Aménagement d'espaces partagés

Aménagement d'espaces partagés

La diversification des modes de transports, tout particulièrement le développement de la marche et du vélo, amènent à repenser les règles de circulation et à repenser les espaces publics pour assurer une bonne cohabitation entre tous les usagers : automobilistes, piétons, cyclistes, etc. Il s’agit donc d’aménager et de transformer la ville de manière à faciliter les déplacements de tous y compris des plus vulnérables, comme les enfants, les personnes âgées.

L'espace de la rue doit donc être conçu comme un espace pour "vivre ensemble". Un espace où se conjuguent qualité de vie et mobilités. Pour y répondre, de nouveaux statuts avec des règles de circulation spécifiques se mettent en place progressivement.

Aménagement d'espaces partagés à La Bassée

3 zones de circulation apaisées pour une meilleure prise en compte de chaque usager de l’espace public

Il s’agit de : l’aire piétonne, la zone 30 et la zone de rencontre. Chaque zone a ses spécificités propres pour sécuriser les déplacements de tous les usagers en toute convivialité. De manière générale, ces zones de circulation apaisées permettent de :

  • Mieux tenir compte des usagers vulnérables en milieu urbain, avec une vitesse des véhicules motorisés maîtrisée ;
  • Favoriser les déplacements à pied ou à vélo tout en autorisant, selon les statuts, la mixité entre les modes ;
  • Permettre une amélioration de la qualité de vie en ville par le développement de « quartiers tranquilles ».

Et les cyclistes dans tout ça ?

La généralisation des zones de circulation apaisée participe à encourager la pratique du vélo. En effet, la clé de ces nouveaux quartiers tranquilles étant la modération de la vitesse, nul besoin de réaliser spécifiquement des aménagements deux-roues. La modération de la vitesse a précisément pour objectif d’assurer la cohabitation de tous les modes de déplacements.

Pour les rues à sens unique des zones 30 et des zones de rencontre, les cyclistes circulent à double-sens lorsque la signalisation le précise (marquage au sol, panneaux en entrée et sortie de rues). Cette mesure simplifie la vie des cyclistes en leur évitant des détours. Elle réaffirme le vélo comme un moyen de transport adapté à la ville, avec des distances et des temps de déplacement attractifs.

En dehors des zones apaisées, sur les voies à 50km/h par exemple, de nombreux aménagements facilitent les déplacements quotidiens des cyclistes. Parmi les plus répandus : la piste cyclable, la bande cyclable, le sas vélo, le couloir bus vélo ou encore la voie verte.

Aménagements cyclistes

Chiffres clés

620 km de voies cyclables sur l'ensemble du territoire métropolitain.

Documents à télécharger

Plaquette Zone 30

Plaquette Zone 30

Les zones 30 sont aménagées pour modérer la vitesse des véhicules et favoriser ainsi la cohabitation entre tous les usagers de l’espace public.

Découvrez dans cette plaquette ce qu'est une zone 30, les aménagements possibles et les bons réflexes à adopter.

Télécharger la plaquette

Les sites de la Métropole Européenne de Lille