Discours du 15 décembre 2016

Discours du Président D.Castelain au Conseil métropolitain du 15 décembre 2016

quote left

Mes chers collègues,

Je suis très touché par vos différents gestes d’attention.

Je voudrais ouvrir cette séance en accueillant nos nouveaux collègues. Quand je vois le talent avec lequel Michel DELEPAUL a présidé, j’ai peur pour les échéances des prochaines années. Merci Michel, tu as été Président pendant près d’une heure et ce sera dans les annales.

Je vais inviter les cinq maires qui nous rejoignent à se lever pour leur souhaiter la bienvenue.

Bienvenue donc à Michel DELEPAUL, Maire de Bois-Grenier, Michel BORREWATER, Maire de Le Maisnil, Loïc WOLFCARIUS, Maire de Radinghem-en-Weppes, Jean-Gabriel MASSON, Maire de Fromelles, Alain LECLERCQ, Maire d’Aubers.

Il y a aussi trois petits nouveaux qui nous rejoignent : Caroline SOINNE de Wasquehal, Gauthier DESPLANQUE d’Halluin et Annie LEYS de Wattignies.

 

Chers amis, je veux bien évidemment vous remercier très sincèrement pour la marque de confiance que vous venez de me renouveler après deux ans et demi de présidence de la Métropole.

Quand je vois les chiffres, ça fait un peu frémir mais cela montre tout le travail accompli.

Je ne suis pas insensible à la dimension personnelle de cette réélection mais j'y vois surtout l'expression de notre, de votre volonté de poursuivre, ensemble, dans la voie que nous avons tracée depuis le printemps 2014. Soyez assurés de toute ma détermination pour que nous conservions, par-delà les difficultés et les obstacles, cette recherche permanente du consensus qui donne à nos décisions et à nos projets, la force de l'intérêt général.

Je veux remercier une nouvelle fois Michel DELEPAUL, le Président de la communauté de communes des Weppes, pour les mots qu'il a eus à mon égard mais aussi pour son témoignage de ce qui a décidé les cinq Maires des communes d'Aubers, de Bois-Grenier, de Fromelles, de Le Maisnil et de Radinghem en Weppes, de faire le choix de rejoindre la Métropole Européenne de Lille.

Leur choix est bien évidemment un encouragement à poursuivre dans notre mode de faire mais constitue aussi une exigence supplémentaire pour répondre aux attentes de leurs habitants au même titre que celles de l'ensemble de nos concitoyens.

Vous l’aurez compris, cette étape institutionnelle n’est qu’une transition. Le maître mot est la continuité du travail entrepris depuis deux ans et demi.

Notre établissement poursuit ainsi sa mutation au cours d'un mandat que je n'ai pas hésité à qualifier d'historique, historique puisque nous avons cette transformation de communauté urbaine en Métropole Européenne de Lille au 1er janvier 2015 accompagnée d'une première série de nouvelles compétences et nous voilà à l'aube d'une nouvelle étape dans ce que la loi a appelé "l'affirmation des métropoles".

Pour la première fois de son histoire, notre territoire va s'agrandir. Nous sommes désormais une intercommunalité à 90 communes et de ce point de vue, la métropole la plus grande de France. Demain plus qu'aujourd'hui, je serai le garant de la place des maires dans notre gouvernance et de l'attention qu'élus et services métropolitains auront à porter aux spécificités de chacune de nos communes.

Cette responsabilité est d'autant plus grande que notre métropole est plus forte. Nos compétences continuent de s'accroître : voirie départementale, tourisme mais aussi de nouvelles compétences sociales avec le fonds de solidarité logement et le fonds d'aide aux jeunes en difficulté.

La métropole est plus que jamais l'acteur majeur de son territoire en ce qu'elle est devenue l'autorité organisatrice de toutes les politiques structurantes, toutes les politiques structurantes. Ici encore, je ferai en sorte, avec vous, d'assumer cette responsabilité avec toute l'exigence et la rigueur qu'elle requiert.

