plus contributifs !

Moins qu’un long discours, je vous propose de voir cela en vidéo !

[vidéo projetée]

Je remercie les services pour cette illustration de la métropole digitale.

Cela passe par des réalisations concrètes :

- une carte unique pour toutes les démarches de la vie quotidienne : déchèteries, activités sportives ou culturelles, transports, collaboration avec les communes pour les cantines et les garderies…

- Et nous lançons déjà ce soir une délibération pour la couverture en réseau 3G/4G dans le métro par exemple, pour améliorer le service, le confort de l’ensemble des usagers ;

Comme le dit souvent notre cher collègue, Akim OURAL, le numérique ce n’est pas seulement les réseaux et la fibre mais c’est aussi les usages et les services. Nous devons écrire cette histoire de métropole numérique tous ensemble.

Voilà chers collègues les éléments forts depuis notre dernier Conseil d’avril. Nous allons maintenant aborder l’ordre du jour de ce conseil, en commençant par les délibérations d’Alain BERNARD.

 

 

 

guilletmets-fin.gif

Damien Castelain
Président de la Métropole Européenne de Lille
le 24 juin 2016

Les sites de la Métropole Européenne de Lille