Energie

Energie

Depuis janvier 2015, la loi MAPTAM (Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles) a élargi le champ des compétences de la MEL.

La MEL est aujourd'hui autorité organisatrice de la distribution d’énergie sur la métropole. Cette nouvelle compétence en énergie s’articule autour de trois grands axes :

  •  Distribution d’électricité concédée à ENEDIS (anciennement ERDF).    
  •  Distribution de gaz concédée à GRDF 
  •  Distribution de chaleur concédée à  différents opérateurs : Résonor, Mons énergie, R énergie, Vilae, W. énergie, des filiales de Dalkia et Dalkia pour le réseau de Wattrelos


Travailler en transversalité pour un territoire innovant et à énergie positive

Dans la région des Hauts de France qui se veut exemplaire en matière énergétique, la MEL mène un travail transversal avec ses partenaires, les communes et les habitants de la Métropole. La démarche vise à apporter des réponses concrètes aux usagers.

Travailler en transversalité offre des solutions durables et efficaces en matière d’énergie, pour obtenir demain, un territoire innovant et à énergie positive.

Les 3 grandes thématiques de l'énergie

La distribution publique d’électricité
Il s'agit d'acheminer l’électricité sur les lignes moyenne et basse tension jusqu’à l’usager.
Sur le territoire, le réseau est propriété de la MEL. L’exploitation, l’entretien et le développement du réseau sont confiés à ENEDIS via un contrat de concession. ENEDIS (nouveau nom d’ERDF) est l’opérateur national disposant du monopole légal.

La distribution publique de gaz
Elle consiste en l’acheminement du gaz sur les canalisations basse et moyenne pression jusqu’à l’usager.
Sur le territoire, le réseau est aussi propriété de la MEL. L’exploitation, l’entretien et le développement du réseau sont confiés à GRDF via un contrat de concession. GRDF est l’opérateur national disposant du monopole légal.

Les réseaux de chaleur 
9 chaufferies produisent de la chaleur qui est ensuite distribuée aux abonnés. Les structures sont alimentées par de la biomasse, du gaz, de la chaleur issue de l’incinération ou du fioul.  
Sur le territoire, 6 réseaux publics de chaleur, propriété de la MEL, existent actuellement sur le territoire : Lille, Villeneuve d’Ascq, Mons en Baroeul, Roubaix, Wattignies et Wattrelos. Leur exploitation, entretien et développement sont confiées par délégation de service public à des filiales de DALKIA.

MEL

Chiffres clés

En distribution d’électricité

  • 8 500 km de réseau couvrant toutes les communes métropolitaines,
  • 560 000 abonnés,
  • 5 500 Giga Watt heure d’électricité distribuée (équivaut à la production d’1 réacteur nucléaire par an sur les 6 de la centrale de Gravelines ou 750 éoliennes).

En distribution de gaz

  • 3 900 km de réseau couvrant toutes les communes métropolitaines,
  • 310 000 abonnés,
  • 7 200 Giga Watt heure de gaz distribué
    1er réseau gaz avec injection de bio-méthane en France avec un objectif de 50 à 70 % à horizon 2050
    17 sites en France dont 6 en région Hauts de France pour une production de 212 GWh par an
  • 1er site Français, avec le centre de valorisation organique de Sequedin (CVO)


En réseaux de chaleur

  • 6 contrats de concession,
  • 82 km de réseau pour 450 points de livraisons,
  • 575 Giga Watt heure livrés en 2015 (9 chaufferies) pour 450 points de livraison (45 % habitat et 55 % tertiaire)
    →  soit 40 000 équivalents logements,
  • 20 % de chaleur renouvelable (biomasse) avec un objectif à plus de 50 % en 2020

 

Pour en savoir plus sur l'énergie

Commission de régularisation de l’énergie (CRE)

 

Les sites de la Métropole Européenne de Lille