Voiture

Vers un usage raisonné de la voiture

Pour atteindre les objectifs de mobilité fixés par le Plan de Déplacements urbains 2010>2020 et se donner les moyens d’un réel rééquilibrage des modes de déplacements urbains, la Métropole Européenne de Lille souhaite promouvoir un usage raisonné de la voiture, associé à un partage de la rue favorable aux modes de déplacement alternatifs.

Un réseau de voirie hiérarchisé

Une hiérarchisation fonctionnelle du réseau de voirie est ainsi proposée. En effet, certains axes accueillent des trafics routiers inadaptés compte tenu de leurs caractéristiques techniques et géométriques, ce qui impacte en conséquence leur environnement immédiat.

L’objectif consiste à optimiser l’usage de ces voies en favorisant un niveau de trafic adapté à leur spécificité.

Une politique globale de modération des vitesses

L’application de la hiérarchisation du réseau reprend pleinement un principe fondateur du PDU de 2000, la modération de la vitesse des véhicules motorisés.

Le partage de la rue passe par une place plus importante accordée aux modes de déplacements alternatifs, mais également par une réduction de l’agressivité de la voiture en ville. La vitesse, qui en constitue le principal vecteur, est bien trop souvent inadaptée à  une cohabitation paisible avec les autres modes, notamment piétons et cyclistes.

Il s’agit aussi, pour réaliser ces objectifs, d’intégrer l’usage de la voiture au système de transports urbains tout en promouvant des modes alternatifs. L’idée étant de réserver l’usage de la voiture aux déplacements les plus longs.

La MEL souhaite  aussi développer une utilisation différente de la voiture particulière, en luttant notamment contre l’automobile utilisée  individuellement et en œuvrant pour une meilleure utilisation de son potentiel. Le système de co-voiturage et d’autopartage  illustrent d’ailleurs ces possibilités.

La modération de la vitesse des véhicules motorisés

Promouvoir un usage collectif de la voiture

En fournissant à ses adhérents une alternative à la possession d’une voiture personnelle, l’autopartage encourage l’utilisation raisonnée de l’automobile.

Il forme de même un système de transport complémentaire des systèmes préexistants :

  • voiture personnelle,
  • voiture en location classique,
  • transports collectifs,
  • taxi
  • etc.

Il constitue  en outre  un système adapté aux zones urbaines denses où le stationnement demeure encore aujourd’hui contraint.


badge Lilas AutopartageLilas autopartage

La société Lilas autopartage, créée en 2007 par la ville de Lille, la société Kéolis ainsi que des partenaires de l’économie sociale et solidaire, est aujourd’hui soutenue par la MEL. Elle  contribue principalement à la promotion d’une mobilité durable et solidaire.


Transpole

Logo Transpole Lille MétropoleTranspole propose un site de co-voiturage totalement intégré à son offre de mobilité et permettant de se déplacer en conséquence. A cet effet, la grande Aire Métropolitaine, qui s’étend de Lens à Lille ou d’Armentières à Hazebrouck, est désormais desservie par cette offre pour les activités de loisirs, de travail ou d’études.

+ Accèder au site covoiturezplus.fr

Chiffres clés

500 000 véhicules à la disposition des métropolitains

 

31 stations Lilas sur 11 communes de la Métropole

 

75 véhicules en libre service avec Lilas autopartage

 

Plus de 1 500 adhérents au service de covoiturage sur la métropole

Site internet

Lilas autopartage

Lilas autopartage

Lilas est un système permettant de louer rapidement une voiture libre-service 24h/24 et 7jours/7 pour permettre une nouvelle mobilité.

Découvrir le site de Lilas autopartage

Actualités

Transports & Mobilité

Opérations éclairage des vélos

Durant le mois de novembre, l'association Droit au vélo sensibilise les cyclistes métropolitains à l'importance de l'éclairage de leur vélo. Découvrez les différents ateliers proposés à cette occasion.

En savoir plus
Actualités

Les sites de la Métropole Européenne de Lille