Enfin, notre métropole, c'est aussi une administration qui s'agrandit. Au cours de l'année 2017, nous accueillerons 140 agents supplémentaires dans le cadre de ces transferts et fusion pour former une entité de 2877 fonctionnaires. Jamais notre établissement n'aura été aussi important.

Je veux, en votre nom à tous, souhaiter la bienvenue à l'ensemble de ces agents qui nous rejoindront dans les prochaines semaines et leur dire qu'ils trouveront ici toute la place qu'ils méritent. Je sais que notre directeur général des services y a veillé tout particulièrement.

Je veux aussi à travers lui remercier l'ensemble des agents de la métropole qui ont accompli, cette année encore, une année exceptionnelle à la hauteur de nos ambitions. J'aurai l'occasion de leur dire au moment de la cérémonie des vœux aux personnels du 13 janvier mais je souhaitais aujourd'hui leur témoigner ma reconnaissance pour l'ensemble du travail réalisé depuis maintenant deux ans et demi. J’associe bien évidemment l’ensemble des fonctionnaires et l’ensemble de mon Cabinet et mon assistante Cédrine.

Une collectivité publique comme la nôtre est bien le fruit d'une collaboration fructueuse entre des élus, un exécutif et une administration. C'est par la qualité de ce dialogue intelligent que nous pouvons exercer, en confiance et avec ambition, notre responsabilité politique.

Plus grande, plus forte et plus proche, la Métropole Européenne de Lille a vocation à exercer pleinement ses nouvelles responsabilités. Elle le fera aussi en sachant s'inspirer de l'exigence que nous avons démontrée depuis le début de ce mandat.

Je suis heureux que la presse ait relayé quelques-unes de nos décisions difficiles mais courageuses car je souhaite que chacun entende que nous ne subirons aucune pression de quiconque. C'est aussi par cette expression de fermeté que nous saurons défendre les intérêts de notre population et de notre territoire, notamment en sécurisant nos appels d’offres et en négociant les meilleurs services aux meilleurs coûts.

C’est, j’en suis sûr, par cet exercice de responsabilité et de transparence que nous serons dignes de la confiance accordée par nos concitoyens.

Cette exigence est aussi la traduction d'une gestion financière rigoureuse. La période est rendue difficile par les diminutions des dotations de l'État mais aussi par les effets cumulés d'une crise économique longue.

Aussi, nous devons chaque jour veiller à la qualité de notre situation budgétaire et à notre capacité à maintenir une prospective financière capable de faire en sorte que notre métropole demeure, d'abord et avant tout, une intercommunalité d'investissement.

Cet objectif est naturellement fondamental pour l'ensemble de nos communes mais il l'est tout autant pour que nous sachions préserver un marché économique où la puissance publique continue à créer les conditions de la croissance et de l'emploi, notamment grâce aux bâtiments et aux travaux publics.

Mais ne sous-estimons pas la rigueur de cet exercice, cher Alain [BERNARD]… Elles le sont d'autant plus que je vous renouvelle ici mon engagement de ne pas augmenter la fiscalité de notre établissement jusqu’à la fin de mon mandat. C'est en quelque sorte la marque de notre responsabilité à ne pas rendre la situation plus difficile encore pour nos concitoyens et pour l'ensemble des acteurs économiques de notre territoire.

Cette rigueur vient aussi servir notre ambition, notre vision, mon cher Rudy [ELEGEEST]. Entre 2014 et 2016, la MEL a engagé 1 milliard d’euros de dépenses en équipement sur le territoire au profit de ses communes.

Je l'ai dit, ce mandat sera aussi celui des grands projets. En un peu plus de deux ans, nous avons installé la métropole dans cette dynamique :

- création de nouveaux sites d’excellence avec Euralimentaire et Blanchemaille ;

- déploiement du Très haut débit dans l’ensemble des communes et pas uniquement dans les zones plus rentables pour les opérateurs ;

- mise en place des fonds de concours Sport et Culture avec un véritable effet de levier puisqu’en injectant 15 millions d’euros pour chacun, ce sont 100 millions d’euros qui seront investis ;

- création de la nuit des bibliothèques ;

- mise en place de nouvelles tarifications sociales dans les transports et dans la distribution d’eau potable ;

