Réseaux de chaleur

Réseaux de chaleur

Dans le cadre de sa compétence en énergie, la MEL gère les réseaux de chaleur publics, répartis sur son territoire. 6 réseaux de chaleur publics existent actuellement. Ils se situent sur les communes de Lille, Mons en Baroeul, Villeneuve d’Ascq, Roubaix, Wattignies et Wattrelos. Les équipements sont alimentés à partir de plusieurs combustibles comme la biomasse ou le gaz. Les réseaux appartiennent à la MEL mais ont été délégués à des filiales de Dalkia via des concessions. Les filiales s'occupent quotiennement de l’exploitation, l’entretien et développement des réseaux.

En février 2017, la MEL a attribué la nouvelle concession pour l'exploitation du centre de valorisation énergétique d’Halluin (CVE). Ce nouveau contrat prévoit la construction d'un réseau de transport de chaleur entre Halluin et les réseaux de chaleur de Lille / Roubaix. Cette démarche valorisera l’énergie fatale * qui est issue du processus d’incinération au CVE. Elle créera ainsi une nouvelle source de chaleur renouvelable. Celle-ci alimentera en chaleur de nombreux bâtiments (logements, équipements, etc…).

Pour concrétiser ce projet, des travaux d’adaptation s'avèrent nécessaires sur les réseaux existants. Les chantiers s'échelonneront jusqu’en 2020.


(*) " L' énergie fatale " désigne une quantité d'énergie qui se trouve présente ou piégée dans certains processus ou produits. Selon les cas, cette énergie peut être récupérée et/ou valorisée.
 

Chaufferie du Mont de Terre à Lille MEL

Chaufferie du Mont de Terre à Lille

Les sites de la Métropole Européenne de Lille