52m : Reconfiguration des rames

Nouvelle ligne 1 : Alstom entame
la modification des rames

lundi 23/09/2013 Archivé

Une étape importante du chantier de la nouvelle ligne 1 vient de démarrer au garage-atelier de Quatre Cantons : la modification des rames VAL 208 qui circulent aujourd’hui sur la ligne. A partir de 2016, celles-ci vont cohabiter avec les nouvelles rames « boa » de 52 m et dès mi-2015, elles seront contrôlées par un nouveau système de pilotage automatique, qui nécessite de les adapter.

M.Lerouge © Lille MétropoleDans les rames actuelles, les passagers ne verront qu’une nouvelle armoire, qui occupera provisoirement la place de deux sièges en bout de rame. Mais pour l’exploitant, c’est une importante évolution technologique qui s’annonce.

Symbole de cette nouvelle étape : le retour d’une rame VAL 208 (la n°113) sur les rails du garage-atelier de Quatre Cantons le 21 août dernier, après dix mois d’absence. En octobre 2012, elle était partie pour l’usine Alstom de Petite-Forêt, près de Valenciennes. Objectif du séjour : permettre au constructeur français de faire connaissance avec ce matériel roulant.

Alstom a en effet la charge de 3 opérations distinctes :

  1. la fabrication des rames « boa » de nouvelle génération (les ouvriers de
          Petite-Forêt ont soudé les premières taules le 2 février dernier),
  2. l’installation du nouveau pilotage automatique de la ligne,
  3. mais aussi la reconfiguration des rames VAL 208 qui continueront leur
          vie sur la ligne, et qu’il faut préparer à franchir ce cap technologique.

C’est cette troisième phase qui démarre actuellement au garage-atelier, et qui va durer deux ans.
 

 De septembre 2013 à juin 2015 

Transpole a mis à disposition d’Alstom deux voies et deux rames, la 113 et sa jumelle, la 112. Pendant quelques semaines, elles serviront de prototypes aux techniciens qui vont mettre au point le process. Câblage dans le plafond et sous le châssis, pose d’antennes sur la carrosserie, de coffres sous sièges, d’une armoire de commande provisoire…

Début novembre, la 112 et la 113 reprendront le service commercial, équipées pour pouvoir basculer d’un système de pilotage automatique à l’autre (l’actuel et le futur). Les électromécaniciens auront jusqu’à juin 2015 pour équiper progressivement les  autres  rames VAL 208 de la ligne 1. Hors exploitation, c’est-à-dire de nuit, Transpole et Alstom devront ensuite effectuer un long protocole de tests : les rames VAL 208 pilotées par le nouveau pilotage automatique.
 

 De mi-2015 à fin 2015 

Mi 2015, la ligne basculera sur le nouveau pilotage automatique, mais continuera à fonctionner en mode 26 m. Alstom commencera la livraison des nouvelles rames.
 

 De janvier 2016 à l’automne 2017 

À partir de janvier 2016, la ligne 1 fonctionnera en mode 52 m. Les nouvelles rames entreront progressivement en service commercial, jusqu’en octobre 2017.

Les rames VAL 208, quant à elles, ne subiront pas toutes le même sort :

  • 27 rames seront transférées en ligne 2, pour augmenter la fréquence de cette ligne, au fur et à mesure de leur remplacement par les nouvelles rames « boa ». Dans ce cas, elles seront remises en configuration « VAL 208 », pour être compatibles avec le pilotage automatique de la ligne 2, qui reste identique à celui actuel.
     
  • 26 rames resteront sur la nouvelle ligne 1, équipées du nouveau système de pilotage automatique.
Et aussi...
Archivé

Nouvelle ligne 1 du métro - La cellule au centre nerveux du chantier

Il reste moins de trois ans pour réaliser les travaux de la ligne 1 du métro ; la rénover entièrement et doubler la longueur de ses rames. Le défi : mener ce chantier d’une extrême complexité sur une ligne en exploitation ! Pour réussir cette première mondiale, en un temps record, le maître d’œuvre Egis-Rail / Systra, met en place  la cellule OPC (Ordonnancement, Pilotage, Coordination).

La cellule OPC du chantier
Archivé

La nouvelle ligne 1 : un chantier où électricité rime avec sécurité

Le métro est un train électrique… qui roule au 750 volts continu. Le contact direct avec ce courant, capable de propulser à 80 km/h une rame de 82 tonnes, est bien sûr mortel. D’où l’extrême rigueur des procédures de sécurité en vigueur sur l’ensemble du chantier.

En savoir plus
 

Kesaco ?

Rame
Dans le monde du métro, on dit « rame » au lieu de train. Attention : une rame de métro se compose de « voitures » et pas de wagons ! Aujourd’hui, les rames mesurent 26 mètres. Elles sont composées de 2 voitures de 13 m. Sur la nouvelle ligne 1, les rames mesureront 52 m. Elles seront donc composées de 4 voitures, pour transporter deux fois plus de passagers.

VAL 208 (et VAL 206)
C'est le nom des rames actuellement en circulation. VAL signifie aujourd’hui Véhicule Automatique Léger.
À l’origine, c’était l'acronyme de Villeneuve-d'Ascq-Lille, premier projet de métro automatique au monde.
Issu de recherches menées dans les laboratoires de l'Université Lille 1, le système VAL circule à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, à Rennes, Toulouse, Turin et sur le réseau d’Uijeongbu, ville située dans la banlieue nord de Séoul, en Corée du Sud.

208
Parce que sa largeur est de 208 cm, soit 2,08 m. Le VAL 208, fabriqué par Siemens Transportation Systems, a succédé au VAL 206, construit par Matra, dont certaines rames circulent toujours sur la ligne 2. Les rames « boa » de 52 m sont fabriquées par Alstom, dans l’usine de Petite-Forêt, près de Valenciennes.

Chiffres clés

53 rames Val 208 sont aujourd’hui en exploitation sur la ligne 1.
Début 2016, quand les stations de la ligne 1 passeront à 52 m, 26 de ces rames seront progressivement accouplées pour former 13 rames de 52 m.

Les 27 rames restantes partiront sur la ligne 2, pour augmenter sa capacité. Elles seront remplacées par
27 rames « boa » de nouvelle génération, de 52 mètres.

Communauté urbaine

Le renouvellement du pilotage automatique

Le renouvellement du pilotage automatique

Le pilotage automatique des rames sera modernisé et adapté à la nouvelle configuration en mode 52 m. Outre les dispositifs embarqués (système d’arrêt en station, équipements de mesure de vitesse et de localisation, etc.), le pilotage automatique intègre également le Poste de Commande Centralisée (PCC).

Le nouveau pilotage automatique de la ligne 1 du métro
Compétences

Les sites de la Métropole Européenne de Lille