La politique de stationnement

L’aspect fondamental de la politique du stationnement est de considérer celui-ci comme un service, et non comme un droit, par la mise en œuvre de politiques publiques dédiées.

La reconquête de l'espace public

La politique du stationnement de Lille Métropole s’inscrit dans la politique des déplacements, définie par le PDU 2010 > 2020.

Elle relève de plusieurs compétences de Lille Métropole :

  • parcs de stationnement,
  • transports,
  • voirie,
  • urbanisme, 
  • etc.

Elle relève également du pouvoir de police des maires : règlementation, tarification et contrôle.

De manière générale, la politique communautaire du stationnement s’intègre dans une logique de maîtrise de l’usage de la voiture et de reconquête de l’espace public.

Il s’agit en effet d’améliorer le cadre de vie des habitants de Lille Métropole, tout en favorisant un usage de la voiture compatible avec la politique de déplacements.

stationnement-pole-echange-Don-Sainghin_110411.jpg

La prise en compte des usagers

Trois principales catégories d’usagers sont concernées :

  • Les résidents (stationnement au domicile)
  • Les pendulaires (stationnement au lieu de travail)
  • Les visiteurs (stationnement ponctuel loisirs /achats/démarches administratives…).

Les besoins des résidents sont pris en compte en privilégiant l’utilisation des espaces privés tout en offrant des conditions d’accès au stationnement acceptables.

La mise en œuvre de ce principe passe par une meilleure mutualisation de l’offre, une règlementation adaptée du PLU (Plan Local d’urbanisme) pour les nouvelles opérations, une tarification adaptée sur voirie en zone payante ou zone bleue (« macaron résident »), ou, ponctuellement et en fonction du contexte local, par des aménagements de voirie et/ou par la création d’offre hors voirie (parcs au sol, parcs en ouvrage).

L’indisponibilité de stationnement au lieu de travail est un puissant levier pour favoriser l’usage des modes alternatifs à l’automobile :

  • transports en commun,
  • vélo,
  • marche,
  • ou encore covoiturage.

La politique du stationnement de Lille Métropole vise donc à contraindre le stationnement automobile au lieu de travail, dans les zones bien desservies en transports en commun (métro, tramway, gares TER).

Pour faciliter le report vers les modes alternatifs, et en plus de l’accroissement de l’offre de transports en commun ou encore de l’aménagement de voies cyclables, Lille Métropole met en place des Parcs Relais (P+R) à proximité des transports en commun pour les stations excentrées et des parkings à vélo sécurisés à proximité des stations plus centrales.

Le stationnement des visiteurs est prioritaire dans les zones centrales des communes, notamment pour stimuler l’activité économique et touristique.

Les zones de stationnement à durée limitée (zone bleue ou payant) ont pour objectif d’affirmer la primauté du stationnement des visiteurs. Il est nécessaire d’assurer un contrôle et une verbalisation régulière sur ces zones pour en assurer le bon fonctionnement.

Chiffres clés

Une voiture est stationnée 95% du temps, soit :

- 70% à domicile
- 25% hors domicile
  (travail / loisirs...)
- 5% du temps
  en circulation seulement.


Le nombre de voitures stationnant dans la rue la nuit a été multiplié par 2,5 entre 1987 et 2006.

 

80% des  métropolitains utilise leur voiture lorsque le stationnement est assuré sur le lieu de travail, contre 60 % lorsque le stationnement n’ y est pas assuré.

L’usage de la voiture a diminué (de 4,11 à 3,7 déplacements par jour entre 1999 et 2006), mais la possession de la voiture a continué à augmenter (de 422 à 450 voitures pour 1000 habitants entre 1999 et 2006).

 

En résumé :
il y a de plus en plus de voitures, qui roulent de moins en moins.

Kiosque

Toutes les publications

Suivre Lille Métropole

Lille Métro Patrimoine - L'espace dédié au patrimoine de Lille MétropoleLille MetroPool - L'application Piscines de Lille MétropoleLille Métro - Les actualités de Lille MétropoleLille Métro 21 -L'agenda des sorties durable de Lille MétropoleLE WEBZINE DE L’HEBDO ACTU Juillet - Août 2013

Les sites de Lille Métropole