Discours du 1er avril 2016

Discours du Président Damien Castelain au Conseil Métropolitain du 1 avril 2016

Conseil métropolitain du 1er avril 2016
Intervention de Damien CASTELAIN,

Président de la Métropole Européenne de Lille

guilletmets-debut.gif

Mes chers collègues,

Hommage aux victimes de l’attentat terroriste de Bruxelles (22.03.2016)
Je souhaite commencer ce Conseil de communauté en ayant une pensée pour nos voisins belges qui ont été, à leur tour, frappés par la barbarie du 22 mars dernier. Après Paris, vous le savez, c’est le cœur de l’Europe qui a été touché par des actes ignobles. Nous allons rester unis, solidaires et surtout debout face à ceux qui attaquent nos valeurs et souhaitent entraver nos libertés. Nous ne cèderons jamais !
Aussi, je vous propose de respecter une minute de silence, en hommage aux victimes.

Je vous remercie.

***

Avant de nous pencher sur l’ordre du jour du conseil, j’ai quelques communications à vous faire :

Election de Vincent LEDOUX comme député de la 10ème circonscription et accueil de Monsieur DESCHAMPS
Sans transition chers amis, je tiens à profiter de cette séance pour féliciter notre collègue Vincent LEDOUX qui a été élu, le 20 mars dernier, député de la 10ème circonscription du Nord et succède ainsi à Gérald DARMANIN.
Je te souhaite, mon cher Vincent, une pleine réussite dans ces nouvelles fonctions qui te prennent déjà énormément de temps et dont tu es passionné. Au nom de l’Assemblée communautaire, je te félicite.

J’en profite également pour souhaiter la bienvenue dans notre hémicycle à Monsieur Guy DESCHAMPS à qui je demande de se lever et qui succède à Monsieur Jean-Claude VANBELLE, le maire de Leers qui a donc cédé sa place à Monsieur Guy DESCHAMPS.
***

Réseaux Electriques intelligents
Une bonne nouvelle ensuite. Vous l’avez vu dans la presse : juste un an après sa prise de compétence énergie, la MEL a été la seule métropole lauréate de l’appel à projets national sur les Smart Grids, ce qu’on appelle réseaux électriques intelligents (REI).

C’est un succès et une reconnaissance nationale pour le projet « You & Grid », porté par la Métropole, en partenariat avec la Région Hauts-de-France mais aussi avec l’appui de nos partenaires ErDF, de RTE et de la CCI Nord de France.

Comme vous le savez, trois lauréats (MEL, Région PACA, Région Bretagne et Pays de la Loire) sont invités donc à déposer des dossiers auprès de l’ADEME dans le cadre du PIA.
C’est là aussi la culture de la recette puisque c’est une enveloppe de 50 millions d’euros qui est réservée pour accompagner financièrement la mise en œuvre des projets.

J’ai le plaisir de vous annoncer que nous avons déjà déposé notre dossier (So MEL, so connected) pour récupérer de l’argent, des engagements financiers importants, aussi auprès de nos partenaires privés (Erdf, EDF, Dalkia, GE, Intent technologies) et académiques (groupe HEI, ISA ISEN, le LEM).

Concrètement, pour les habitants de la MEL, le projet prévoit :
- le pilotage des bornes de recharge pour les véhicules électriques ;
- la maîtrise des consommations chez les habitants par le déploiement des compteurs Linky et ce sera tout une série de projets subventionnés dans le cadre du PIA.

Puisque vous le savez, la MEL est pleinement engagée dans la transition énergétique et je souhaite saluer l’investissement de mon vice-Président en charge de ces questions Alain BEZIRARD. Encore merci, cher Alain, pour ton implication sur ces dossiers.
Là aussi donner des bonnes nouvelles, c’est important.
J’associe aussi les services, je salue l’importance du travail mené par les équipes.
***

Très Haut Débit
Une communication également sur le Très Haut Débit. Vous le savez, un sujet qui nous mobilise et qui concerne une large part des métropolitains.

Ça vient de tomber, il y a à peine 10 minutes.
Notre mobilisation a porté ses fruits et c’est une première en France : la défaillance de SFR a été reconnue !

L’Etat, par la voix d’Emmanuel MACRON et d’Axelle LEMAIRE, a confirmé que nous avions raison et que nous avions bien fait d’agir et de voter notre motion en octobre dernier.

Nous sommes désormais libres de conventionner avec un opérateur, ce que nous avons déjà fait avec Orange pour ces 57 communes abandonnées. Il nous reste les 13 communes de la Vallée de la Lys pour lesquelles nous allons agir.

Nous écouterons donc, puisque nous avons retrouvé notre liberté, tous les opérateurs privés (Orange, SFR, Bouygues, Covage…) pour que vous ayez, chers amis Maires de la Lys, la meilleure offre pour que vous ayez le Très Haut Débit bien avant 2020.
Nous étudierons toutes les offres. Nous bénéficierons de l’aide de France Très Haut Débit pour évaluer la meilleure offre.

Je salue le travail d’Akim OURAL et l’ensemble des services. Je le rappelle c’est une première en France, la défaillance d’SFR a été reconnue.

***

« Toujours dans le numérique : MELCOME l’appli est née ! »
Elle va faciliter la vie des métropolitains.