- projets de nouvel axe structurant notamment la nouvelle ligne de tramway entre les gares de Lille et l’aéroport de Lesquin ;

- nouveau Quartier du ballon, des projets d’urbanisme extrêmement importants : Fives Cail, Saint Sauveur, de nombreux projets dans les communes ;

- nouvelle piscine olympique ;

- extension de nos espaces naturels ;

- déploiement de bornes de recharges électriques dans chacune de nos communes ;

- multiplication des grands événements et lancement d’un nouveau festival d'été ;

-  lauréat du PIA Jeunesse ;

- nouveaux labels comme « French Tech » et nouvelles expérimentations comme celle du « territoire zéro chômeur longue durée » …

Je pourrais continuer cette liste à la Prévert tant notre travail commun a été fantastique ces dernières années.

La seconde partie du mandat ne fera pas exception. De nouveaux défis nous attendent désormais dans le domaine des transports, dans celui de l'énergie, dans l'espace rural, dans les quartiers de la politique de la ville, en matière d'aménagement mais aussi de développement économique et de sécurité.

D'ores et déjà, je veux prendre date avec vous pour engager les réflexions nécessaires :

- pour créer l’expérimentation sur cette police intercommunale des transports ;

- pour installer une « Maison du développement économique et de l'attractivité » (MDEA), dans l'esprit d'une véritable agence de développement économique en réunissant les services de la métropole, ceux de la chambre de Commerce et d'industrie et de Lille's Agency;

- relancer l’extension de l’ensemble de nos parkings relais complétement saturés ;

- associer davantage nos concitoyens à la vie de notre métropole ;

- développer un réseau de chaleur, une nouvelle compétence de la métropole…

Ces nouveaux projets appelleront, en effet, une concertation plus intense, une gouvernance qui mérite d’être encore plus collective. Je compte sur la mobilisation de vous tous pour les mener à bien. Nous aurons aussi à adapter notre gouvernance pour partager davantage encore nos grandes décisions. Ainsi, j’inviterai aussi à l’avenir les présidents de groupe de la majorité à siéger aux réunions de Bureau. Nous renforcerons, par là même, l'esprit de consensus qui fait notre marque de fabrique.

Il reste qu'un président seul, même porté par la plus grande détermination et par le plus fort engagement, ne peut rien. Je suis fondamentalement un homme d'équipe. Elle est pour moi la traduction de notre intelligence collective.

La transition vers le second point de notre ordre du jour est toute faite puisque notre maison a besoin d'un exécutif compétent, des meilleurs hommes, des meilleures femmes aux meilleurs postes, solidaires et engagés. La proposition que je vais vous faire va dans ce sens. Elle traduit une vraie continuité du travail accompli, marque toutefois quelques ruptures pour s’inscrire dans le nouvel élan que je souhaite donner à la seconde partie de ce mandat.

Ce nouvel exécutif accueillera un représentant de la communauté de communes des Weppes suivant l’usage républicain dans le cas d’une fusion entre deux communautés. J’en suis heureux. Tout comme je me félicite d’y accueillir aussi un nouveau représentant du groupe GIDEC. Au terme de deux années et demi de mandat, mon cher Francis DELRUE, nous avons pu mesurer combien nos convergences étaient plus importantes que nos divergences de 2014. Je m’en réjouis ici.

Enfin, conformément à la priorité donnée à l’économie et à l’emploi, j’ai décidé de conduire moi-même cette compétence de stratégie et de développement économique, avec le soutien d’un nouveau Vice-président et d’un conseiller délégué et en conservant la lettre de mission de Pierre DE SAINTIGNON.

Mais je ne souhaite pas achever ces quelques mots sans vous remercier à nouveau, toutes et tous, pour les échanges que nous partageons chaque jour et pour la confiance que vous avez mise dans notre capacité à donner du sens et une réalité à notre engagement politique.

Je ne doute pas qu'au regard des échéances électorales à venir de cette belle année 2017, cette capacité à agir, par-delà les oppositions, sera reconnue et plébiscitée par tous.

Je vous remercie de votre attention.

 

 

quote right

Les sites de la Métropole Européenne de Lille