Eau & assainissement

Eau & assainissement : produire, distribuer, protéger

La Métropole Européenne de Lille intervient tout au long du cycle de l'eau pour garantir quotidiennement la production et la distribution de l’eau potable en quantité et qualité suffisante pour un million de consommateurs.

La MEL veille aussi à la préservation des ressources et gère l’ensemble du réseau de collecte et de traitement des eaux usées avant le retour dans le milieu naturel.
Ses services de l’eau et de l’assainissement sont certifiés ISO 9001 et 14001, gage d’une efficacité au service des usagers.

Les deux piliers de la politique métropolitaine en matière d'eau sont la lutte contre les inondations et la garantie de la qualité des rejets vers les milieux naturels.

*

Un assainissement qui protège les ressources

L’assainissement est un élément indispensable à la reconquête de la qualité des milieux naturels. C'est pourquoi l’usage de l’eau doit être envisagé dans le cadre d’une gestion globale et équilibrée, tenant compte de la préservation des milieux aquatiques, des ressources souterraines en eau. La lutte contre les inondations en milieu urbain joue également un rôle important.

Pour cela, la MEL modernise son réseau de collecte et construit de nombreux ouvrages de gestion des eaux par temps de pluie. De plus, la rénovation de sa plus grande station d’épuration complète un important réseau de stations, aux normes européennes.

La MEL exerce une surveillance constante et nécessaire de l'ensemble du traitement des eaux usées.

Ovilléo est la station d'épuration nouvelle génération de la Métropole Européenne de Lille. Elle a été mise en eau par Damien Castelain le 14 février 2013. © MEL

Ovilléo est la station d'épuration nouvelle génération de la Métropole Européenne de Lille. Elle a été mise en eau par Damien Castelain le 14 février 2013.

Une eau potable de qualité en quantité suffisante

La MEL produit et distribue une eau potable en quantité et qualité suffisante pour alimenter l’ensemble du territoire.

Sur sa production totale, l'eau provient :

  •  à 75 % de ressources souterraines
  • à 25 % d’eau de surface.

De nombreux contrôles sont effectués, tout au long du processus de traitement, par différents acteurs (Agence Régionale de Santé, producteurs d'eau, distributeurs et la MEL).

Pour conserver et garantir la qualité de l'eau, la Métropole Européenne de Lille met en œuvre des opérations de préservation.
La protection des champs captants du sud du territoire en est un exemple : elle est désormais classée prioritaire au niveau national parmi une liste de 500 captages.

Distribution : depuis le 1er janvier 2016, Iléo gère la distribution de l'eau dans 62 communes de la Métropole (de la sortie usine au robinet). Elle dessert ainsi quotidiennement plus d'un million d'habitants dont elle assure le service clientèle. Noréade gère à son niveau la distribution auprès des 28 autres communes métropolitaines.

Production : depuis le 1er janvier 2016, Sourcéo gère toutes les usines de production d'eau potable et industrielle permettant d'alimenter le territoire métropolitain et assure les ventes et achat d'eau en gros avec les territoires voisins et Iléo. Sourcéo est également en charge de la maîtrise d'oeuvre des travaux de renouvellement et de création du réseau d'eau ainsi que des travaux de création des ouvrages défence incendie, confiée par la MEL maître d'ouvrage.

Les enjeux du mandat 2014 - 2020

La Métropole Européenne de Lille s'implique plus largement dans les étapes de la fourniture et de la distribution de l'eau à travers la régie de production votée par le Conseil en décembre 2014. Pour répondre aux attentes des métropolitains, la MEL s'emploie à sécuriser la ressource en eau, maîtriser la production d'eau et gérer l'important patrimoine de distribution.

Gérer la nouvelle DSP
La délégation de service public pour la distribution de l'eau potable, a été confiée à Iléo depuis le 1er janvier 2016. La MEL a accès aux données de gestion afin de suivre et garantir la qualité et la transparence de ce service public.

Optimiser le réseau de distribution
La MEL souhaite passer de 79 à 85% à échéance du contrat de DSP en termes de performance. En entretenant son réseau, la MEL souhaite aussi réduire les fuites et favoriser des économies d'eau
.

Proposer aux abonnés une tarification progressive
La MEL a mis en place une tarification sociale pour les titulaires de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire ; une tarification éco-solidaire avec la mise en place d'une tranche de prix bas pour les premier métres cubes consommés ; une réduction de la part fixe de l'abonnement de 38 à 5 euros par an. Au total, ce sont plus de la moitié des foyers qui ont vu leur facture d'eau baisser.

Informer et accompagner les citoyens
La Métropole Européenne de Lille a favorisé la création de deux maisons de l'eau sur son terrtioire : véritables lieux d'accueil, d'information et de conseil pour les métropolitains qui souhaitent maîtriser leur consommation (une à Lille une à Roubaix). Une maison mobile qui se déplacera dans les communes devrait voir le jour fin 2017 début 2018.

Poursuivre les améliorations en matière d'assainissement
Des travaux sont engagés pour améliorer le traitement des eaux usées et réduire les inondations en milieu urbain (station d’épuration de Marquette-lez-Lille, bassin de stockage de 20 000 m3 dans le Vieux-Lille).

En résumé

Pour l’eau potable, la MEL assure les missions de :

-  production et  distribution 

d’eau potable et industrielle,

-  protection de la ressource en eau et  amélioration de la
   connaissance,
-  achat d’eau en gros et vente,
-  instruction des demandes d’individualisation des contrats de fourniture d’eau,
-  gestion des équipements de défense incendie.

Pour l’assainissement, la MEL assure les missions de :

- collecte, transport et traitement des eaux usées urbaines et industrielles autorisées,
- gestion des canalisations,
- accompagnement des

 systèmes d’assainissement 

non collectif,
- et gestion des eaux pluviales en milieu urbain.

Budget

La MEL perçoit des redevances d’assainissement collectif et non collectif ce qui constitue les recettes essentielles.


À cela s’ajoutent l’abonnement au service, perçu par le distributeur, ainsi que des subventions (Agence de l’Eau Artois-Picardie...).


Afin de maintenir la baisse du prix de l’eau la Métropole Européenne de Lille est désormais propriétaire des usines de production d’eau.

Chiffres clés 2016

Plus de 60 millions de m3 d’eau produits

Plus de 4700 km de réseaux d’assainissement

Infographies

Le cycle de l'eau

Le cycle de l'eau

La MEL assure chaque jour la production, la distribution, le traitement de l'eau ainsi que la protection du  milieu naturel.

L'infographie

Kiosque

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l'eau potable et de l'assainissement

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l'eau potable et de l'assainissement

La Métropole Européenne de Lille édite un rapport annuel détaillant les indicateurs techniques et financiers en matière d'eau potable et d'assainissement.

Consulter le rapport 2015
Publications

Les sites de la Métropole Européenne de Lille