Je salue une  nouvelle fois les services de la MEL qui ont développé, je pense notamment à Sabine GUILLAUME et Julien FALLON, à ma demande et dans un temps record une application 100% made in MEL.

Nous sommes ainsi présents dans la poche des habitants !
Cette appli est déjà en deux langues : anglais et néerlandais. Elle sera une ressource importante pour tous nos visiteurs, notamment lors des grands événements soit pour l’expo Modigliani actuellement ou encore plus pour l’Euro 2016 en juin prochain.
Je vous propose, si la technique est prête, de découvrir l’application en quelques images.

Voilà, je vous remercie, n’hésitez pas à la télécharger sur votre smartphone, c’est assez simple. C’est totalement évolutif. Vous allez pouvoir interagir, commenter, faire remonter les bugs. Les services communautaires pourront intégrer de nouveaux services.

***

Les Assises des "Mobilités et de l’accessibilité de la Métropole" se dérouleront le 22 septembre 2016
Toujours dans la mobilité, vous annoncer le 22 septembre 2016 puisque c’est la date retenue pour les Assises des « Mobilités et de l’accessibilité » de la Métropole Européenne de Lille où nous allons associer l’Etat, la Région et les Départements.
A noter dans tous les agendas ! 

Un projet porté par Régis CAUCHE, dont je salue l’investissement.

Nous pourrons aborder toutes les idées, sans tabou, pour lutter contre la thrombose routière et faciliter l’accessibilité et la mobilité dans notre métropole.
Nous aborderons des thématiques comme :
- le péage positif
- le lien entre accessibilité et aménagement du territoire ;
- l’optimisation, de la complémentarité des modes de transport ;
- les nouvelles mobilités et des nouvelles technologies (smart mobility) ;
- le transport de marchandises ;
- les modes actifs ;
Bref l’ensemble des éléments seront au débat pour ces journées des Assises de la mobilité.
Nous aurons reçu les résultats du rapport du CGED, les statistiques de transit, les résultats de l’enquête ménage en cours. Nous inviterons bien entendu en amont tous les citoyens, entreprises, associations… à s’exprimer sur le sujet à travers une concertation publique. Car ce sujet est bien l’affaire de tous !

***
Retard dans le projet 52m
Je tiens aussi aujourd’hui à évoquer avec vous, chers collègues, le projet "52 mètres".
Vous le savez, dans le cadre de son programme d’évolution et de modernisation du métro de Lille, la Communauté urbaine a confié à Alstom transport un marché public de travaux portant sur le projet 52m en juin 2012.
A ce jour, la société Alstom accuse un retard d’au moins un an (sur le pilote automatique) dans l’exécution du marché qui lui a été attribué.
Cela engendre un blocage de l’avancement global du projet. Nous savons d’ores-et-déjà que le respect du délai global du projet semble malheureusement compromis.
Le métro devait être livré en 2017, force est de constater que ce ne sera pas le cas.
De nombreux échanges ont eu lieu avec le groupement composé des sociétés EGIS, SYSTRA et la société Alstom transport. Ils n’ont malheureusement pas permis de trouver une solution et nous n’avons, je remercie le travail de Gérald DARMANIN, aucune visibilité à ce jour sur les délais d’achèvement de ce projet.
Voilà pourquoi, j’ai décidé de saisir le Tribunal administratif afin qu’il désigne un expert. C’est l’heure de vérité : nous devons connaître les responsabilités de chacun.
Cette expertise nous permettra d’apporter la lumière sur ce dossier extrêmement complexe et très engageant financièrement pour notre établissement afin que nous puissions, chers amis, chers collègues, prendre les mesures appropriées et en tirer toutes les conséquences.

Sachez donc de fait que j’ai demandé à M. DARMANIN de lancer la nouvelle CSP transport sans inclure la livraison du 52 mètres. Nous devons éviter toute mauvaise surprise supplémentaire d’un délégataire qui attendrait le 52 mètres et ne pourrait pas bénéficier des recettes escomptées.

***

Nouvelle CSP transport
Sans transition, Gérald DARMANIN va, dans quelques minutes, vous présenter les grandes lignes de cette future CSP (concession de service public).
Je tiens à vous préciser et en accord avec l’ensemble des groupes politiques, que le cahier des charges de cette future CSP sera partagé et rédigé sur le même moule du consensus, que nous avons fait pour la CSP de l’eau ou l’élaboration de la nouvelle gamme tarifaire des transports.

Vous le savez c’est le plus gros poste budgétaire de notre maison. 200M€ par an en fonctionnement pour cette CSP. C’est pourquoi j’ai un objectif majeur : faire baisser de 10% le montant de cette CSP, soit la passer de 200 à 180M€.

Des économies sont tout à fait possibles, nos services financiers y travaillent déjà.

Un gain que je m’engage bien entendu à réinvestir dans les infrastructures de transports qui doivent être toujours plus qualitatives et confortables pour les usagers actuels et en séduire bien évidemment de nouveaux. Là encore vous le savez, j’ai posé la question du développement d’une nouvelle ligne de tramway, le développement du vélo et autres modes de transport. 20M€ par an c’est tout à fait possible de l’obtenir sur cette CSP.

Sans transition, Monsieur DARMANIN je vous laisse la parole pour la présenter. 

 

 

guilletmets-fin.gif

Damien Castelain
Président de la Métropole Européenne de Lille
le 1 avril 2016

Les sites de la Métropole Européenne de Lille