Musée de Fromelles

Interview de Claire Fillassiez

jeudi 19/01/2017 Archivé
MEL
MEL

Pourriez-vous nous présenter le musée de la Bataille de Fromelles ? Comment ce projet est-il né ?

L’histoire du musée de la Bataille de Fromelles commence dans les années 1990 grâce au travail de sauvegarde de l’association Fromelles Weppes Terres de Mémoire 14-18, dont les membres passionnés ont débuté des fouilles archéologiques dans les tranchées britanniques, australiennes et allemandes de Fromelles.

Ils y ont découvert des objets datant de la Première Guerre mondiale et les collections mises à jour ont pris de l’ampleur. C’est ainsi qu’un concours d’architecte a été lancé pour créer le musée, remporté par David Serero.

Ce dernier l’a imaginé sur une thématique de bunker et selon le principe scénographique « De l’ombre à la lumière », qui évoquait la découverte de corps de soldats tombés lors de la bataille de Fromelles enterrés puis oubliés jusqu’à leur identification rendue possible grâce à des fouilles réalisées en 2009. Le musée a été inauguré le 18 juillet 2014.

Quelles histoires racontent le musée ?

Fromelles est une bataille qui permet de comprendre la Première Guerre mondiale. Ici, on s’attache à la spécificité de l’histoire du musée : la récente découverte de corps de soldats, leur identification et l’accueil de ceux qui savent enfin où sont leurs ancêtres. Pour les Australiens, cette mémoire est culturellement très importante. Un Australien qui visite l’Europe va au moins une fois sur un champ de bataille.

Pour le centenaire de la bataille de Fromelles, nous avons accueilli le fils d’un soldat avec ses enfants. Ce lieu est vivant, très humain. Il crée des rencontres. Nous avons un rôle de transmission et d’écoute. Nous recueillons les histoires de soldats et de leurs familles, les compilons et gardons le contact. Nous recevons des photos, des lettres et parfois certaines familles nous font des dons.

La spécificité du musée tient, quant à elle, à sa construction sur le concept « De l’ombre à la lumière » qui reprend différentes thématiques : les fouilles, la bataille de Fromelles, l’identification et la transmission.

Suite aux découvertes par des historiens français et australiens des fosses communes de la bataille de Fromelles, 30 spécialistes (archéologues, anthropologues, historiens, …) ont mené des fouilles d’une ampleur exceptionnelle.

L’ouverture de ces fosses a permis de retrouver des effets personnels de soldats et d’effectuer des prélèvements ADN. 250 corps ont été retrouvés. Et à ce jour, 150 des 250 stèles du cimetière de Pheasant Wood, inauguré le 19 juillet 2010, portent un nom.

La séquence historique dédiée à la mise en scène de la guerre des tranchées (reconstitution de tranchées australiennes, anglaises et allemandes) et de la bataille de Fromelles raconte la guerre et ses conséquences humaines.

Une séquence mémoire et identité revient sur le parcours de vie et les motivations de ces hommes de tous âges, Allemands, Britanniques, Australiens, qui se sont battus et ont perdu la vie à Fromelles. Le cimetière qui jouxte le musée a été construit pour offrir à ces soldats un lieu de repos.

Comment ce site s’inscrit-il dans le tourisme de mémoire de la métropole ?

Il s’inscrit dans le Chemin de mémoire australien (www.ww1westernfront.gov.au) et dans de nombreux circuits de mémoire des Weppes réalisés grâce à l’investissement de différents partenaires.

Le circuit pédestre de la Bataille de Fromelles invite à découvrir les lieux qui témoignent de cette bataille, comme le Parc mémorial australien de Fromelles au centre duquel se dresse la célèbre statue des « Cobbers », symbole de la camaraderie des forces australiennes (circuit de 8,5 km au départ de l’église de Fromelles) ou le V.C. Corner Cemetery and Memorial, seul cimetière exclusivement australien sur le sol français.

Quel est son rayonnement ?

Le musée est devenu au 1er janvier musée d’intérêt métropolitain. Nous préparons le centenaire de 2018 et l’après centenaire en lien avec la MEL. Nous programmons des visites scolaires (primaires, collèges et lycées) et des visites hors les murs (Écoles de la 2e Chance, centres pénitentiaires…).

  • 19 juillet 1916

Aux divisions britannique et australienne  s’oppose une division bavaroise. Moins de 24 h plus tard, on dénombre près de 8 500 victimes. Bon nombre de ces soldats ne furent pas retrouvés.

  • 19 juillet 2010

94 ans après la bataille, le dernier cimetière au monde érigé par la Commission des Sépultures de guerre du Commonwealth, Pheasant Wood Military Cemetery, est inauguré. Y reposent 250 corps de soldats britanniques et australiens retrouvés en 2009.

  • 18 juillet 2014

Inauguration du musée de la Bataille de Fromelles.

À savoir

Musée de la Bataille de Fromelles

Rue de la Basse Ville à Fromelles
Tél : 03 59 61 15 14
Tous les jours : 9 h 30-17 h 30
Fermé le mardi
www.musée-bataille-fromelles.fr

Et aussi...

Héros de fil et de bois

Pour les fêtes de fin d’année, le musée de l'hospice comtesse fait revivre l’histoire des marionnettes à tringle du Nord de la France. Allez-y avec la C'Art !

Direction Lille

Vivat la danse!? : 21ème édition

Du 25 janvier au 3 février, la 21ème édition du festival de danse qui allie spiritisme et magie se déroulera au Vivat. Des spectacles plein de mystères, pour un moment magique.

Direction Armentières
 

Institution

Une métropole culturelle, plus proche pour chacun, plus forte pour tous

Une métropole culturelle, plus proche pour chacun, plus forte pour tous

La désignation de Lille en tant que capitale européenne de la culture en 2004 a révélé la densité et la richesse du tissu culturel de la métropole. Depuis, la culture est devenue un levier majeur de rayonnement et de développement de la métropole.

Missions et actions Culture de la MEL
Compétences

Fromelles à l'UNESCO

  • Fromelles fait partie des 6 sites du Nord qui déposent le 31 janvier 2017, un dossier à l'UNESCO en tant que site de mémoire de la Grande Guerre.

 

  • Cimetière militaire du Commonwealth " Fromelles ( Pheasant Wood) military cemetery"

 

  • Cimetière militaire du Commonwealth VC Corner & Mémorial australien " V.C. Corner Australian cemetery and memorial"

 

Les sites de la Métropole Européenne de Lille